TOP 14 - Quel demi-finaliste a utilisé le plus de joueurs sélectionnables avec les Bleus ?
TOP 14 - Quel demi-finaliste a utilisé le plus de joueurs sélectionnables avec les Bleus ?
Ce week-end, Bordeaux accueille les demi-finales du Top 14. Et beaucoup de joueurs sélectionnables avec le XV de France.

Stade Toulousain - La Rochelle et Clermont - LOU : voilà donc les affiches des demi-finales du Top 14, édition 2018/2019. En cette saison pré-Coupe du monde, les performances des internationaux tricolores sont forcément scrutées de près.

Encore plus à l’approche des phases finales, alors que Jacques Brunel (ou Fabien Galthié, on ne sait plus trop) dévoilera sa liste de 37 pour préparer le Mondial au Japon.

XV de France : la FFR communique officiellement sur la liste de 65... avec trois changements !XV de France : la FFR communique officiellement sur la liste de 65... avec trois changements !

Sauf surprise, le Stade Toulousain et Clermont devrait se disputer le titre honorifique de “club le plus représenté” chez les Bleus. Mais ces deux clubs sont-ils ceux qui ont utilisé le plus de joueurs sélectionnables en Top 14, parmi les demi-finalistes ? La réponse est non ! Avec 34 joueurs sélectionnables, et sans prendre en compte le statut JIFF, c’est le Stade Rochelais qui arrive en tête.

Toulouse est juste derrière avec 31 joueurs, et le LOU complète le podium (27 joueurs). En revanche, petite surprise avec cette "dernière" place pour l'ASM. Le club auvergnat aurait pu être mieux classé, mais certains joueurs (Treilles, Lavernhe, Lemardelet) n'ont joué qu'en Challenge Cup, et ne sont donc pas pris en compte. En revanche, Samuel Ezeala (qui a fait la demande de nationalité et disputé un tournoi non-officiel avec France 7) est comptabilisé.

Source : OPTA  - réalisé avec Infogram

Quel pourcentage parmi le total des joueurs utilisés ?

Mais au-delà de ce chiffre brut, quelle place pour ces joueurs dans les effectifs respectifs de chaque club ? Si on prend en compte tous les joueurs ayant disputé au moins une minute en Top 14 cette saison, le classement est légèrement chamboulé. La Rochelle (70,83% de joueurs utilisés cette saison sont sélectionnables avec le XV de France) occupe toujours la tête... mais le LOU prend désormais la seconde place (69,23%).

Le Stade Toulousain arrive troisième (67,39%) et Clermont reste bloqué à la 4ème place (57,78%).

Club par club, qui sont les joueurs sélectionnables utilisés en Top 14 cette saison ?

Clermont :

Arrières/Ailiers : Raka, Penaud, Grosso, Ezeala

Centres : Lamerat, Vili, Fofana

Ouvreurs : Lopez

N°9 : Cassang, Viallard, Parra

3e lignes : Fischer, Lapandry, Iturria, Chouly, Cancoriet, Ruaud

2e lignes : Jedrasiak, Vahaamahina

Piliers : Falgoux, Beria, Simutoga, Slimani, Falatea

Talonneurs : Kayser, Beheregaray

La Rochelle :

Arrières/Ailiers : Pi. Boudehent, Andreu, Camou, Rattez, Retière, Roudil

Centres : Plessis-Couillaud, Doumayrou, Favre, Aguillon, Sinzelle

Ouvreurs : Lafage

N°9 : Balès, Goillot, Berjon

3e lignes : Pa. Boudehent, Gourdon, Alldritt, Bourdeau

2e lignes : Tanguy, Leroux, Sazy, Demotte, Jolmès

Piliers : Joly, Priso, Aouf, Corbel, Boughanmi, Atonio, Pelo

Talonneurs : Orioli, Bourgarit, Lagrange

LOU :

Arrières/Ailiers : Nakaitaci, Palisson, Mignot, Buttin

Centres : Regard, Seguret, Barassi

Ouvreurs : Doussain, Beauxis, Wisniewski

N°9 : Couilloud, Pélissié

3e lignes : Cretin, Puricelli, Sobela, Bruni, Goujon

2e lignes : Lambey

Piliers : Menini, Ric, Kaabèche, Yameogo, Chaume, Choirat

Talonneurs : Maurouard, Ivaldi, Lacombe

Stade Toulousain :

Arrières/Ailiers : Lebel, Tauzin, Bonneval, Médard, Ramos, Huget

Centres : Ntamack, Belan, Mermoz, Fouyssac, Guitoune

Ouvreurs :

N°9 : Pagès, Dupont, Bézy

3e lignes : Madaule, Placines, Tolofua, Galan, Cros

2e lignes : Gayraud, Manukula, Verhaeghe

Piliers : Castets, Baille, Pointud, Aldegheri, Tafili, Neti

Talonneurs : G. Marchand, J. Marchand, Mauvaka

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Encore faut-il rappeler la différence entre un joueur sélectionnable virtuellement et un joueur sélectionné( pour être bref qui a le niveau...)

  • to7
    11299 points
  • il y a 2 mois

c'est quand même pas mal de voir que dans chacune de ces équipes, il y a quasiment un XV complet de joueurs français, ça n'a pas du toujours être le cas par le passé à ce stade de la compétition

Globalement ce sont tous de "bons élèves".

Ça serait intéressant d'avoir le temps de jeu avec

  • Caesar
    409 points
  • il y a 2 mois
@lucasdiop

Et les titularisations domicile et extérieur

@lucasdiop

Salut Lucas, peut-être la semaine prochaine 😉

Pourrait-on voir plus de précision sur la méthode statistique utilisée ?

Car ne prendre en compte que le nombre de joueurs utilisé plutôt que la moyenne de joueurs sélectionnable me semble moins pertinent.

Utiliser 5 joueurs sélectionnable juste une fois pour dépanner dans des matchs sans enjeux plutôt que de titulariser plusieurs fois un joueur sélectionnable me semble un peu injuste.

@coupdecasque

Salut coup de casque !

Pour le premier graphique, c'est le nombre total de joueurs sélectionnables avec le XV de France ayant joué au moins une fois. Mais comme tu le dis, utiliser certains joueurs une ou deux fois (comme Vili ou Viallard à Clermont) pour dépanner fausse légèrement la donne.

C'est pourquoi nous avons mis un autre graphique en dessous. On y compare le pourcentage de joueurs sélectionnables utilisés au moins une fois, par rapport aux joueurs non-sélectionnables : ça permet de se faire une idée plus générale et surtout plus juste. Le LOU devance désormais Toulouse, mais La Rochelle reste 1er, et Clermont 4ème.

On a choisi la comparaison sélectionnables / non-sélectionnables plutôt que le temps de jeu (ou le nombre de matchs) pour simplifier au maximum. Dans tous les cas chaque méthode aurait une faille : par exemple, si on avait pris en compte le nb de matchs, on aurait eu des remarques sur tel ou tel joueur blessé, qui aurait eu plus de temps de jeu sans celle-ci, etc.

J'espère avoir été clair 😉

@Clément Suman

Oui très clair, il reste cependant des données plus parlantes que d'autres et cela amène une grosse confusion qui serait de dire que Clermont ici n'a pas donné sa chance à des jeunes joueurs.

Après forcément c'est un choix mais dans ce cas il me semble que le nombre de minute de match en moyenne pour les sélectionnables / non sélectionnable serait peut être plus clair, comme ça on verrait peut être mieux le temps de jeu "donné" aux sélectionnables et ce lui "donné" aux non-sélectionnable avec un total plus juste sur le fait de savoir si l'équipe donne plus ou moins de minutes de jeux aux sélectionnables que d'autres.

Derniers articles

News
News
Transferts
Transferts
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News