Qui a été le meilleur arrière français face à l'Italie ?
Placé à l'arrière, Yoann Huget a fait ce qu'il pouvait.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Après les avants, place aux arrières. Qui de Huget, Fofana ou encore Michalak s'est illustré lors de la défaite des Bleus face à l'Italie. Voici quelques éléments de réponse.
Sur le papier, la ligne de trois-quarts française avait de la gueule. Avec des joueurs évoluant pour la plupart dans les trois premiers du classement de Top 14, on se disait qu’il y allait avoir des étincelles. C’est raté. D’aucuns mettront en avant les choix douteux de PSA sur le positionnement de certains joueurs comme Huget à l’arrière et Fofana à l’aile. Mais une fois que c’est fait il faut faire avec. Ces deux joueurs en particuliers, ne s’en sont pas trop mal sortis en définitif.



Le premier en créant un décalage décisif pour l’essai de Benjamin Fall, le second par ses courses percutantes dans la défense italienne. Un boulot de centre me direz-vous. Bref. Fofana est d’ailleurs celui a qui le plus couru avec 83 mètres devant l’ailier du Racing. Soit presque plus de 10 fois la distance parcourue par Maxime Mermoz ! Son compère au centre, Florian Fritz a, lui, à peine fait mieux mais tous deux ont été corrects en défense. A l’image de Fréderic Michalak, qui regrettera peut-être ces trois ballons rendus à l’adversaire.

Au final personne n’a été parfait, pas même les demis puisque même Machenaud, pourtant actif derrière la mêlée et tranchant sur sa belle course le long de la touche, s’est illustré dans le négatif avec le plus grand nombre de plaquages manqués (3). Les remplaçants ont fait difficilement mieux. Morgan Parra se contenant de faire des passes alors que François Trinh-Duc, entré à l’arrière à moins de dix minutes de la fin, n’a lui pas touché le moindre ballon. Seul Mathieu Bastareaud semble tirer son épingle du jeu avec une bonne disponibilité. Sans doute aurait-il mérité de rentrer à la mi-temps pour dynamiter la défense des Azzurri.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Ced: on va dire le moins mauvais, ou bien le pas trop mal.

  • ced
    100040 points
  • il y a 7 ans

le meilleur arrière français mais sur ce match ? nan vous déconnez là ?

  • papa ellisalde
  • il y a 7 ans

Et Mermoz il était porteur d'eau non ? C'est pour ça qu'il se planquait petit coté sur tout les ballons italiens pour pas plaquer ?

  • Poim
  • il y a 7 ans

Précision, précision ! Après on s’étonne que tout foute le camp.

  • TPhib
    47919 points
  • il y a 7 ans

Oui tu as tout à fait raison, il faut être précis bon sang de bonsoir ! Merci Poim 😊

  • poim
  • il y a 7 ans

Machenaud n’est pas un trois-quarts, c’est un demi. Les trois-quart c’est du 11 au 14

Je ne suis pas d'accord sur le fait que Bastareaud ait tiré une quelconque épongle du jeu, puisqu'il nous a gratifié de 2 en-avants sur le peu de ballon touché.

Quand à Trinh-Duc, il n'a effectivement pas touché un ballon. Je trouve sincèrement sa situation triste, surtout face à un Michalak complètement surévalué.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos