Cadets : Une fin de match entre Sarcelles et Senlis qui dégénère. Un président parle d'« une violence inouïe »
La fin de match entre Senlis et Sarcelles a tournée à l'affrontement. / Crédit Photo : Sarah Bresnahan (licence
Il y a une semaine et demie, la rencontre entre les cadets de Senlis et ceux de l'entente Sarcelles-Stains a dégénéré de manière dramatique après le coup de sifflet final. Les premiers ont en été effet agressés par certains joueurs de Sarcelles avec l'aide de spectateurs puis d'amis venus en renfort. Au final, cinq plaintes ont été déposées au pénal, par le club de Senlis et par certains parents d'enfants agressés, contre trois joueurs de Sarcelles et un de Stains. Lesquels ont été logiquement exclus de leurs clubs respectifs. Il faut dire que les faits sont particulièrement graves. Suivant la victoire de Senlis, « les joueurs de Sarcelles ont tout d'abord refusé de serrer la main des vainqueurs » se souvient Cyril Ricardo, l'entraîneur des U17. Une bagarre a alors éclaté entre les joueurs, mais aussi des spectateurs rentrés sur la pelouse pour se mêler aux échanges de coups. « Avec deux dirigeants qui nous accompagnaient, nous avons réussi à les séparer. » Des insultes de la part des spectateurs ont ensuite fusé au moment de rentrer aux vestiaires.

Si plusieurs joueurs de Sarcelles ont alors tenté de rentrer par une porte commune, tout ce beau monde s'est ensuite retrouvé au club house pour l'après-match. « Le capitaine et un autre joueur sont venus s'excuser, se souvient le coach. Nous avons applaudi l'initiative. » Des bagarres sur les terrains de rugby, ce n'est pas vraiment une surprise même s’il faut tout de même déplorer une telle attitude chez les jeunes. Tout aurait pu alors en rester là. Mais à la sortie du club house, les joueurs de Senlis sont tombés dans un véritable guet-apens. Au moment de monter dans le bus, « une trentaine d'adolescents les ont agressés » note le Midi Olympique. « Ils les ont pris par-derrière. J'ai vu un vélo être lancé sur mes joueurs. Certains avaient même des ceintures. Cela a duré une bonne minute. » Michel Prache, président de Stains a toujours du mal à réaliser : « Je n'ai jamais vu cela. » Cet ancien policier à la retraite parle même d'une « violence inouïe. »

Autant dire qu'il a fallu agir rapidement. Lui-même policier, Cyril Ricardo, aidé des autres dirigeants, a réussi à faire monter ses joueurs dans le bus avant de se rendre compte que l'un d'entre eux se faisait toujours lyncher derrière le véhicule. « Il se trouvait en position de fœtus pendant qu'une dizaine d'individus le frappait à coup de pied et de ceinture. » Une scène qui fait froid dans le dos. Etienne, le jeune joueur pris à parti alors qu’il espérerait passer incognito, mettra d'ailleurs de longues minutes à s'en remettre sur le chemin du retour. « C'est surtout un choc psychologique », indique sa mère. Laquelle précise qu'il a tout de même souffert d'une belle balafre sur l'épaule à cause de la boucle de la ceinture. Malgré tout cette enseignante spécialisée qui connaît bien ce type de quartier, précise qu'il ne faut pas généraliser : « Quand ils sont en bande, ils sont difficilement contrôlables. Les éducateurs de Sarcelles font un très bon travail. Ça ne doit pas être drôle tous les jours. Ce serait dommage de pénaliser tout le groupe à cause de trois jeunes. » Pas question également d'empêcher son enfant de jouer au rugby. « Il a commencé à 5 ans et demi. On le soutient. Il faudra le surveiller, c'est certain. C'est vrai que cet incident s'est produit dans le cadre d'un match de rugby, mais il y avait des éléments extérieurs. Le rugby ce n'est pas ça. » De plus en plus de comités de rugby se retrouvent avec des problèmes sur les rencontres de jeunes. Il faut absolument éviter de tomber dans la connerie s'il vous plait...
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Je viens de lire que toute l'équipe de cadets du club de Sarcelles vient d'être exclue du championnat et que 6 joueurs avaient été suspendus 6 à 12 semaines...

  • Un joueur de Sarcelles
  • il y a 6 ans

Bonjour,

Je suis joueur au club de Sarcelles et je tiens à vous éclairez sur les sanctions prises au sein du club.

Vous connaissez tous les faits, les médias ont bien fait leur job !! Le lundi qui a suivi ces évenements honteux, anti-esprit rugby , le comité directeur s'est réunis et a décidé d'exclure purement et simplement ces jeunes "ignare" des valeurs rugbystique, a porté plainte contre X, déposé des mains courantes contre ces jeunes qui ne font pas partie du club !!

Il ne faut pas réduire notre club à ces 3 jeunes, mais plutot mettre en avant toutes les actions menés depuis 50 ans, et oui notre club à 50 d'éxistence et un palmarès !! nous entamons notre 18ème tournoi des écoles qui réuni 1500 enfants de toutes les écoles de la ville, les bénévoles préparent tous les mardis soir une centaine de repas pour notre école de rugby, nous avons mis en place une classe rugby au sein d'un des collège, nous accueillons des formations, les sélections TADDEI, , nous sommes un vivier pour les gros clubs du coin (Racing, Stade Français, Massy) nous avons Rabah SLIMANI qui va intégrer l'équipe de France pur produit Sarcellois, un autre jeune va défendre les culeurs de la France aux prochain JO à RIO, un autre fut capitaine de l'équipe de France des -17 ans, etc....

SVP ne réduisait pas notre club à ces 3 blaireaux mais regardais tous ce qui se fait !!!

Merci à vous

c'est triste, néanmoins, heureusement c'est un cas isolé...

Je ne vois pas l'intérêt de raconter n'importe quoi, alors oui, je confirme malheureusement oui. Saison 2009/2010 en junior Phliponeau envahissement du terrain de Sigean par des jeunes d'un autre village. Voila pour l'exemple le plus violent, j'en ai encore quatre ou cinq en mémoire mais la n'est pas mon propos.
Je dis que les mentalité change que la violence est quotidienne, la cellule familiale vole en éclat, et que les jeunes on de moins en moins de repères, et que nos valeurs ce diluent de plus en plus dans tout ce fatras , et ce à la ville comme à la campagne.
je ne vois pas par quel miracle ou prodige notre sport serais épargné, n'oublions pas que la chose la mieux répartie dans le monde c'estla bêtise.

Je suis d'accord l'annee derniere j'evoluer en cadets teuliere b dans la regions centre on se battais a certains match mais au coup du sifflet on se serais la main apres la douche on etais tous a table on se parlais bien c une mauvaise image du rugby qu'ils viennent de donner

Faudrait commencer à speeder pour mettre au point le vaccin contre la connerie

  • Nicodom
  • il y a 6 ans

Si "Certains avaient même des ceintures" j'en tremble encore 😉

Simplement honteux.

@Longomaî : A Sigean ou Tuchan, tu as vu des jeunes qui rameutaient leurs potes extérieurs au rugby pour venir bastonner des joueurs adverses, tu es sûr?? Je suis éducateur de jeunes dans l'Aude, et c'est vrai que l'ambiance est parfois un peu chaude lors des matchs, mais je n'ai jamais assisté à ce genre de débordements. Il y a assez fréquemment de grosses bagarres, très rarement des spectateurs qui viennent s'en mêler, mais à ma connaissance ça ne s'est jamais étendu à l'extérieur du stade.
Je pense malheureusement, sans vouloir stigmatiser qui que ce soit, que ce phénomène de bandes violentes est propre aux cités de banlieues. Pour ma part, en tant que joueur, j'ai vu notre bus se faire caillasser alors qu'on repartait d'un match de Championnat de France dans une grande ville du centre de la France, dont les couleurs sont jaune et bleu, si vous voyez de qui je veux parler. Les gens qui nous ont caillassé ne prenaient absolument pas part au match, mais sont sortis d'une cage d'immeuble au moment du passage de notre bus. Ils portaient casquettes ou capuches et foulards sur le visage, et ils étaient très organisés, rien à voir avec de la "😜etite" bagarre de rugby! Je pense qu'on seraient venus d'un match de foot ou de curling, on aurait eu droit au même traitement...

ce genre de fait divers me fait mal à mon rugby!
Il n'y a pas de mot pour qualifier ce genre de comportement, il faut des sanctions exemplaires.

  • 123REG
    2332 points
  • il y a 6 ans

Lamentable mais l'esprit du foot plane sur le rugby qui attire des frustrés en tout genre qui pensent que le rugby est un défouloire.L'Australie a eu il y a peu le même genre de problèmes avec des jeunes et les sanctions ont été à la hauteur,30 ans d'exclusion de toutes compétitions.Il faut frapper fort!

  • Pastek
    2080 points
  • il y a 6 ans

Choqué, c'est déplorable ! Rien de plus à dire...

Le problème n'est pas le 93 ou des coins comme Sarcelles, mais bien le comportement des personnes. Je commencerai par les spectateurs, souvent la famille dans ses catégories.
On entend plus du tout les "chambrages" bon enfant dans les tribunes, mais des grossièretés des insultes envers les joueurs et les arbitres. Malheureusement ce n'est pas une nouveauté.
Quand on a comme exemple quotidien, des parents qui ne sont pas capables de faire une phrase sans être grossier ou insultant, on ne peut reproduire que cet exemple. La les valeurs du rugby n'existent pas et sont un concept bien loin des préoccupations quotidiennes.
Les éducateurs, sans le savoir, sont en échec de se point de vue (c'est un problème que nous rencontrons dans ma profession, c'est un classique). Je me mets à leur place et je suis solidaire avec eux car ils ont du recevoir une grosse claque et se demander où ils avaient loupé le coche. Le coche? Ils ne l'ont pas loupé. Ces 3 mecs ne se sont probablement pas rendu compte de la gravité des actes et des conséquences. Pour eux, baignant dans un milieu propice à la violence, ont trouvé naturel d'apeller leurs potes.
Malheureusement les problèmes d'après match sont de plus en plus fréquent.
Qu'a-t-on de plus que le foot maintenant?

Educateur entraineur, en Languedoc Roussillon pendant cinq ans, j’ai connu ces bagarres avec envahissement de terrain, elles ne sont pas l’apanage des banlieues ni des quartiers ou alors Sigean, Tuchan, Torreilles, et autres Quillan ont bien changés.
Le comportement des jeunes en équipe Cadets, et Juniors a bien évolué, ou régressé c’est selon.
Les bagarres éclates sans forcément d’élément précurseur sur le terrain et peuvent dégénérer en dehors avec des jeunes ou pire des adultes dans les tribunes qui viennent se greffer ou surenchérir et attiser les belligérants.
Souvent le clash commence bien en amont par des moqueries et autres railleries sur les réseaux sociaux, ou dans la cour des internats.
Arrêtons de croire que nous sommes meilleurs que les autres sport, nous véhiculons certes de belle valeurs mais n’oublions pas que nous sommes tout simplement et terriblement humain.

  • Broques
    17634 points
  • il y a 6 ans

Hé! Calme ta joie Jvermalen! Commence par éviter les majuscules ça sera un bon début.
Il est pas question de stigmatiser Sarcelles mais force est de reconnaitre que c'est pas forcément ce qu'il y a de plus paisible comme coin. Pourquoi, comment, là n'est pas là question, mais il y a forcément une influence extérieure au rugby, sinon comment expliquer que seuls trois joueurs soient impliqués dans une attaque de vingt ou trente jeunes? Le problème n'est pas inhérent QU'au rugby. Pour te dire, il y a trois semaines en cours, on parlait de Sarcelles et un pote a coté m'a clairement dit qu'en cadets/juniors, Sarcelles était toujours la pire équipe contre laquelle ils pouvaient jouer, précisément parce qu'il y avait toujours des problèmes. C'est pas anodin, meme si aucun club n'est à l'abri, il y a des endroits plus craignos que d'autres, c'est comme ça. Le probleme ici, c'est pas seulement l'éducation des entraineurs mais aussi celles des parents. Quand des parents insultent les jeunes d'en face et l'arbitre (et ça ça arrive partout), faut pas s'étonner que leurs gosses fassent n'importe quoi.
Au final, c'est triste à dire, mais meme si des sanctions sportives sont prises, ces trois ou quatre jeunes n'en auront probablement rien à foutre, parce que quand on réagit comme ça, le rugby n'est pas une priorité et ils iront passer leurs nerfs ailleurs parce que c'est comme ça qu'ils conçoivent la vie. Enfin bon... au moins la vermine ira voir ailleurs qu'au rugby.

  • vinus
    2943 points
  • il y a 6 ans

ca doit être de la racaille qui a agresser les jeunes ils ont aucune éducation ......

Malheureusement, tout ceci n'a rien de nouveau.

J'ai souvenir d'un match avec l'équipe de mon lycée, où nous avions collé 80 grains à un lycée de Mantes La Jolie, chez eux.

Une fois après avoir fait comprendre à nos opposants qu'il ne s'agissait pas de catch, ni de foot américain au moyen d'une mêlée relevée (oui, j'étais jeune talonneur et pas encore très subtil 😀), le match s'est parfaitement bien déroulé.
Plus encore, les joueurs nous ont même remercié des conseils prodigués tout au long du match.

En revanche, les spectateurs locaux n'ont pas goûté de la lourde défaite du lycée. S'en était suivi un caillassage du bus (dont deux vitres furent cassées).
Si les choses n'avaient pas d'avantage dérapé, c'est grâce à l'intervention des joueurs du lycée en notre faveur.

C'était il y a 16 ans (oh putain, la grosse mornifle que je prend…).

  • lap78
    165 points
  • il y a 6 ans

[Commentaire modéré]

  • lap78
    165 points
  • il y a 6 ans

un peu abasourdi par ce que je viens de lire, car j'ai joue au club de stains pendant 2 ans et toutes les fins de matches c'etait tres bien passer, que l'on est perdu ou gagne. maintenant les c.....rds qui ont faitr cela devrait etre puni. c'est personne qui ont fait ces actes qui ne servent a rien doive etre puni en incluant les parents.

j'ai des superbes souvenirs de jouer a stains qui me restereont graver a jamais dans ma memoire et ce soir en lisant cela j'ai les boules. je suis decu pour toutes les personnes du club de stains qui font enormement d'effort dans cette banlieu pres de paris

  • Rémi
    699 points
  • il y a 6 ans

Tout ça n'a rien à voir avec le rugby, veuillez ne pas confondre. Les faits se sont déroulés à Sarcelles, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est tout simplement la zone...

Le combat dans le rugby c´est sur le terrain, entre deux equipes, comme des hommes avec des armes qui s´appelle envie, courage, dedication, don de soi. Cet exemple deplorable ne fait pas parti de l´esprit vehiculé par notre sport. Comme le dit VINZ, les adjectifs ne manque pas pour ce type de personnes. Dehors la vermine qui polue le rugby.

  • Doom
  • il y a 6 ans

Ca fait le beau à 10vs1 mais ca chiale presque en heads up... classique
Ca s'en prends même au filles et aux dames agées, aucun honneur.
Tjrs les mêmes, l'hémoragie s'étends, à quand le retour de la discipline et de la sanction?

On en revient aux "quartiers"...les rencontres de foot sont "surveillées", alors on va foutre la merde au rugby... Alerter des potes pour être plus nombreux, attaquer avec des ceintures et des projectiles, prendre les gens en traître, c'est pas très rugby, mais si on veut éradiquer et éviter que çà s'amplifie, faut des sanctions exemplaires !

  • Harry
  • il y a 6 ans

C'est pas spécialement le public (il y en a peu..) c'est 3 joueurs de Sarcelles qui ont rameuté une trentaine de jeunes de leur cité par SMS ...le même jour un arbitre s'est fait frapper à peu près dans les mêmes conditions à Neuilly s/Marne (93) après un match de 1ère série par un jeune de 17 ans...ITT et plaintes au pénal aussi.

La le problème est surtout dans le public, et contre ça y'a pas grand chose a faire ...

  • leminet34
  • il y a 6 ans

Les entraîneurs et éducateurs travail sur la planche pour recadrer tout ça surtout pour des cadets.
Messieurs allons allons c'est du rugby pas de la bataille de rue.

  • HiiHuu
  • il y a 6 ans

Franchement ça m'étonne qu'à moitié.. la plupart des "spectateurs" descendus sur le terrain n'attendaient qu'une seule chose: la générale pour se méler aux joueurs.. vraiment triste, qui plus est en cadets :/

  • Harry
  • il y a 6 ans

ça démontre que le mal est profond et que le rugby même s'il reste encore assez peu touché, n'est pas épargné.
Les seules réponses sont dans la sévérité des sanctions ...on a trop vu le résultat de tout le reste.

La partie rugby c'est ce qu'il s'est passé jusqu'à la sortie du club house avec les excuses.
La seconde c'est autre chose : des hooligans, des fouteurs de merde, des cons, on les appelle comme on veut.

  • Beb963
    25561 points
  • il y a 6 ans

C'est consternant de lire ça.
C'est sur que les éducateurs doivent avoir du taf et que c'est pas facile ts les jours, mais apprendre le respect de l'équipe adverse et de l'arbitre c'est un peu la base de notre sport et ça pourrait éviter ce genre d'histoire.

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Alors moi je me pose la question, maintenant : qu'a t-on de mieux que le foot, désormais...?

  • FF.
    22287 points
  • il y a 6 ans

ça fait froid dans le dos...il faut absolument que des sanctions définitives soient prises pour ceux qui ont fait ça.
Merde le rugby est un beau sport avec une vraie philosophie, qu'il en reste ainsi.

C'est bien triste tout ça, pas beaucoup de rapport avec le rugby...

Si les plaintes aboutissent, j'espère juste que cela ne passera pas en jugement dans une dizaine d'années 🙁

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News