Quentin Leclerc : « Je sais que je vais pouvoir remarcher, et c’est ça qui me motive »
L'Olympique marcquois soutient Quentin Leclerc.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Gravement touché à la colonne lors du match entre Armentières et l'Olympique marcquois , Quentin Leclerc de l'Olympique marcquois se bat pour remarcher.
Le 19 octobre dernier, le match entre Armentières et l'Olympique marcquois (Fédérale 3) a pris une tournure dramatique lorsque Quentin Leclerc, joueur marcquois âgé de 24 ans, a dû être évacué par les pompiers vers le CHR de Lille. En cause, une lourde chute suite à une touche qui a provoqué un hématome au niveau de la colonne vertébrale. Si dans un premier temps le deuxième ligne a seulement demandé au soigneur de lui mettre un peu de froid, il a rapidement compris que la blessure était plus grave. « Je suis tombé comme une feuille, raconte Quentin. Je ne sentais plus mes jambes. » Après avoir été porté sur le bord du terrain, il s'est en effet écroulé. « Je savais que c'était grave, mais je ne devais pas paniquer pour ne pas faire paniquer tout le monde. » La suite, il ne s'en souvient plus vraiment, notamment à cause des médicaments qui lui ont été administrés.

Plus de deux semaines se sont écoulées depuis l'incident. « C'est compliqué. Je ne peux toujours pas marcher. » Au soir du match, ses deux jambes étaient paralysées. Désormais, seule la jambe gauche refuse de bouger, « de la fesse jusqu'au pied. » Selon les médecins, il pourrait retrouver l'usage de ses deux jambes d'ici 6 à 8 mois. Mais pour y parvenir, Quentin Leclerc va devoir en baver, mais « c'est un guerrier, il est costaud », comme le décrit Fred Alluin, président de l'Olympique marcquois, dans la Voix du Nord. En effet, le jeune rugbyman n'a qu'une seule idée en tête, remarcher. « Le plus important, c'est ma santé. Je ne veux pas entendre parler de ce qui se passe autour. » Il a donc choisi de ne pas regarder la page de soutien qui a été créée sur Facebook. Ne lui parlez pas non plus de la plainte contre X qui a été déposée suite à sa blessure par Philippe Simoneau, l’ancien président de l’Olympique marcquois rugby, qui, en tant qu’avocat, représente les intérêts du joueur. « Je ne veux pas savoir. Mon avocat et mon père s'en chargent. Je veux seulement penser à ma blessure. »

Il faut dire qu'il n'a pas vraiment le temps de cogiter. Du côté du centre de rééducation L'ESPOIR à Lille, ses journées sont bien remplies. « Je me lève à 7h, puis j'enchaîne avec le kiné et la musculation avant de manger. Après les visites, nouvelles séances de kiné et de musculation. » Le tout jusqu'en fin d'après-midi. « Au début, j'ai rigolé quand on m'a dit que faire de la kiné était fatiguant. Mais à la fin de la journée, je suis exténué. » Il faut dire qu'il ne se ménage pas, quitte à repousser ses limites physiques. « Certains mouvements me font mal, mais je veux continuer à travailler. » Soutenu par ses proches, il sait que d'autres, à commencer par les pensionnaires du centre, n'ont pas sa chance : « Je sais que je vais pouvoir remarcher, et c'est ça qui me motive. » Dans quelque temps, et si tout va bien, il pourra regagner son domicile et ne reviendra au centre qu'en journée pour les séances de kiné et de musculation. Du côté de Philippe Simoneau, on cherche seulement à faire « la lumière sur les circonstances dans lesquelles Quentin a été blessé. » Il précise cependant dans la Voix du Nord que « "des indices concordants" lui font craindre que Quentin, ancien joueur d’Armentières, ait fait l’objet de menaces avant et pendant le match. »
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

Bravo a ce garcon plein de courage qui au moment de sa blessure a pense a ne pas faire paniquer les autres. Superbe mentalite. Et avec une telle volonte, il remarchera, c'est sur.
Quant au reste, laisson la justice faire son travail.

  • Fanch
    20423 points
  • il y a 5 ans

Quentin qui ne panique pas pour ne pas faire paniquer les autres. Immense respect; rien que pour ça il faut qu'il remarche. Bon rétablissement à lui.

  • Dimitri
  • il y a 5 ans

Juste pour analyser la fin de l'article : Un président de club qui est au courant d'un "contrat" sur un joueur avant et pendant un match laisse ce joueur entrer sur le terrain, sortir du terrain sur une civière...... et laisse le match se dérouler jusqu'à la fin (le joueur est sorti en 1ère mi-temps), sans même émettre des réserves auprès de l'arbitre, auprès du délégué, du président du club adverse (ils se connaissent, ils sont du même comité...). sur le terrain le match reprend sans qu'aucune bagarre n'éclate avant la fin du match, pas de carton (hormis blanc) !!!!

Dans votre article vous parlez d'une lourde chute suite à une touche, y a plus discret pour executer un "contrat", ceux qui ont déjà mis la tête au milieu d'un maul comprendront !!!, de toute façon la rencontre a été entièrement filmée et remise aux autorités compétentes.

J'étais sur le bord de la touche lors de ce match, et je peux vous dire que cela ne sentait pas le soufre.

Quentin à joué 7 ans au club de rugby d'Armentières (il a 24ans), je ne pense pas qu'il ait une carrière assez longue pour développer une une telle animosité, l'équipe d'Armentières actuelle est en majorité des jeunes qui sont de sa génération et ont pour une grande partie joué avec lui.

Vous pourrez penser que je suis impartiale, maintenant concernant la "réputation" d'Armentières....
d'autres vous parleront de Saint Pol sur mer, de Roubaix à une époque, Grande Synthe il fut un temps.... Soissons.... Bref chaque club à ses casseroles avérées ou pas ou sont victimes de légendes urbaines.. et je vous parle même pas de certains clubs d'ile de France et encore moins des clubs du sud ouest !!!!

Maintenant quelques textes pour les fous furieux du clavier :

La diffamation est un concept juridique désignant le fait de tenir des propos portant atteinte à l'honneur d'une personne physique ou morale.

En France, la diffamation est une infraction pénale

et pour le Rugbynistere

En France, en vertu de la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN), l'hébergeur d'un contenu, s'il n'en est pas l'auteur et qu'il n'a pas joué de rôle éditorial, peut être reconnu comme responsable uniquement si le contenu diffamatoire lui a été signalé et qu'il n'a pas agi promptement pour le retirer. Dans les autres cas il ne sera pas reconnu responsable.

Comme vous lisez la voix du nord un autre article avec un droit de réponse du club de rugby d'Armentières est également paru, cela aurait été peut être plus judicieux de le publier aussi.

Maintenant n'oublions pas le principal : la victime de ce malheureux accident (jusqu'à preuve du contraire).

La justice est justement là pour la rendre.

Vous avez compris je ne suis pas de Marcq en Baroeul.



Je lui souhaite du courage et beaucoup de volonté ! Après tout il fait partie de la grande famille du Rugby.

Après j'approuve les commentaires : les quatre dernières lignes sont en trop. Vous ne devriez pas vous abaissez comme les magazines people à traiter des ragots et des "on-dit".

J'ai longtemps joué à l'OMR et j'ai pu beaucoup échangé avec Fred Alluin qui est un excellent président et qui a sauvé le club financièrement avec tout son staff.
Pour avoir joué plus de 10 ans dans ce club il y a quelque chose qui m'énerve au plus haut point ce sont les matchs face à Armentières depuis les catégories jeunes jusqu'au niveau senior. Ce ne sont pas des matchs de rugby mais du freefight cela fait des années que ça dure des bagarres sur et en dehors du terrain. Pour avoir côtoyé Fred pendant près d'un an je sais qu'il désirait changer cette mentalité, attention je ne dis pas que ce n'est pas le cas pour armentières, cependant les instances des Flandres n'ont rien fait, ce sont juste des gros messieurs pleins d'eux même qui font crever le rugby dans le nord qui poussent les clubs à se foutrent sur la gueule et aujourd'hui on voit le résultat

Vous auriez pu vous passer de la fin de l'article...Des on-dit, des suppositions, des rumeurs...Laissez les enquêteurs faire

Sinon, pour le principal bravo Quentin, et bon courage

  • Bidoux
    11828 points
  • il y a 5 ans

Bon courage à Quentin. A l'espoir il est entre de bonnes mains.

Quant au reste, la reputaion d'Armentieres n'est malheureusement plus à faire...

  • EVST69
    2773 points
  • il y a 5 ans

Bon rétablissement à lui! Il a l'air d'avoir un sacrée mental!

Concernant les circonstances de la blessure, laissons les professionnels faire leur travail!

Il a du courage et va réussir y a pas de doute. Quand aux circonstances il faut être très prudent. Dabord qu'il se soigne le reste doit être réglé suivant les règles.
Bon courage à lui.

  • Chiefs
    5854 points
  • il y a 5 ans

Limite terrifiant la fin de l'article, laissant présager que l'accident n'en n'est finalement pas un. Si c'est vraiment le cas, ce dont je doute un peu, c'est vraiment grave.

Les mecs aurait quand même chercher à le blesser gravement juste car il a changer d'équipe. M'ouais pas dans la nature des rugbymans ça. Plutôt les petits champions, mais si les petits champions, le film ou des gamins de 10ans se trucident sur la glace sur un fond de hockey et d'une pseudo-morale sportive...

Enfin bref, je lui souhaite un bon rétablissement, le courage il semble en déborder, donc vraiment bravo.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News