Top 14. Un investisseur hongkongais entre dans le capital de l'UBB
Top 14. Un investisseur Hong-Kongais entre dans le capital de l'UBB
C’est une première historique pour le rugby français. Un investisseur hongkongais va entrer dans le capital d’un club de Top 14, à savoir l’Union Bordeaux-Bègles.
C’est une première historique pour le rugby français. Un investisseur hongkongais va entrer dans le capital d’un club de Top 14, à savoir l’Union Bordeaux-Bègles. Louis-Vincent Gave, le directeur et propriétaire de GAVEKAL (un fonds d’investissement basé à Hong Kong), va en effet investir dans le club à hauteur de 10% (plusieurs millions d’euros). Après la qualification historique de l’UBB en Champions Cup grâce à Lionel Beauxis (attention Jean-Michel PremierDegré, y'a une saucisse), le club compte bien désormais exporter son image à l’international, comme l’ont fait les Harlequins, les Saracens ou encore les London Scottish. L'autre changement à noter du côté de Bordeaux-Bègles, c'est l'arrivée d’Émile Ntamak au poste d’entraineur des trois-quarts. L’ancien international français débutera sa carrière en Top 14 pour 3 saisons dès la saison prochaine.

La fédération hongkongaise, la deuxième plus riche du monde

En Asie, les perspectives de développement autour du rugby sont énormes. « On compte pas moins de 30 000 enfants inscrits dans les clubs de rugby. Les Lions britanniques y sont venus en 2013, Hong Kong a déjà accueilli deux Bledisloe Cup, et le Hong Kong Sevens est l’événement majeur du circuit mondial. Sans oublier la Coupe du monde 2019 au Japon », explique Jean-Baptiste Aldigé, directeur et créateur de Sport Inside Asia, agence de marketing sportif basée à HK et à l'origine du partenariat, dans le Midi Olympique ce vendredi. Sport Inside Asia, avec l'aide logistique d'une autre agence française, était à l'origine déjà en 2013, de la Natixis Cup qui opposait le Racing Métro 92 et le Stade Toulousain à Hong-Kong. L’UBB et Jean-Baptiste Aldigé ont démarré le projet lors du salon de vin et du spiritueux « Vinexpo », qui a lieu une année sur deux à Bordeaux et à Hong Kong. C’est là que les deux entités ont commencé les discussions. Laurent Marti et les autres dirigeants girondins furent réinvités à l’occasion d’un nouveau salon de vin à Hong Kong, le « Wine and Dine », pour présenter le projet et parler de l’éventuel soutien de GAVEKAL. Cette association apporterait une belle visibilité à la fédération hong-kongaise et au Valley RFC. D’ailleurs, deux joueurs hongkongais s’entraineront avec l’UBB pendant l’intersaison. De plus, le logo de l'UBB apparaîtra sur les maillots des 1 000 jeunes et des 600 seniors du club triple champion de Hong Kong. Grâce à ce partenariat, la marque Bordeaux Rugby verra son développement international assuré en exclusivité par Sport Inside Asia. Quand on connait les antécédents de l'agence, l'approche visionnaire de Laurent Marti et le potentiel du club, notamment avec à l'association "UBB Grands Crus", imaginer voir l'UBB jouer un jour en Asie en associant rugby et vin n'est pas utopique.

L’UBB n’était pas le seul club intéressé par le potentiel de la Chine. En effet, le Stade Toulousain avait également des vues sur l'Empire du Milieu, d’où cette délocalisation contre le Racing en 2013 à Hong Kong. Une nouvelle qui devrait faire réagir les Qataris. Déjà présents dans le monde du rugby grâce à l'équipementier Burrda (détenu par une entreprise suisse mais lié à un fonds d'investissements qatari), il ne serait pas impossible qu'ils choisissent d'investir dans un club dans les années à venir. Affaire à suivre.

Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Victor Daguin (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Numero10
  • il y a 4 ans

Juste à noter que ce n'est pas Lionel Beauxis qui a offert la qualification en champions cup mais Pierre Bernard!

Personnellement, en tant que supporter de l'Ubb, je suis ravi de cette nouvelle. A nous les sous et donc les grands joueurs, sans parler des retombées économiques pour la région. Une simple question, pourquoi n'y a t il pas un seul club de football pro actuellement capable de rivaliser avec les grandes équipes historiques ? Je pense que c'est parce qu'ils n'ont pas les moyens de recruter des stars et quand je parle de stars, j'écarte Ibra, qui pour moi, même si je n'aime pas le foot, n'en est pas une.
En France, on veut des résultats sportifs, mais sans mettre l'argent nécessaire pour cela. Ca ne peut pas marcher...

30 000 gamins inscrits... Ça fait rêver !!! Si l'Asie se met au Rugby comme elle s'est mise à la technologie, le risque est grand... Le péril jaunard dont on a pu apprécier une nouvelle péripétie récemment n'est pas loin.

  • concertolino
  • il y a 4 ans

Des pauvres basques qui n'ont plus d'équipe en TOP 14 sont jaloux de la réussite du rgby BORDELAIS; HAHHAHAH

@ majcha : Je pense que la question ne ses pose plus de toute façon, l'argent est là, et il est impossible de faire marche arrière. Et sans argent, ben ça mettrais plein de monde au chômage, ça détruirait toute une économie, et je te parle pas de la compétitivité de l'équipe nationale par rapport à ses concurrents. Donc de toute façon, qu'on le veuille ou non, l'argent est là, et il y restera. Pour ceux qui n'aiment que le rugby amateur, il faut se tourner vers la fédérale, qui reste le championnat amateur de meilleur niveau qui existe en France

  • Compte supprimé
  • il y a 4 ans

Sondage !
Arrivé d'argent en masse dans le rugby français (cf premier league de foot)

Bien ? Pas bien ?

Pour le business ?
Pour le spectacle ?
Pour le sport en général ?
Pour le rugby français ?
Pour les valeurs qui restent ?

le plus dur, ça va etre les delocalisations B-) ... il parait que brive aurait accepté qu UBB-CAB soit disputé a hong kong si c est dans la meme semaine que leur deplacement en siberie pour le challenge europeen...ok je sors

noir et jaune les couleurs du doryphore !!! tout fout le camp aux chinois apres le pinard bordelais le rugby !

  • ced
    97717 points
  • il y a 4 ans

le rugby en machine à fric c'est déjà fait les gars.
regardez les budgets des clubs sur les 10 dernières années.
nous on prends, Russe, Chinois, Quatari ... allez y envoyez

Le rugby avec ses stades pleins , sa mentalité et la qualité des son public a un excellent rapport qualité/prix par opposition a un autre "sport" que je ne nommerai pas ... Bienvenus !

  • Fophe
    3616 points
  • il y a 4 ans

Merci à Job et Pa81 pour leur sens de l'ironie 🙂
On est bien sur le rugbynistere ...

@Jaune et bleu : c'est clair. Tu vas voir que demain les clubs français vont devenir des business, vont se mettre à recruter à l'étranger presqu'exclusivement et dégager la majorité des joueurs historiques, vont perdre leur identité, vont se retrouver avec un pack entièrement sud-africain, vont...

WAIT ??!!!!

  • JoB
    3089 points
  • il y a 4 ans

"Après la qualification historique de l’UBB en Champions Cup grâce à Lionel Beauxis" Enfin c'est surtout Pierre Bernard qui les qualifie.

Grâce à Lionel Beauxis ??? Oh mon Dieu je suis sur Rugbyrama !!!

Bon c'est très bien pour l'apport financier et on va dire culturel (pour le partage de joueur notamment) mais j'ai peur que ça transforme le rugby en machine à fric à l'image du foot... Notamment avec l'apport Qatari...

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
Transferts