TOP 14. Toulouse, seul club vraiment impacté par les tests ? Loin de là !
Outre les Bleus, de nombreux internationaux seront sur le pont en novembre.
Alors que le championnat fait rage depuis maintenant 10 journées, certains clubs de Top 14 se retrouvent grandement pénalisés pendant la tournée de novembre.

Nous le savons tous, la période des matchs internationaux handicape fortement les clubs fournisseurs. Parmi eux, le Stade toulousain est en tête de liste, avec 8 joueurs présents sur la feuille de match contre l’Australie. Une fois de plus, les Hauts-Garonnais devront composer sans leurs pièces maîtresses. Cependant, Toulouse n’est pas seul, car durant cette période si particulière pour notre championnat, bons nombres de formations sont privés de leurs meilleurs éléments. En premier lieu La Rochelle : après un revers remarquable contre Pau, les hommes de O’Gara vont se déplacer en Corrèze avec de fortes ambitions. Pourtant, cette équipe se retrouve sans ses 4 internationaux français, en la personne de Atonio, Alldritt, Danty qui seront titulaires au coup d’envoi, et Bourgarit qui suivra le match depuis les tribunes du Stade de France.XV de France. Pourquoi les Bleus sont-ils si bons ? Quelqu'un a son petit avis 😏XV de France. Pourquoi les Bleus sont-ils si bons ? Quelqu'un a son petit avis 😏Ce serait trop simple si ça s’arrêtait ici pour les Maritimes, mais Will Skelton est également de la partie ce samedi. Quentin Lespiaucq sera lui avec les Babaas français et Levani Botia occupera le poste de troisième ligne avec les Fidji contre l’Écosse.  Pour couronner le tout, Seuteni sera titulaire avec les Samoans contre l’Italie, leur véritable maître à jouer depuis ce début de saison. Cette tournée d’automne risque d’être compliqué du côté de La Rochelle. À moindre échelle, Bordeaux va aussi être obligé de composer sans ses internationaux avant le voyage à Pau. Privé de sa charnière habituelle, Lucu/Jalibert, qui sera la doublure officielle de Dupont et Ntamack durant la tournée, l’UBB devra trouver des ressources pour s’en sortir. De plus, leur centre international, Moefana, sera repositionné à l’aile face à l’Australie, ce qui fait une place de plus à combler. Leur première ligne est aussi impactée, avec l’absence de Falatea qui sera sur le banc de l’équipe de France, et de Ben Tameifuna qui sera capitaine de la sélection tongienne.France/Australie. Chaud devant, pourquoi faut-il craindre la tempête Tupou ?France/Australie. Chaud devant, pourquoi faut-il craindre la tempête Tupou ?Pour finir, le LOU se trouve à peu de choses près dans le même cas que les Girondins. Eux aussi devront s’adapter avec l’absence de leur charnière, Couilloud/Berdeu, qui seront également en tribunes à Saint-Denis. Mais aussi sans leur fer de lance en touche, Killian Geraci, qui sera une solution sur le banc des Bleus. Ensuite, Temo Mayanavanua, leur habituel deuxième ligne, sera titulaire avec les Fidji. Viens s’ajouter à cela, la sélection du jeune centre Alfred Parisien avec les Barbarians français, aux côtés de Noa Nakaitaci, lui aussi convoqué. Le déplacement dans le Béarn s’annonce mouvementé, et au vu de la performance des Béarnais sur la pelouse du Stade Rochelais, l’affaire est loin d’être simple.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quand je vous la compo du LOU cette après midi j’ai envie de pleurer… à te dégoûter du top 14…

Derniers articles

Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
News