RUGBY. De nombreuses démissions à Provale, Tchale-Watchou mis en cause ?
Robins Tchale-Watchou, actuel président de Provale, serait dans l'œil du cyclone.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Rugbyrama nous informe que le Comité Directeur de Provale a vu de nombreux membres démissionner. La présidence de Robins Tchale-Watchou mise en cause ?

Provale Rugby en danger ? Alors que l'année 2021 se termine de manière compliquée pour le rugby français, le syndicat des joueurs de rugby professionnels, Provale Rugby, enregistre de nombreux départs au sein de son comité directeur. Des démissions, qui, selon Rugbyrama, seraient dues à la gestion humaine et financière du président actuel, Robins Tchale-Watchou. Parmi eux, et toujours selon le site, de grands noms du rugby tricolore y figurent : Jérôme Fillol (ancien joueur du Stade Français), Fanny Horta (ex-capitaine de France VII féminin), Rabah Slimani (Clermont), Arthur Coville (Stade Français) ou encore Laurent Sempéré (entraîneur du Stade Français) auraient tous décidé de se retirer de Provale, en raison de gros désaccords avec la direction de l'ancien perpignanais. Ces cinq départs successifs font suite à celui de Julien Candelon en 2019. 

Provale lance une cagnotte pour soutenir la famille d'Ibrahim DiarraProvale lance une cagnotte pour soutenir la famille d'Ibrahim DiarraRugbyrama se serait également procuré la lettre de démission de Jérôme Fillol (datant du 19 novembre), dans laquelle le Français explique ses raisons : "J’ai constaté d’importants problèmes sociaux : pour une structure de douze salariés, treize départs sous la présidence actuelle, tous poussés vers la sortie, aucune démission. Cette façon de se séparer de salariés est très onéreuse pour la structure". Pire, d'anciens salariés anonymes indiquent que règne au sein du comité "un véritable climat de terreur au sein de l’instance". En tout, treize membres ont quitté Provale depuis 2016.

Augmentation nette des joueurs sans club : Provale annonce le chiffre de 100 !Augmentation nette des joueurs sans club : Provale annonce le chiffre de 100 !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CEVEN
    190222 points
  • il y a 3 semaines


Provale : Tu as été le premier président joueur de Provale. Avais-tu mesuré ce que cela impliquait en termes de rythme et d’investissement ?

RTW : Non absolument pas ! Mais je suis un taureau de nature et j’ai foncé sans me poser la question. Ça m’a énormément apporté, beaucoup coûté aussi en énergie et en temps, mais c’est mon mode de fonctionnement, et mon éducation avant tout.

Et si c’était à refaire, je le referais.

Je veux d’ailleurs rajouter une chose. Quand je suis arrivé, j’ai trouvé une équipe qui avait un certain ADN. On ne se rend peut-être pas compte aujourd’hui, mais le chemin qui a été parcouru à Provale en quatre ans est énorme. C’était une course effrénée.
Et si pour moi ça a été brutal, je n’imagine même en interne. C’est l’occasion pour moi de remercier les salariés parce que ça n’a pas dû être simple de passer à une tête dirigeante qui veut toujours plus tout le temps. »

ITW du Sep 9, 2018


La politique managériale de RTW semble assumée, revendiquée dès sa prise de fonction.
Marque de fabrique dont le sieur semble, même, tirer une certaine fierté ...

@CEVEN

L'autosatisfaction est un point commun à tous les autocrates. Logique, dans la mesure où ils sont tous +/- mégalo.

  • CEVEN
    190222 points
  • il y a 3 semaines
@lebonbernieCGunther

RTW m'interroge depuis longtemps.

Il me semble que je n'ai jamais vu une telle "invisibilité" de la part d'un syndicat.
A quand remonte le dernier combat (pour l'intérêt collectif s'entend) qu'a porté ce cher président ?

Parce que (-vu de loin, hein-) les sujets ne semblent pas manquer 😊

@CEVEN

On sait que c'est un satellite du groupe Bolloré (déjà, méfiance...) et peut-être de Bernie, le Rapetou en chef (re-méfiance...). Mais je n'ai jamais entendu de syndicaliste aussi discret que lui, en effet... On dirait une Arlette Laguiller aphone et raquée par Rothschild...

Sinon, hors sujet, pourquoi cette pluie de "pouces" sur tous mes coms, même anciens? C'est sympa de ta part, mais, je m'interroge un peu...

  • CEVEN
    190222 points
  • il y a 3 semaines
@lebonbernieCGunther

Pour les pouces sur d'anciens comm., c'est peut-être lié au fait que ça faisait lgtps que je n'étais pas venu jeté un œil sur le 'Nistère.
Du coup je rattrape le temps perdu (ou plutôt, j'ai du temps à tuer au sens premier)

Faut pas s'interroger (pour si peu) ! 😊

@CEVEN

Ok, merci alors.
Bonne année et surtout bonne santé (ton "temps à tuer au sens premier" m'interroge lui aussi...).

on le compare souvent à Bernie mais en beaucoup moins bon... étape suivante : il coule des larmes sur C+
effectivement en interne beaucoup de turn-over de salariées et apprécie peu les rares voix qui s'élèvent

@Tom_31_Youkies

Bernie serait bon ?
Berni soit, qui mal y pense.

@Passovale

En tout cas, il a beaucoup de talents, mais au sens antique du terme!

@Passovale

Ben oui, malheureusement, Bernie est très bon si l'on considère uniquement le domaine de l'efficacité crapulassière.

13 departs sur 12 postes en 5 ans ?
Il y a clairement un problème de ressources humaines, soit au niveau du recrutement, soit de la gestion des personnes. Dans tous les cas, un audit indépendant est souhaitable.

Y a-t-il une personne qui pourrait m'indiquer quel est le pourcentage de joueurs syndiqués ou le sont-ils d'office dès qu'ils ont signé un contrat professionnel ?

@Amis à Laporte

Je n'ai pas les chiffres, par contre sur le fonctionnement en France le fait de se syndiquer est un droit/liberté et non pas un devoir/obligation. Il peut y avoir un contact dès la signature en pro, mais en aucun cas une signature d'office. D'ailleurs je ne connais pas le milieu du sport pro, mais par expérience le jeune travailleur est souvent le plus méfiant envers le syndicalisme. Et c'est assez logique : en début de carrière on ne connait rien du milieu du travail et du milieu syndical, on ne connait pas les personnes non plus, on n'a en général pas de motif de mécontentement et on ne veut pas se faire remarquer (on a en France une vision assez fantasmé, où le fait d'avoir une carte serait soit un totem d'immunité soit une cible dans le dos alors qu'en fait être simple syndiqué ne sera jamais ni un tremplin ni un frein, d'ailleurs les patrons ne connaissent pas l'identité des syndiqués, juste des délégués et des militants).

@Amis à Laporte

J'ai cherché l'info mais malheureusement je ne l'ai pas trouvée.

De mémoire (à prendre avec des grosses pincettes) le pourcentage de joueurs avait l'air de baisser ces dernières saisons.

Par contre j'ai trouvé ça et finalement ça à l'air d'avoir très bien vieilli.......
https://www.lerugbynistere.fr/news/provale-et-laurent-balluc-rittener-je-nai-pas-peur-de-le-dire-cest-une-republique-bananiere-1001191533.php

@Axthyrasil

Merci !
Après un peu de recherches, j'ai trouvé ceci sur le site des Echos :
https://www.lesechos.fr/2010/05/les-sportifs-champions-de-la-syndicalisation-424357

On se croirait à la fédé!

  • cahues
    148805 points
  • il y a 3 semaines
@lebonbernieCGunther

T'inquiète, c'est son prochain objectif.

@cahues

Le tremplin a fait ses preuves semble-t-il... Mais avant lui, il va peut-être falloir se cogner le gros Serge.

Sympa l'ambiance à Provale...on sent les "valeurs rugby "

  • AKA
    56246 points
  • il y a 3 semaines

Comme dit le collègue du dessous il y a mélange des genres! De plus c’ est comme à la Fédé: silence radio! J’ aurais aimé voir Robin monter aux créneaux sur la santé des joueurs, le dopage (si,si il y en a) le calendrier infernal, etc. Mais Mr B a dit «pas de vagues »!!! On n’ est pas au surf ici 🏄‍♀️

Je me pose la question et peut être que l’un d’entre vous connaît la réponse : n’y a-t-il que ce syndicat de joueurs en France? Si c’est le cas, ça parait tout de même étrange .

@christobal

trouverais tu etrange que le president du syndicat soit aussi salarie du groupe diffusant le top 14?

Provale n'est pas vérolé que d'aujourd'hui. C'est un bastion stratégique. Autrefois, S.S en avait fait une machine pour les bienfaits de son clan actuellement au pouvoir.

@Sent Junian

Lequel Serge Simon, ancien psdt de Provale donc, à peine nommé n° 2 de la fédé, ne s'était même pas déplacé au "Grenelle" sur la santé des joueurs... Classe, non?

@lebonbernieCGunther

il savait que la santé des joueurs était entre de bonnes mains, celles de Robins...

Faut pas confondre ce Robin-là avec Robin des Bois. Icelui est grassement rémunéré par Vivendi comme directeur général de Vivendi Sport (qui travaille beaucoup en Afrique, terrain de jeu favori de Bolloré). On l'a déjà dit ici, la double casquette de patron du syndicat des joueurs et de cadre chez le principal diffuseur du rugby (Pour les ceusses qui ne sauraient pas, Vivendi est le propriétaire de Canal) c'est-y bon pour la crédibilité ?

@lelinzhou

En même temps, est-on vraiment à ca près... Pi le gars a juré qu'il n'y aurait pas de conflit d'intérêts et que son engagement était complet.

Donc c'est bon non?

@Axthyrasil

Oui, c'est bon : pour prouver sa bonne foi, il a même craché par terre.

@Axthyrasil

C'est comme si Poutou était représentant syndical chez Rotschild

Derniers articles

Transferts
News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News
News
Vidéos
News
News