Un espoir du rugby belge évoluant à Carcassonne accusé de viol aux Etats-Unis
Un espoir belge arrêté aux USA

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Un jeune Crabos de Carcassonne, également membre de l'équipe U18 de Belgique a été arrêté aux Etats-Unis. Il est soupçonné de viol.
Une sombre affaire risque d’éclabousser à la fois le rugby belge et le club de Carcassonne. Selon RTL Info, Maxime Devignez, jeune joueur en Crabos à Carcassonne et membre de l’équipe U18 de Belgique, a été arrêté en Floride, où il passait ses vacances, pour viol. Il a été placé en détention et une caution de 100 000 dollars a été fixée pour obtenir sa libération.

Les faits se seraient déroulés dimanche soir : Parti boire un verre avec un ami, le jeune joueur aurait fait la connaissance de trois personnes, qu’il aurait suivies ensuite dans la résidence de l’une d’entre elles. Après avoir profité de la piscine et du bain à bulles, le Belge aurait été rejoindre dans sa chambre une femme de 47 ans présente sur les lieux. C’est là qu’il aurait été surpris en train de commettre les faits.

Le joueur a toutefois réussi à prendre la fuite et n’a été appréhendé par la police qu’à 4 heures du matin, alors qu’il tentait de rentrer chez un voisin. Devignez a expliqué qu’il était saoul le soir des faits et qu’il pensait qu’il s’agissait d’une prostituée.

Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • tommy tc
  • il y a 8 ans

@Sylvie Vatou tout à fait d'accord avec toi, sont avocat à due avoir une crise cardiaque quand il as dit ça.

  • manifestou
  • il y a 8 ans

Merci au rugbynistère pour cette bonne tranche de journalisme d'investigation comme on les aime: ferme et fondant à la fois!

"Devignez a expliqué qu’il était saoul le soir des faits et qu’il pensait qu’il s’agissait d’une prostituée."

C'est vrai que ça change tout, une prostituée, on a le droit de la violer…

Derniers articles

Transferts
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Vidéos
Transferts
News
News
Transferts
News
News