Steeve Sargos, capitaine du Sénégal : « Je veux une finale devant notre public »
Le capitaine Steeve Sargos fier des Lions

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Après le maintien arraché par le Sénégal dans le groupe B africain, le capitaine Steeve Sargos revient sur la superbe épopée des siens.
Après la Coupe d’Afrique des nations Groupe B à Madagascar, l’heure est au bilan pour la sélection sénégalaise qui a réussi la prouesse d’accrocher la Namibie et de battre le Maroc. Les Lions s’offrent ainsi le maintien dans le groupe B, ce qui n’était pas gagné d’avance. Le capitaine de la sélection Steeve Sargos revient sur l’exploit des siens dans une interview retranscrite sur le site de la Fédération sénégalaise de rugby.

L’arrière sénégalais explique qu’il « y avait déjà une base solide dans cette sélection » mais que désormais les Lions possèdent en leur sein « surtout derrière » des joueurs polyvalents, le Sénégal ayant « fait un bon travail pour trouver des joueurs ». A tel point que les hommes de Jean-Marc Foucras ont été à deux doigts de renverser l’ogre namibien (défaite 20-18) mais une certaine précipitation dans les derniers instants a donné la possibilité aux Namibiens de passer devant : « Le point négatif, c'est ces cinq dernières minutes où l'on doit absolument faire une ou deux temps de plus avec nos "gros" car on est chez eux. Là, mon demi me sort le ballon, je tente le drop et je me fais contrer... Derrière ils viennent chez nous, marquent un essai... C'est le manque d'expérience ».

Une défaite toutefois encourageante pour les Lions du Sénégal qui se sont remobilisés immédiatement pour le match contre le Maroc : « De suite on a pensé au match contre le Maroc. On s'est dit que si on avait pu bousculer la Namibie comme ça, il n'y avait pas de raison pour que l'on en puisse pas contre le Maroc ». La perspective d’une descente dans le groupe C et surtout celle d’accueillir – peut-être – le tournoi du groupe B à Dakar l’an prochain ont motivé les coéquipiers de Steeve Sargos comme jamais : « On se devait également de l'offrir à notre public, à Guédel notre président, à Jean-Marc notre coach et à tous ceux qui nous suivent. Il y avait aussi 40 000 personnes au stade… »

Le match contre le Maroc a également connu une fin de match incroyable, mais qui a tourné en faveur du Sénégal cette fois-ci : « Là, ils reviennent au score à la dernière seconde, on monte comme des furies sur le buteur pour l'empêcher de marquer la transformation et il rate. Il y a un moment d'euphorie et je me retourne, je vois que l'arbitre donne à refaire car il juge que l'on monte hors-jeu. Bon, on y retourne et je prends les gars, je leur dis : " C'est les quinze mètres les plus importants de votre carrière ! ", et là j'ai vu 15 lions monter sur un morceau de viande ! Et le buteur marocain a de nouveau raté ».

« Une belle bande de branleurs »

Un dénouement incroyable qui permet aux Sénégalais de rester dans le groupe B avec un objectif clair et précis, même si les ambitions pourraient être revues à la hausse : « c'est le maintien devant notre public, mais moi, je veux une finale, vraiment je veux une finale devant notre public ! ». Mais le capitaine des Lions est bien conscient que la tâche à accomplir est immense : « il faut rester humble, car si le Sénégal avance, il nous reste encore de nombreuses marches à franchir ». Mais Sargos, en bon capitaine, croit en ses hommes, avec ses mots à lui : « C’est une belle bande de branleurs dont je suis très fier ».

On souhaite donc le meilleur aux Lions au Sénégal avec peut-être une qualification, un jour, en Coupe du monde….

Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • balabe
  • il y a 8 ans

et dire que les makis malgaches ont battus tour à tour les marocains et les redoutables namibiens!chapeau!

  • Noodle29
  • il y a 8 ans

sacré joueur que ce steeve sargos, il nous a fait rêver plus d une fois a vannes le garcon bon vent à lui !

Je me suis fait la même réflexion que toi Campervan !

point de règlement? si les joueurs montent hors jeu sur la première tentative de transformation, il n'ont plus le droit de charge sur la seconde tentative? de la à conclure que le sénégal a battu le maroc sur une erreur d'arbitrage, il y a un pas que je ne franchirai pas 🙂

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News