TOP 14 - Qui remportera la bataille pour la Terre du Maintien ?
TOP 14 - Qui remportera la bataille pour la Terre du Maintien ?
La version 2020 du Top 14 n’est pas vraiment faite pour les âmes sensibles et autres cardiaques.

6, c’est le nombre de places qualificatives pour les phases finales du championnat de France. Mais 6, c’est aussi le nombre d’équipes qui sont en course pour le maintien après la 17e journée, à seulement 9 matchs de la fin. Vous le savez déjà, le 14e et dernier du classement descendra vers la Pro D2. Ce fut le cas pour Perpignan l’année dernière. Le 13e lui, jouera un barrage contre le finaliste malheureux du match d’accession de la Pro D2 vers le Top 14. Comme Grenoble, défait contre Brive l’an passé, et redescendu d’un étage.

On résume, 6 équipes séparées par 8 petits points de différence. Où en sont-ils ? Qu’est-ce qui les attend ? A quelle sauce vont-ils peut-être être mangés ? On vous fait le point sur tout ce sacré bordel. Lisez cet article avec une petite musique épique en fond.

9e place : Aviron Bayonnais, 33 points

Après un gros début de saison du côté de Jean Dauger, et des victoires probantes au Racing en ouverture du championnat ou du côté d’Agen, les Bayonnais ont vécu une traversée du désert avec 8 matchs sans victoire. Mais les joueurs de Yannick Bru ont redressé la barre depuis, la preuve en est ce week-end avec une victoire contre le champion toulousain. Le haut du panier n’est pas si loin... et le bas non plus, d’ailleurs.

Les Basques possèdent le même nombre de points que le CO et Brive au classement, et le même pourcentage de victoires. Pour la suite du championnat, ils ne recevront qu’à 4 reprises, qui plus est des équipes d’un gros acabit comme le Racing, Bordeaux, Toulon et le LOU. Malheureusement pour eux, à domicile c’est du 50-50, capables de battre La Rochelle mais aussi perdre contre la Section Paloise. A l’extérieur, le programme n’est pas plus clément puisqu’ils devront se déplacer à Marcel Deflandre, à Clermont et devront défendre le bout de gras contre des adversaires directs pour le maintien, à Castres, à Pau et à Brive. L’Aviron Bayonnais n’aura pas le droit à l’erreur dans les prochaines journées !

  • Notre prono en carton : On ose croire que l’Aviron Bayonnais a su redresser la barre dans les dernières journées, ils vont ramer fort pour battre le Racing, Toulon et Lyon mais en laissant la victoire aux Bordelais à Jean Dauger. Le tournant de la saison se fera à l'extérieur avec des victoires probantes à Pau et à Brive pour enfler le nombre de points à 53 points ! Le maintien est assuré.

10e place : Castres Olympique, 33 points

Pour le compte de la 17e journée, les hommes de Mauricio Reggiardo sont allés chercher un petit point de bonus comme maigre consolation d’un match disputé sur les terres du leader bordelais. Ils pointent aujourd’hui à la 10e place du TOP 14.

Lors des prochaines journées ils recevront Bayonne, un candidat direct pour le maintien, Toulon et La Rochelle qui jouent les premiers rôles, le derby face à Toulouse et Clermont qui vont devoir cravacher pour se faire une place dans les 6. Un calendrier costaud à domicile pour des Castrais qui n’ont échoué que 2 fois à Pierre Fabre contre le Racing et l’Union Bordeaux Bègles. 75% de victoire à domicile. Côté déplacements, ils se déplaceront 4 fois, à Brive et au Stade Français eux aussi candidats au maintien, à Lyon actuel 2e du Top 14 et à Montpellier qui connait la même situation que Clermont. A l’extérieur, les coéquipiers de Baptiste Delaporte ne sont pas en verve avec une seule victoire sur la pelouse d’Armandie en février. Une victoire qui vaudra peut-être de l’or dans la dernière ligne droite. La grinta castraise est toujours là.

  • Notre prono en carton : Un 4/5 à domicile mais une défaite contre Clermont et un maigre point glané à Jean Bouin. Le CO termine ce Top 14 avec 52 points au classement. La dernière danse de Rodrigo Capo Ortega ne sera pas la fête espérée, mais le pire est évité. Il y aura toujours du rugby en Aveyron.

11e place : CA Brive, 33 points

Ce week-end, les Brivistes se sont offerts la peau du dauphin du Top 14, Lyon. Malgré cette grosse performance, les Corréziens ne peuvent que regretter ce faux pas à domicile contre Agen, ils se placent à la 11e place, à l’aube de la 18e journée.

Pour ce qui est du calendrier, il s'annonce compliqué avec 4 réceptions pour 5 déplacements. Même s’il faudra accueillir La Rochelle puis Castres et Bayonne qui sont aussi des concurrents directs, et Montpellier qui n’a pas dit son dernier mot dans la quête du Top 6. Mais Brive, c’est aussi 75% de victoires à domicile avec seulement 2 défaites contre le Racing et Agen. A l'extérieur, il va falloir se rendre à Clermont pour un derby, au Racing, à Bordeaux et à Toulouse. Ça pique. Sachant que les Brivistes voyagent mal puisqu’ils ne sont jamais parvenus à s’imposer à l’extérieur avec seulement un match nul à Bayonne qui pourrait peut-être rapporter gros à la fin.

  • Notre prono en carton : Une défaite face à Bayonne et La Rochelle à domicile mettra les hommes de Jérémy Davidson dans une position délicate puisqu’ils n’auront pas réussi à ramener de points de leurs déplacements. Brive terminera cette saison avec 43 points. La défaite à Agen aurait pu coûter gros, mais ils se sauvent in extremis.

12e place : Section Paloise, 28 points

Ce samedi, la Section Paloise a mis un terme à 7 défaites de rang avec une victoire, et pas des moindres, contre Montpellier. Les Béarnais sortent de la zone rouge mais il va falloir cravacher très dur pour espérer évoluer encore dans le Top 14 la saison prochaine.

4, c’est le nombre de munitions restantes à domicile pour les verts et blancs. Seulement, le Stade du Hameau n’est pas imprenable avec seulement 3 victoires contre Brive, Agen et Castres mais aucune victoire contre un gros du championnat. Ils recevront Toulouse et Lyon pour le haut du panier, ainsi que Bayonne et Paris pour les matchs couperets. Rien de rassurant dans le money time. A l'extérieur, ils ont réussi à ramener une victoire de Bayonne et de Clermont : on se souvient au mois de septembre, où tout était encore beau. Ils devront donc aussi faire la différence sur les 5 déplacements restants, surtout à Agen. Mais cela sera beaucoup plus compliqué à Toulon, La Rochelle, au Racing et à Bordeaux pour la dernière journée de championnat. Pour se maintenir, ils devront compter sur un Ben Smith de classe internationale.

  • Notre prono en carton : Tout le monde va aller chercher des points au Hameau sauf le Stade Français. Les Palois n’obtiendront que de maigres bonus défensifs âprement disputés. Les matchs à l’extérieur ne leur apporteront rien de bon non plus avec 5 défaites. 8 points gagnés en 10 matchs et un total de 36 points au final, direction les barrages ?

13e place : SU Agen, 26 points

Les résultats sont trop inconstants pour espérer autre chose qu’une lutte au maintien cette année. En effet, après avoir été gagner à Brive, les Agenais se sont faits surclasser à domicile par une équipe clermontoise revancharde. Ils entrent dans la zone de relégation, même si cette 13e place est synonyme de barrage, le Stade Français se tient en embuscade à 1 petit point.

Depuis le début de la saison, Agen a été capable de gagner à Bayonne ou à Brive sans pour autant récompenser leurs efforts en s’inclinant à domicile contre Castres. Pour la suite ils évolueront 4 fois à Armandie face à des gros comme La Rochelle, Le Racing ou l’UBB mais aussi dans un match décisif contre la Section Paloise. Périlleux quand on connait leur faible ratio de victoires à la maison, 38% seulement (Brive, Montpellier et le Stade Français). Paradoxalement, ils ne s’exportent guère mieux avec 2 victoires (Bayonne et Brive) et un match nul (Racing). Mais il va falloir rendre visite au Stade Toulousain, à Lyon, à Montpellier, à Toulon et au Stade Français lors de la dernière journée. On ne va pas le cacher, ça va être chaud pour le SUA, le dernier match à Jean Bouin sera décisif !

  • Notre prono en carton : Deux victoires à domicile contre la Section Paloise et La Rochelle, un bonus défensif ramené de Paris. Seulement 10 points en 9 matchs, ils terminent la saison avec 35 points, trop peu pour se maintenir. Le SU Agen en Pro D2 la saison prochaine ?

14e place : Stade Français, 25 points

C’est l’équipe dans la tourmente cette saison. Un changement d’entraîneur, des départs de joueurs phares depuis quelques saisons, les Parisiens ne pouvaient pas jouer les premiers rôles, mais on ne s’attendait pas de les voir pointer à la dernière place. Dimanche dernier, les Parisiens ont presque réussi à taper les Toulonnais à Mayol, ramenant seulement un point de bonus défensif. Preuve que leur saison est loin d’être terminée. Leur calendrier est le plus favorable des six candidats.

Six réceptions au programme, contre des adversaires directs, Brive et Castres consécutivement ainsi qu’Agen en clôture du championnat mais aussi Montpellier, le LOU et l’UBB. Thomas Lombard et les siens peuvent se targuer d’un 5 sur 7 à domicile, seuls Clermont et le Racing ont réussi à gagner à Jean Bouin. Ils ne se déplaceront que 3 fois... pour des matchs difficiles, avec un derby à la U Arena, un clasico à Ernest Wallon et un maintienico à Pau. Dangereux est le mot le plus approprié car le Stade Français n’a pas encore gagné à l’extérieur cette saison, un match nul à Montpellier leur évite malgré tout un ratio de 100% de défaites.

  • Notre prono en carton : C’est très dur en ce moment pour les Parisiens, leur joueur phare Gaël Fickou est en sélection, ils jouent très très gros lors des prochaines journées. Heureusement, le calendrier va les aider à remonter des places au classement avec un sans-faute à domicile mais trois défaites à l’extérieur. Suffisant pour sauver leur peau, ils terminent cette saison difficile avec 49 points au classement.

Dans un championnat très serré, chacun défendra son bout de gras, certains pour s’assurer une place pour les phases finales synonyme de terrains remplis de pâquerettes. Pour les autres, il s’agira de batailler dur pour sauver ses miches et profiter des barbecues un peu plus promptement que les autres. Attention, le classement ci-dessous est hypothétique, je n’ai aucun don de voyance ni de lien de parenté avec Nostradamus. De plus, les rencontres sont tellement aléatoires qu’on peut même voir un joueur briviste claquer un triplé. En 2020. Tout peut arriver messieurs dames.

CLASSEMENT FINAL HYPOTHETIQUE

  • 9 e : Bayonne, 53 points
  • 10e : Castres, 52 points
  • 11e : Stade Français, 49 points
  • 12 : Brive, 43 points
  • 13e : Section Paloise, 36 points
  • 14 e : Agen, 35 points
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pianto
    55328 points
  • il y a 4 ans

ça va être très serré.
Castres devarit s'en sortir, le SF a de la marge en terme de qualité d'effectif, ça devrait le faire aussi.
Brive décimé, Bayonne dans le dur, la section très approximative et Agen avec les moyens du bord, seront les quatre derniers à mon avis, dans quel ordre ?
Dur à dire...
Je pense qu'Agen est le moins bien parti, ils ont deux points de moins que Pau et un calendrier pas simple (aucun ne l'est). La réception de la section ce weekend sera un match couperet, s'ils le perdent, ils finiront 14èmes et le barrage ne sera pas joué.
S'ils le gagnent, ils se battront jusqu'au bout avec Pau pour connaitre l'ordre des deux dernières places, à mon avis.

Ce qui est à noter c'est que Pau, Agen, Bayonne, trois des favoris pour la descente en début de saison, ont joué pour marquer des essais toute l'année.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
News
News