Une journée du Top 14 en semaine à cause du report de France - Irlande ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Les têtes pensantes ont du pain sur la planche avec cet imbroglio de France-Irlande. Un doublon non-prévu pourrait faire son apparition, ce que Revol et les clubs de Top 14 ne souhaitent pas.
Une journée du Top 14 en semaine à cause du report de France - Irlande ?
Ce samedi 11 février restera comme l’un des plus grands tollés de l’histoire du rugby professionnel avec cette annulation de match au Stade de France entre Français et Irlandais. Les plus lésés dans l’affaire sont évidemment les supporters, pour qui revenir du côté de Saint-Denis ne sera pas toujours possible. Mais il y a maintenant la question de la date du report et surtout de l’éventuel nouveau doublon à assumer pour les clubs de Top 14. Dès l’annonce du verdict par l’arbitre, les instances dirigeantes se sont penchées sur cette affaire de premier ordre. Et Pierre-Yves Revol, le président de la LNR, a de suite tenu à écarter l’hypothèse qui compromettrait l’équité du Top 14. « On va demander un aménagement » a-t-il indiqué sur les ondes de RMC, quitte à déplacer certains matches en semaine.

Les réactions ont donc été nombreuses, toutes aussi virulentes les unes que les autres. Du côté des clubs de Top 14, Guy Novès et Serge Blanco en tête, ont tenu à exprimer leur point de vue. Le manager toulousain, privé de huit internationaux, a laissé la porte ouverte au week-end du 3 mars. Il a en effet été demandé aux clubs de ne pas utiliser de leurs joueurs retenus avant le 11 mars (date de France-Angleterre). Mais comme l’équipe nationale ne joue pas le week-end précédent, le terme de doublon n’est pas employé comme le fait remarquer Novès. Du côté du président du BO, ce n’est pas totalement le même son de cloche : « Si le XV de France doit rejouer le week-end prochain (ndlr : 17 et 18 février), je demanderai à la Ligue le report de notre match à Perpignan » affirme catégorique Serge Blanco.

Un casse-tête supplémentaire donc, dans une saison décidément chargée en doublons. L’idée d’un Top 16 devrait prendre du plomb dans l’aile avec cet aléa. Le président de la Ligue espère « arriver à une solution qui soit la plus intelligente possible » quant à la date du report. Les négociations vont donc se mener tambour battant, et la réponse devrait très vite tomber, mais le mal est fait.
Jap
Jap
Cet article est rédigé par Jap, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Maité
    75 points
  • il y a 8 ans

Mr.BLANCO, pour qui vous prenez-vous, vous n'êtes pas le seul dans le TOP14, tous les présidents de chaque club ont jusqu'à présent, leur mot à dire. Lorsque vous dites "je demanderais à la ligue le report du match contre Perpignan" là vous me faites bien rire.

Cela dépendra de la date du match reporté et de l'état de santé du Yach... nous n'avons aucune nouvelle à ce sujet !

  • ferugineuse
  • il y a 8 ans

j'ai juste une question : à votre avis est ce que julien dupuy sera de l'aventure même si d'ici la yachvili sera certainement sur pieds?

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News