Top 14 - Qui sont les joueurs qui pourraient faire la différence en fin de saison
Sofiane Guitoune, Peceli Yato et Benjamin Urdapilleta auront un rôle à jouer.
La fin de la saison approche à grand pas. C'est le moment pour les joueurs d'élever leur niveau et de répondre présent. Mais tous n'en seront pas capable.

Toulouse : Sofiane Guitoune

Éliminé en demi-finale de la Champions cup, le Stade Toulousain n'a plus qu'un seul objectif : le Brennus. Un titre serait la juste récompense d'une superbe saison. Récemment inclus par le sélectionneur du XV de France dans un groupe élargi pour préparer la Coupe du monde au Japon, le centre est en pleine bourre. Il a été épargné par les blessures et réalise lui aussi sa plus belle saison depuis des lustres. Il part avec le petit avantage d'être un peu moins attendu que ses coéquipiers Kolbe et Dupont. Son impact au centre du terrain ainsi que son expérience pourraient être déterminant lors des phases finales.

Clermont : Peceli Yato

Auréolé d'un titre en Champion Cup, Clermont vise la passe de deux. Mais cela devra se faire sans Morgan Parra, forfait pour la fin de saison en raison d'une blessure à la cheville. Son absence sur le jeu clermontois va se faire sentir mais l'effectif de l'ASM est assez riche pour faire avec. Nombreux sont ceux qui peuvent faire la différence. On aura pu parler de Raka mais c'est Peceli Yato qui est à nos yeux le plus dangereux et le plus constant. Sa rapidité fait qu'il peut surprendre la défense là où elle ne s'y attend pas. Le Fidjien a aussi une très bonne vision du jeu et une endurance qui lui permet d'avoir un haut niveau de performance de la première à la dernière minute. Touché au genou, il pourrait cependant manquer une partie des phases finales.

Lyon : Liam Gill

Le LOU joue très gros en cette fin d'exercice, et ce dès samedi avec la réception de La Rochelle. Le moindre faux pas pourrait lui coûter sa troisième place synonyme de barrage à domicile. Les Lyonnais n'ont donc pas le droit à l'erreur. Au terme d'une très longue saison, on va voir s'ils ont les épaules pour aller au bout. On sait que la fraîcheur physique est déterminante à ce moment de la saison. Et la formation rhodanienne n'a pas été épargnée par les blessures. Heureusement, des joueurs importants font leur retour comme Baptiste Couilloud à la mêlée et Liam Gill en troisième ligne. L'Australien n'a pas beaucoup joué et il a les crocs. Son activité ballon en main et surtout dans les rucks sera un vrai plus pour le LOU, privé de Fearns ou encore Sobéla.

La Rochelle : Victor Vito

Les Maritimes sont à la lutte pour la troisième place avec le LOU. Mais attention, Castres et le Racing 92 sont en embuscade. Sans oublier les poursuivants comme Montpellier. Les Rochelais sont dans une position inconfortable mais ce n'est pas le moment de lever le pied. C'est maintenant que l'expérience va être primordiale, et celle de Victor Vito est immense. Le All Black est actuellement blessé mais nul doute qu'il distille de précieux conseils à ses coéquipiers. Lorsqu'il sera de retour sur le pré, il jouera un grand rôle grâce à sa vista et à sa capacité à faire vivre le cuir pour ses coéquipiers.

Castres : Benjamin Urdapilleta

Castres rêve de faire la passe de deux. Pour l'heure, les hommes de Christophe Urios sont dans les clous et dans une position qu'ils affectionnent. Pas trop devant ni trop derrière, ils observent ce que fait la concurrence avant de se placer pour le sprint final. Mais gare à la baisse de régime dans les derniers kilomètres. Les deux revers à Toulouse et face à Montpellier ont fait mal au casque. Les leaders se doivent de réagir à commencer par Benjamin Urdapilleta. L'artilleur argentin n'a pas été à la hauteur face aux perches dernièrement. Mais on connaît son talent. Dans un bon jour, il peut porter le CO vers la victoire à lui tout seul.

Racing 92 : Virimi Vakatawa

Le Racing est dans la position la plus inconfortable possible à l'orée de cette 25e journée. Les Franciliens occupent en effet la sixième et dernière place qualificative pour les phases finales. De plus, ils joueront leurs deux derniers matchs à l'extérieur. L'avantage, c'est qu'ils vont à Perpignan et à Agen, deux formations dont le destin est quasiment scellé. Autant dire que l'objectif est clair pour le Racing : gagner en marquant le plus de points. Pour cela, ils pourront compter sur le meilleur marquer de la saison, Virimi Vakatawa, auteur de 12 essais. S'il a été boudé par le sélectionneur des Bleus, le centre joue gros en vue du Mondial. Il a récemment été retenu par Brunel. Ce qui montre qu'il n'a pas perdu ses chances malgré la concurrence féroce à son poste.

Montpellier : Louis Picamoles

Le MHR a l'occasion de sauver sa saison en terminant dans les places qualificatives. Après une série de quatre revers, les Héraultais ont gagné six de leurs sept derniers matchs. Une série qui leur permet de talonner le Racing 92. Ce qui attend les hommes de Vern Cotter n'est pas de tout repos : réception de Paris et déplacement à Clermont. Ils ne peuvent pas se permettre de jouer petit bras. Louis Picamoles doit mener les siens sur le terrain comme capitaine mais aussi en pesant sur les défenses dans son style caractéristique. Auteur de neuf essais, il aura un grand rôle à jouer.

Stade Français : Gaël Fickou

Les Parisiens sont à quatre points seulement de la qualification. Leur saison n'aura pas été de tout repos avec une ambiance en coulisses loin d'être propice aux performances. Cependant, les soldats roses sont toujours là. Si on promettait un meilleur classement à Paris compte tenu de son effectif, ils n'ont que moyennement répondu aux attentes. C'est un peu à l'image de Gaël Fickou. L'international a soufflé le chaud et le froid au centre avec neuf essais mais on attend beaucoup plus de lui en raison de son talent. À quelques mois de la Coupe du monde, sa polyvalence fait qu'il n'a pas une place de titulaire assuré. À lui de montrer qu'il peut être le centre que le XV de France attend.

UBB : Baptiste Serin

Mathématiquement, l'UBB est encore en course pour la qualification. Mais les Bordelais n'ont pas totalement leur destin en main. C'est justement dans ces moments-là que des éléments comme Baptiste Serin doivent faire la différence. Le demi de mêlée est d'autant plus attendu avec la Coupe du monde à l'horizon. La concurrence au poste est rude et il est loin d'être un titulaire en puissance. Il doit montrer au sélectionneur qu'il a les épaules assez large pour porter son équipe. En partance pour Toulon, il voudra tout donner pour ses derniers matchs avec l'UBB.

Toulon : Raphaël Lakafia

Avec son effectif étoilé, le RCT en a déçu plus d'un. À commencer par son président Mourad Boudjellal. L'heure n'est pas encore au bilan pour les Varois, mais nul doute qu'ils sauront tirer les leçons de ce qui n'a pas fonctionné. Avec le départ de Guilhem Guirado ou encore de Mathieu Bastareaud, Toulon va se chercher des leaders. Vice-capitaine en début de saison, Raphaël Lakafia a pris du galon pendant la saison. Il a été un des joueurs les plus utilisés par Collazo et s'est illustré en défense comme en attaque avec autant de plaquages que de mètres parcourus en moyenne (15)

Pau : Quentin Lespiaucq-Brettes

La saison de la Section n'a pas été à la hauteur des ambitions et des moyens humains. Au sein du staff, Simon Mannix en a fait les frais. Sur le pré, tout le monde n'a pas répondu aux attentes. Pau n'a plus rien à jouer, mais il s'agit comme d'autres formations mal classées de terminer l'exercice sur une bonne note. Quentin Lespiaucq-Brettes n'a pas joué tous les matchs en raison d'une blessure en septembre, mais en l'espace de 11 apparitions, il s'est imposé comme un leader à seulement 23 ans, marquant notamment cinq essais. Pas mal pour un talonneur. 

Agen : Léo Berdeu 

Les dix points d'avance sur Grenoble seront-ils suffisants pour éviter la 13e place ? C'est probable, d'autant plus que le SUA a son destin en main avec deux réceptions. Certes, l'emporter contre le CO et le Racing 92, qui sont tous les deux à la recherche de points, ne sera pas aisé, mais un point de bonus pourrait faire leur bonheur. En battant Lyon puis en s'imposant à Grenoble, les Agenais ont prouvé qu'ils avaient à la fois du mental et du talent à l'image d'un Léo Berdeu, auteur d'un sublime essai contre le LOU. Le jeune ouvreur de 20 ans a pris ses responsabilités et de l'épaisseur pour sa première saison à Armandie (19 matchs joués, 10 titularisations). Sa fougue pourrait être le plus dont à besoin Agen.

Grenoble : Gaëtan Germain

Le FCG se dirige tout droit vers le match de barrage face au finaliste vaincu de la Pro D2. Les Grenoblois vont donc se retrouver dans la peau des Oyonnaxiens qu'ils ont battus l'an passé lors de ce même Access Match. Il n'est d'ailleurs pas impossible qu'ils les recroisent, cette fois-ci à Charles Mathon. Dans cet éventuel remake sur fond de derby comme lors des deux derniers matchs de la saison, Gaëtan Germain aura un rôle prépondérant à jouer face aux perches. L'arrière fait partie des meilleurs buteurs du championnat en récompensant les efforts de ses coéquipiers ou en punissant les fautes adverses. Son sang-froid ne sera pas de trop si l'Access Match est serré.

USAP : Enzo Forletta

Perpignan ne sauvera pas sa tête en Top 14. Mais ça ne veut pas dire pour autant que les joueurs doivent lâcher les deux derniers matchs de la saison. C'est justement dans ces moments difficiles que les leaders seront attendus en vue de préparer la saison prochaine en Pro D2. Alors qu'il était pisté par Clermont, Enzo Forletta a prolongé pour trois saisons. Le pilier avait été en vue lors de la remontée dans l'élite l'an passé en faisant de la mêlée de l'USAP une arme offensive. Cette saison, il a été un des joueurs qui a le plus touché le ballon en attaque et réalisé le plus de plaquages dans les rangs usapistes. Il sera également attendu pour mener les Catalans l'an prochain. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Picamole tourne fort en ce moment.

Il peut difficilement amener plus à l'équipe.

De même que BdP ou Paillaugue.

Perso j'aurais plutôt cité un joueur en dedans qui en retrouvant son niveau normal de jeu nous amènerait une réelle plus value.

Je pense à Willemse qui depuis quelques semaines sans faire de mauvais match ne pèse pas autant sur le jeu de l'équipe (à sa décharge j'imagine qu'il doit être au taquet sur les objectifs fixés par l'EDF. Mais son éventuelle sélection passera également par de bonnes perfs en match avec le mhr.).

Il y a l'absence depuis plusieurs matchs de V Rensburg qui fait énormément défaut à notre alignement.

Camara est très actif défensivement mais actuellement trop discret sur le plan offensif.

Forcément on peut imaginer que le réveil de Cruden serait un atout monstrueux sur nos derniers matchs pour aider nos 3/4 à confirmer leurs énormes progrès dans notre jeu d'attaque.

Steyn avec de l'envie et un petit effort pour jouer collectif, a vite fait de redevenir un des meilleurs 3/4 du monde.

Et enfin bien sûr, Nadolo qui va revenir après 5 semaines de suspension!



Bref on est passé à côté en terme de résultat cette saison, mais peut être que l'on a gagné beaucoup plus en terme d'humain dans cette équipe. Il c'est passé quelques chose de très important depuis le match de L'USAP, qui n'a pas de prix, et qui nécessite d'énormement de temps pour ce créer.

C'est la création d'un groupe, une tribu,.... bref faire en sorte que tous les membres aient ce sentiment d'appartenance, tant au groupe qu'au projet qu'ils portent !!!!!!!!

Presque en accord sur l'ensemble de l'article, mais Alldritt a gagné de l'importance dans l'effectif de La Rochelle, et l'absence de Vito n'a pas été préjudiciable a l'équipe
Et pour Toulon, Ollivon fait un retour en grande ponte ou alors grand Tao qui fait un excellente saison
UBB c'est plus sur Brookie qu'il faut compter sur la gestion du jeu de l'UBB

Pour Clermont, j'aurais plus mis Penaud que Yato, il est devenu indéniablement LE facteur X à Clermont.

@La Meduse

Yato l'est tout autant, ça vous fait deux joueurs capables de faire basculer un match seuls. C'est un atout non négligeable à l'approche des phases finales (surtout quand vous allez devoir éliminer Castres en demies).

@Team Viscères

Le problème c'est que des deux, seul Penaud est un titulaire indiscutable.

Après je suis un peu chauvin peut-être, mais cette année, je trouve que notre ligne d'attaque est blindé de facteur X, Raka, Fofana, Penaud ... Toeava et Moala font énormément jouer autour d'eux et créer de très belles brèches, Tuicuvu a su dynamité les défenses en attendant le retour de Toeava.

Bref je pense que l'on a le plus bel effectif qu'on a jamais eu cette année, et autant dire que les prolongations me font très plaisir 😀

Et je viens de voir que selon si j'utilise mon téléphone ou mon PC je n'ai pas le même pseudo ....

Et Yoyo Beauxis, c'est de la crotte de bique ?

  • tropico
    9836 points
  • il y a 1 mois

Plutot d'accord sur le classement sauf pour Lakafia... trop surcoté ce joueur
Mettez plutot Fekitoa voire Webb

@tropico

Fekitoa ?! Il est tellement à la rue que c'est plus un second souffle qu'il lui faut, c'est une assistance respiratoire !

@Alecrf22XV

Un peu comme toute votre équipe en fait... C'était long comme saison pour vous !

@Yann Béli

Oui très dure saison !
Mais au moins ça a permis de trier les bons (Ollivon, Isa, Lakafia, Gros, Carbonel, Tao...) des poids morts (Van der Merwe, Trinh-Duc, Savea, Fekitoa, Kruger, Escande...).
Et puis pas mal de jeunes ont pu percer on va se baser sur eux pour la saison prochaine !

  • tropico
    9836 points
  • il y a 1 mois
@Alecrf22XV

Fekitoa il performe pas depuis qu'on l'a foutu à l'aile mais quand il etait au centre il faisait de bons matchs, c'était meme un des plus investis de l'équipe.

@Yann Béli

Et l'équipe de France récupère leur préparateur physique ....

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
Transferts
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
Transferts