Top 14 - Le FCG veut se constituer partie civile suite à la mise en examen de trois joueurs
Top 14 - Saison catastrophique pour le FCG. Crédit photo : Sabine Melioli
Pro D2
  • Matchs joués
  • Victoires
  • Classement
  • Points marqués
  • Points encaissés

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Fin de saison difficile pour Grenoble qui doit faire face à la mise en examen de trois éléments ainsi qu'à une très probable relégation sportive.

La formation iséroise a officialisé ce jeudi la mise en examen de trois de ses joueurs "dans le prolongement de l’enquête pénale qui a été ouverte le 12 mars dernier" et leur mise à pied à titre conservatoire. Sans les nommer, elle indique également qu'ils sont convoqués "en vue d’une éventuelle rupture anticipée de leur contrat". Les noms des trois éléments mis en cause dans une affaire de viol en réunion suite au match de Top 14 entre le FCG et l'UBB avaient cependant été dévoilés précédemment : Denis Coulson (22 ans), Rory Grice (27 ans) et Loick Jammes (22 ans).
TOP 14 : trois joueurs du FCG mis en examen pour viol en réunion, les Grenoblois vers le licenciement ?

Si le club de Grenoble tient à préciser que "cette décision a été prise au vu des obligations professionnelles qui pèsent sur les joueurs" et que la présomption d’innocence prévaut tant que la justice n'a pas statué sur l'affaire. Laquelle devrait évoluer puisque le FCG "a également mandaté son conseil afin de se constituer partie civile dans la procédure en cours." Il n'est pas exclu que la formation grenobloise, s'estimant lésée notamment du point de vue de son image, se retourne contre ses joueurs.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100036 points
  • il y a 3 ans

se porter partie civile n'engage en rien mais donne accès aux pièces du dossier, ça me parait normal
ce qui m'inquiète le plus c'est la tournure qu'a pris le rugby (depuis un certains temps sauf que maintenant les médias en parle), drogue, viol, conduite en état d'ivresse, violence conjugale etc ... les faits divers classiques mais trop à mon gout pour ce sport

S'il doit y avoir des condamnations (finalement, on ne sait rien) les mecs vont comprendre, un peu tard, qu'ils viennent de pulvériser une carrière de sportif de haut niveau qui ne tend pas les bras à tout le monde.

  • Jak3192
    56599 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

c'est une histoire totalement naze

  • Ahma
    93193 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Serait-ce le plus grave dans cette affaire ?

@Ahma

Non évidemment, mais s'ils avaient un minimum réfléchi, la jeune femme n'aurait pas subit cette aggression et eux auraient un avenir un peu moins noir.
Tout bénef.
Évidemment, la seule personne qui doit compter aujourd'hui est la victime, j'en suis évidemment conscient AHMA.

  • vevere
    50734 points
  • il y a 3 ans

Procédure logique pour une entreprise (sportive) qui a une image publique à protéger...

Là, ça pue du cul, mais violent.

  • epa
    36700 points
  • il y a 3 ans
@Silkerin

Euh..... Bon ok un like... mais elle vraiment limite celle là..

La situation me désole pour son président, qui a, pour une fois, réellement l'air d'être attaché aux valeurs (les fameuses).

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News