Racing Metro : les graves accusations de Simon Mannix !
Simon Mannix porte de fortes accusations envers le Racing, son ancien club.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Selon Simon Mannix, ancien adjoint de Pierre Berbizier, le Racing Metro aurait payé certains internationaux fidjiens afin de les conserver durant la dernière coupe du Monde.
L’information lâchée hier par le journal anglais The Independent fait actuellement l’effet d’une bombe dans le paysage rugbystique mondial. Dans les colonnes du quotidien, Simon Mannix l'ancien entraîneur néo-zélandais du Racing-Métro prétend que son ancien club aurait payé trois joueurs fidjiens pour qu'ils ne participent pas à la Coupe du monde 2011, afin d’être disponibles pour jouer dans le Top 14.

"Le Racing avait des Fidjiens qui ont refusé d'aller à la Coupe du Monde parce que le club leur donnait un chèque s'ils restaient à Paris", a ainsi déclaré l’intéressé. L’actuel coach du Munster et ancien adjoint de Pierre Berbizier porte ainsi de très fortes accusations sur le club francilien en expliquant que lui-ci aurait payé pour garder dans son effectif Sireli Bobo, Jone Qovu et Josh Matavesi (transféré depuis à Worcester). En 2011, l'ailier et le deuxième ou troisième ligne fidjien avaient alors évoqué des "raisons personnelles" pour renoncer à la Coupe des nations du Pacifique avec les Fidji, ce qui entraînait automatiquement leur non-participation à la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Josh Matavesi, pour sa part, avait affirmé à ce moment là vouloir "se concentrer sur son club". La dernière coupe du Monde en Nouvelle-Zélande se chevauchant avec huit journées de Top 14, le Racing Metro s’assurait alors de garder au chaud quelques forces vives de son effectif. Seul problème ? C’est complètement contraire à tous les règlements internationaux.

Joint dans la journée par Midi-Olympique, le président du club Jacky Lorenzetti a simplement rétorqué : "Cela me fait rire, surtout venant de Simon Mannix. Rien d'autre à ajouter.". Reste que si ces informations venaient à être vérifiées, le club des Hauts-de-Seine pourrait risquer très très gros. Selon cette même source le cas n’est pas isolé puisque Samu Manoa, joueur de Northampton, pourrait avoir refusé la sélection américaine pour des raisons toutes aussi floues.

Déjà pillées par les "grandes nations" (Angleterre, Nouvelle-Zélande), les formations des îles pacifiques ne laisseront certainement pas passer cette affaire, au risque de ne plus pouvoir survivre. En effet si l’argent pouvait permettre aux grosses écuries de conserver leurs joueurs majeurs, alors certaines sélections nationales pourraient avoir du mal à exister. Espérons que l’IRB fasse toute la lumière sur cette affaire, si affaire il y a.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100036 points
  • il y a 7 ans

on s'en doutait, c'est l'abus de bière ... et la dépression du à la météo, t'inquiètes on te soutiens.
si il n'avait pas été jeté comme une vieille cap... heu non chaussette il l'aurait avalé sans problème.
en plus c'est la première fois, on est souvent déçu.
Lorenzetti s'y est mal pris c'est sur, à mon avis Simon aura besoin d'un coup de main.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

dsl la team, c'est encore moi qui ait poste trop vite, le message dessous est de moi et non de pseudo.
Et la phrase commence par Si Lorenzettii...

  • Pseudo
  • il y a 7 ans

n choSi Lorenzzi a quelque chose a dire sur Mannix, il n'a aucune raison de passer ca sous silence. Parce que ca donne l'impression qu'il n'y a rien.
Et c'est une chose de donner le maillot national a des etrangers qui vivent sur le sol national (Angleterre, NZ, Australie....), c'en est une autre d'empecher des joueurs etrangers de jouer dans leur equipe nationale.
J'espere bien qu'il y aura une enquete.

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 7 ans

Moi j'ai confiance en Mannix. C'est du solide.

  • Mr Moule
  • il y a 7 ans

Pour un mec qui a un nom de capote il se la ramène grave quand même !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News