RUGBY. De nombreuses démissions à Provale, Tchale-Watchou mis en cause ?
Robins Tchale-Watchou, actuel président de Provale, serait dans l'œil du cyclone.
Rugbyrama nous informe que le Comité Directeur de Provale a vu de nombreux membres démissionner. La présidence de Robins Tchale-Watchou mise en cause ?

Provale Rugby en danger ? Alors que l'année 2021 se termine de manière compliquée pour le rugby français, le syndicat des joueurs de rugby professionnels, Provale Rugby, enregistre de nombreux départs au sein de son comité directeur. Des démissions, qui, selon Rugbyrama, seraient dues à la gestion humaine et financière du président actuel, Robins Tchale-Watchou. Parmi eux, et toujours selon le site, de grands noms du rugby tricolore y figurent : Jérôme Fillol (ancien joueur du Stade Français), Fanny Horta (ex-capitaine de France VII féminin), Rabah Slimani (Clermont), Arthur Coville (Stade Français) ou encore Laurent Sempéré (entraîneur du Stade Français) auraient tous décidé de se retirer de Provale, en raison de gros désaccords avec la direction de l'ancien perpignanais. Ces cinq départs successifs font suite à celui de Julien Candelon en 2019. 

Provale lance une cagnotte pour soutenir la famille d'Ibrahim DiarraProvale lance une cagnotte pour soutenir la famille d'Ibrahim DiarraRugbyrama se serait également procuré la lettre de démission de Jérôme Fillol (datant du 19 novembre), dans laquelle le Français explique ses raisons : "J’ai constaté d’importants problèmes sociaux : pour une structure de douze salariés, treize départs sous la présidence actuelle, tous poussés vers la sortie, aucune démission. Cette façon de se séparer de salariés est très onéreuse pour la structure". Pire, d'anciens salariés anonymes indiquent que règne au sein du comité "un véritable climat de terreur au sein de l’instance". En tout, treize membres ont quitté Provale depuis 2016.

Augmentation nette des joueurs sans club : Provale annonce le chiffre de 100 !Augmentation nette des joueurs sans club : Provale annonce le chiffre de 100 !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CEVEN
    200010 points
  • il y a 2 ans


Provale : Tu as été le premier président joueur de Provale. Avais-tu mesuré ce que cela impliquait en termes de rythme et d’investissement ?

RTW : Non absolument pas ! Mais je suis un taureau de nature et j’ai foncé sans me poser la question. Ça m’a énormément apporté, beaucoup coûté aussi en énergie et en temps, mais c’est mon mode de fonctionnement, et mon éducation avant tout.

Et si c’était à refaire, je le referais.

Je veux d’ailleurs rajouter une chose. Quand je suis arrivé, j’ai trouvé une équipe qui avait un certain ADN. On ne se rend peut-être pas compte aujourd’hui, mais le chemin qui a été parcouru à Provale en quatre ans est énorme. C’était une course effrénée.
Et si pour moi ça a été brutal, je n’imagine même en interne. C’est l’occasion pour moi de remercier les salariés parce que ça n’a pas dû être simple de passer à une tête dirigeante qui veut toujours plus tout le temps. »

ITW du Sep 9, 2018


La politique managériale de RTW semble assumée, revendiquée dès sa prise de fonction.
Marque de fabrique dont le sieur semble, même, tirer une certaine fierté ...

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News