Top 14 - Présentation des clubs pour la saison 2016-2017 : Section Paloise
Top 14 - Les Palois ont fier allure. Crédit photo : @SectionPaloise

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Maillot, transferts, matchs amicaux, résultats de l'an passé, tout ce qu'il faut savoir sur la Section Paloise dans sa fiche pour 2016-2017.

Présentation :

Si la patience est de mise en Top 14, on imagine que Simon Mannix a d'autres ambitions pour Pau que la 11e place de l'an dernier. Néanmoins, la deuxième saison suivant l'accession est souvent la plus difficile. Traille et Bouilhou partis, d'autres joueurs d'expérience comme Julien Pierre vont devoir prendre la relève pour assurer l'avenir du club dans l'élite. En charge des avants, Carl Hayman aura un grand rôle à jouer en termes de compétitivité. 

L'an passé :

Promus dans l'élite l'an passé, les Palois ont fait une saison réussie puisqu'ils ont rempli l'objectif principal, à savoir se maintenir, avec 10 victoires pour 15 défaites. Des revers principalement concédés à l'extérieur, même si la Section a craqué à quatre reprises à la maison. Elle a tout de même montré de belles choses à l'image de ce succès à Montpellier (16-19).

Les matchs amicaux :

Contrat rempli pour les Palois cet été avec un large succès sur le promu en Pro D2 Soyaux-Angoulême (12-41), avec 7 essais à la clé par Malié, Kuffner, Dupouy, Lestremeau, Bernad, Fajardo et Vatubua ; puis un second sur Mont-de-Marsan (21-29).

Le maillot :

Pour notre consultant mode, le maillot domicile est l'une des plus beaux de la saison. Pas d'extravagances comme chez certains, mais il fait le boulot avec des lignes en deux déclinaisons de vert qui mènent au Pic d'Ossau sur le cœur. Un motif que l'on retrouve dans une version XXL sur la tenue réservée aux matchs européens.
Top 14 - La Section Paloise dévoile son nouveau maillot pour 2016-2017

Les transferts au 18 août 2016 :

Arrivées Départs
Joel SCLAVI (Arg) - Pilier, 22 ans > Gernika Cameron HOLENSTEIN (Afs) - Pilier, 21 ans > Harlequins
Malik HAMADACHE (Fra) - Pilier, 27 ans > Albi Euan MURRAY (Eco) - Pilier, 35 ans > Retraite
Ignacio CALLES (Arg) - Talonneur, 20 ans > Liceo Naval Giorgi NATSARASHVILI (Géo) - Pilier, 31 ans > Carcassonne
Ben KELLAND (Ang) - 2ème ligne, 18 ans > Colchester RFC Juan Pablo ORLANDI (Arg) - Pilier, 33 ans > n'est pas conservé
Fabrice METZ (Fra) - 2ème ligne, 25 ans > Oyonnax Quentin BROUCARET (Fra) - Talonneur, 22 ans > Saint Jean-de-Luz
Masalosalo TUTAIA  (NZ) - 2ème ligne, 32 ans > Mt.Marsan Vincent CAMPO (Fra) - Talonneur, 31 ans > Retraite
Matt BEUKEBOOM (Can) - 2ème ligne, 19 ans > Lindsay Rugby FC Damien FÈVRE (Fra) - 2ème ligne, 32 ans > Décès
Baptiste PESENTI (Fra) - 3ème ligne, 19 ans > Montpellier Jan UYS (Afs) - 2ème ligne, 22 ans > Brive
Ben MOWEN (Aus) - 3ème ligne, 31 ans > Montpellier Tony LANAUVE (Fra) - 2ème ligne, 21 ans > Mt.Marsan
Ibrahim DIARRA (Fra) - 3ème ligne, 33 ans > Castres Brice MONZEGLIO (Fra) - 3ème ligne, 33 ans > n'est pas conservé
Pierrick GUNTHER (Fra) - 3ème ligne, 26 ans > Oyonnax Jean Bouilhou(Fra) - 3ème ligne, 37 ans > Retraite
Steffon ARMITAGE (Ang) - 3ème ligne, 30 ans > Toulon Josefa DOMOLAILAI (Fid) - 3ème ligne, 30 ans > Carcassonne
Christopher KAISER (Fra) - demi de mêlée, 20 ans > Narbonne Samuel MARQUES (Fra) - demi de mêlée, 27 ans > Toulouse
Julien TOMAS (Fra) - demi de mêlée, 31 ans > Paris Damien TRAILLE (Fra) - Centre, 37 ans > Retraite
Louis DUPICHOT (Fra) - Ailier, 20 ans > Prêté par Racing 92 Simon BONNET (Fra) - Centre, 27 ans > Retraite
Tom TAYLOR (NZ) - Arrière, 27 ans > Toulon Marika VUNIBAKA (Fid) - Ailier, 22 ans > n'est pas conservé
Jamie MACKINTOSH (NZ) - Pilier, 31 ans > Ohio Sireli BOBO (Fid) - Ailier, 40 ans > Strasbourg
William PEES (Fra) - Ailier, 22 ans > Mâcon
Mathieu ACEBES (Fra) - Arrière, 28 ans > Perpignan

Source : AllRugby

Le ou les joueurs à suivre :

Steffon Armitage a surpris de nombreux spécialistes en signant à la Section. Mais sans doute avait-il envie de changer d'air après cinq années passées à Toulon. Au RCT, l'Anglais était installé mais pas vraiment titulaire non plus. C'est désormais Pau qui va bénéficier de ses formidables qualités de gratteur mais aussi de coureur. Un joueur hyperactif qui pose énormément de problèmes aux défenses.

Le pronostic de la rédac :

Pau dispose d'un effectif solide et s'est renforcé avec les arrivées d'Armitage ou encore de Mowen. Le maintien devrait une nouvelle fois être assuré mais la rédaction du Rugbynistère n'imagine pas la Section se mêler à la course aux places qualificative. Après avoir végété en queue de classement l'an passé, Pau devrait grappiller quelques places et se maintenir aux alentours du 10e rang. Mais le championnat est homogène et il faudra aller gratter des points à l'extérieur.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • straits
    19199 points
  • il y a 3 ans

Dommage que C.Jane ne soit pas là. Sa forme actuelle aurait fait du bien dans la ligne d'arrière et fait de Pau un plus bel outsider !

  • martix
    8406 points
  • il y a 3 ans

la Section va se maintenir dans le ventre mou du championnat. C'est dommage que le classement mode n'apporte pas quelques points en TOP 14, les maillots sont une réussite... c'est vrai Macron et 2017 on l'avait pas vu venir!

Non mais Steffon Armitage ! Comment c'est possible que Pau ait recruté l'un des meilleurs joueurs du RCT et du Top 14 aussi facilement ? En tout cas, avec Diarra et Mowen, ils ont bien compensé le départ à la retraite de Bouilhou.

Le pack sera véritablement l'une des grosses forces de Pau, ça devrait leur permettre de se maintenir sans problème. Jouer les troubles fêtes, ça dépend d'un joueur : Slade. Et personnellement, ça me semble possible, à l'image de Castes la saison dernière. Mais bon, la seule vérité est sur le terrain.

Je trouve Mannix et la section un peu prétentieux de prétendre jouer les troubles fêtes dans ce championnat. Je pense que le maintien serait déjà bien pour eux au vu de l'homogénéité du top 14.

@OnVaLesDestroncher

C'est plutôt un championnat à 2 vitesses, ceux qui visent les 2 premières places (RCT, RM92, MHR et ASM) et ceux qui essayent d'espérer un barrage. Dans ce deuxième groupe, le ST et l'UBB sont les favoris. Après, entre les autres, ça se jouera sur la forme à domicile et les bonus à l'extérieur.

A l'heure actuelle, un seul club est un peu à part et vise le maintien : Bayonne. Sinon, tous les autres sont très (trop ?) ambitieux. La Rochelle, comme Pau, devrait être prudent, ça va être serré.

Derniers articles

Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos