Ecrit par vous !
Top 14 : Menés aux points, les Montpelliérains mettent La Rochelle K.O
Montpellier s'impose face à La Rochelle.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
C’est un match pour la catégorie Poids Lourds qui a eu lieu à l’Altrad Stadium ce samedi soir, entre Montpellier et La Rochelle.

Ces deux équipes, prétendantes à une place de barragiste en fin de saison, se sont livrées un combat sans merci. Dans les cordes pendant l’intégralité de l’affrontement, Montpellier est finalement sorti vainqueur de la partie. (12-11)

Au coup d’envoi de ce choc, deux combattants aux profils différents. Dans le coin gauche, ceux qu’on appelle les Afrikaaners du rugby français, Montpellier. Leur style de jeu basé sur l’affrontement, le défi physique et l’agressivité leur avait permis jusque-là d’obtenir 5 victoires en 8 rencontres. Bilan plus qu’honorable. Dans le coin droit, on retrouvait alors les outsiders, La Rochelle. 4 victoires, 2 nuls et 2 défaites avant ce match pour des Rochelais qui alternent jeu rude et grandes envolées.

Le premier round de ce match tourne rapidement en faveur des visiteurs. Il n’aura fallu que deux minutes pour voir Uini Atonio plonger dans l’en-but montpelliérain et donner l’avantage à son équipe. Premier crochet qui ne touche qu’à moitié puisque Brock James rate la transformation. Montpellier 0, La Rochelle 5. La suite de ce premier acte ne sera qu’un échange de coup de pieds entre François Steyn (3) et Brock James (2). Mais les assauts rochelais ont mis les Héraultais dans les cordes durant toute la première mi-temps. A la pause, La Rochelle domine 11-9 face au MHR, qui n'a pas dit son dernier mot.

Les « Boxing Ring Card Girls » de Montpellier sont passées, place à la deuxième mi-temps. On assiste alors à un long round d’observation entre ces deux équipes. Les jeux au pied d’occupation se multiplient. Mais alors que la sirène retentit et que certains supporters héraultais quittent déjà l’arène, Montpellier va profiter de deux erreurs enfantines pour mettre un uppercut qui va faire voir les étoiles à son adversaire du soir. 80ème minute, Murimurivalu commet une grossière erreur en gênant volontairement la sortie de balle de Nick White. Cinquante mètres en coin, Steyn prend ses responsabilités mais touche le poteau. La victoire tend alors les bras à des Rochelais qui n’ont plus qu’à sortir le ballon des limites du terrain. Oui mais pas avec les mains. L’arrière jaune et noir Charles Bouldoire avait probablement omis cette règle. Ultime pénalité pour Botica qui ne va pas se gêner pour la transformer. Knock Out, les Charentais sont à terre, pendant que les Montpelliérains peuvent célébrer cette victoire arrachée dans les dernières secondes. Score Final : Montpellier 12-11 La Rochelle.

A noter que cette victoire compte double car Joffrey Michel était titulaire. 

VIDÉO. MHR - Stade Rochelais. La terrible erreur de Charles Bouldoire coûte la victoire à son équipe

Pierre Daudies
Pierre Daudies
Cet article est rédigé par Pierre Daudies, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est plutôt La Rochelle qui s'est suicidé !!!!!!

  • AKA
    49108 points
  • il y a 3 ans

Désolé les gars mais cet article fait doublon avec celui de hier!!!

L' ASR méritait largement la victoire par contre la dernière mélée n'est pas sanctionner malgré la poussée avant introduction de La Rochelle.

Il est regrettable pour le Stade Rochelais que l'arbitrage vidéo sur la dernière action ne se soit limité à la bévue de l'arrière rochelais, sans que ne soit sanctionné le départ hors jeu du joueur montpeliérain venu mettre la pression à la retombée de la pénalité de Stein....

@Bobbynet

Tout le monde l'a vu sauf le (trop...) principal protagoniste de ce jeu...

Le looser magnifique joue donc en jaune et noir. The eye of the Tiger, Stallion !

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News