Test-match. La composition du XV de France face à l'Afrique du Sud
XV de France - Antoine Dupont sera à nouveau titulaire face aux Boks.
Le staff des Bleus a dévoilé ce jeudi la composition du XV de France pour la réception de l'Afrique du Sud au Stade de France.
France
1
Poirot
2
Guirado
3
Slimani
4
Vahaamahina
5
Gabrillagues
6
Cancoriet
8
Picamoles
7
Gourdon
9
Dupont
10
Belleau
11
Huget
12
Doumayrou
13
Bastareaud
14
Thomas
15
Ducuing
16
Maynadier
17
Taofifenua
18
Kotze
19
Jedrasiak


20
Jelonch
21
Serin
22
Trinh-Duc
23
Penaud

Il s'agit de la même composition qui a défié les All Blacks samedi dernier à Saint-Denis. Sébastien Taofifenua (UBB) remplace Raphaël Chaume (touché au dos) au poste de pilier sur le banc. François Trinh-Duc, remplaçant samedi et titulaire mardi face à la Nouvelle-Zélande, est sur le banc. "Il est maché comme un garçon qui a joué cinq jours avant. A ce poste-là, j'ai estimé que François pouvait tenir sa place." Hugo BonnevalCamille Chat, Henry Chavancy, Gabriel Lacroix, Sekou Macalou, Fabien Sanconnie, Scott Spedding, Romain Taofifenua, qui avaient été inclus dans le groupe après le second test à Lyon, sortent.

Du côté du staff, on a fait le choix de donner une nouvelle chance au premier groupe par rapport au second qui doit encore récupérer. Les cartes pourraient être rebattues face au Japon. "Nous croyons que cette équipe a un potentiel mais nous n'avons pas pu l'évaluer à sa juste valeur lors du premier test. On a vu une certaine réaction en seconde mi-temps mais on n'allait pas jeter aux orties des joueurs qui joué pour certains pour la première fois. Cette équipe a le droit de se racheter sur cette prestation.Si plusieurs joueurs, et notamment des cadres comme Guirado, Picamoles ou encore Poirot, avaient été pointés du doigt après la défaite à Saint-Denis, c'est une réaction avant tout collective qu'attend Guy Novès. "Chacun d'entre eux a une responsabilité mais c'est l'ensemble de l'équipe qui doit se retrouver. Je n'attends pas une réaction des cadres mais un investissement différent. Je serai tolérant à partir du moment où on donne le meilleur."

Après avoir encaissé plus de 100 points en trois matchs en juin face aux Boks, c'est avant tout "un match de revanche par rapport à nous-mêmes, par rapport à ce qu'on attend de l'équipe de France. Une prestation qui se rapproche de celle que nous avons vue mardi. On est sortis du match perdant mais avec un sentiment de progrès au fond de nous et surtout fierté que nous n'avions pas samedi." Sur le ton de l'humour, et en référence aux trois victoires exigées par Bernard Laporte, le sélectionneur a répondu : "On a gagné la première mi-temps mardi et la seconde samedi. C'est déjà pas mal." Ne reste plus qu'à remporter les deux derniers matchs pour remplir le contrat.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je n'aime pas faire mon sélectionneur, et notamment quand il s'agit du Gitan... Mais bon... certains se sont posé la question du bien-fondé d'un match "bis" contre des Black "bis"-aussi... Ç'aurait pu être une réponse que d'inclure dans la liste pour l'AFS ceux qui se sont montrés et bien... Macalou, Lacroix, Bonneval, Hammadache, Priso... Et ce d'autant qu'un certain nombre de titulaires du premier match étaient un peu passés à côté... Que le projet soit avant tout collectif, on ne peut que s'en réjouir... Sans zapper que pour servir une dynamique collective, il faut des individus qui s'y projettent au meilleur niveau de leur excellence, technique, tactique, physique... Et toujours pas de Ntamack...

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
News
News