Sexton à Lyon ? Le président du LOU calme la hype autour de Johnny
Jonathan Sexton est sous contrat avec le Leinster jusqu'en 2021.
L'évocation de l'intérêt de Lyon pour l'ouvreur irlandais Jonathan Sexton a affolé le marché des transferts. Pour l'heure, rien n'est fait.

C'est le dossier qui agite le marché des transferts cette semaine. Jonathan Sexton va-t-il revenir en France et porter les couleurs de Lyon ? Au LOU, l'avenir de Jonathan Wisniewski est incertain. L'ancien joueur de Grenoble ou encore de Toulon avait signé pour deux ans. Son président Yann Roubert a confié au Figaro qu'il était plus proche de la fin de sa carrière que du début. "Mais il est encore là", tout comme Pato Fernandez et Jean-Marc Doussin. Libéré de sa dernière année de contrat par l'ASM, le premier nommé à signé pour trois ans. Quant à l'ancien Toulousain, il est lié jusqu'en 2021. 

Sexton à Lyon ? Lancaster met un coup de bombe de froid sur les rumeursSexton à Lyon ? Lancaster met un coup de bombe de froid sur les rumeurs2021, c'est également la date de fin de contrat de l'Irlandais au Leinster. Si Wisniewski venait à partir, Roubert le confirme, le LOU aura besoin d'un autre ouvreur. S'offrir le meilleur joueur du monde 2018 sera un très bon coup. Sexton n'est plus dans la fleur de l'âge mais son expérience et son jeu au pied ne peuvent être remis en cause. Alors oui, le LOU lorgne l'Irlandais, mais personne ne l'a rencontré, même lorsque la province est venue à Gerland en Champions Cup et s'y est imposer. "On a vu qu'il pouvait être bon - ce n'était pas une surprise - parce qu'ils nous ont battus".

Alors pourquoi une telle hype ? "Un agent nous a parlé de lui et les médias se sont un peu emballés." Sexton est une des stars de l'ovalie mondiale et son arrivée à Lyon serait un plus pour ce club, leader du Top 14, qui a des ambitions de titre. Cependant rien n'est fait avec lui ni avec un autre ouvreur. Le All Black Lima Sopoaga ou encore le Wallaby Bernard Foley. On sait également qu'un grand nom ne fait pas tout. Lors de son passage au Racing 92, Sexton n'avait pas fait des étincelles. Mais le LOU rêve peut-être d'un scénario à la Toulon où un autre Jonny avait été décisif.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mche
    145726 points
  • il y a 3 mois

Il faudrait peut-être aussi calmer l'emploi de termes roastbeefs à toutes les sauces!
On aura bientôt besoin d'un dictionnaire pour lire les articles du Rugbynistère. Parler de battage médiatique n'a jamais tué personne, pas plus que "passe après contact" ou "coup de latte dans la tronche", entre autres.

  • alan75
    52 points
  • il y a 3 mois
@mche

@mche & @Team Viscères : "s'y est imposer" c'est pas mal non plus...

@mche

Attention, dans la langue de Molière on dit "rosbif".

Jonny Wilkinson, rien que ça?!

  • mimi12
    74675 points
  • il y a 3 mois
@setonaikai

SIR Jonny Wilkinson cher ami !

Derniers articles

News
Transferts
Transferts
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Transferts
Transferts
News
News