Quel jeune ouvreur va pousser les portes de Marcoussis ?
Qui de la jeune garde peut venir inquiéter Frédéric Michalak à l'ouverture ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le choix de l’ouvreur au sein du XV de France n’a jamais été de tout repos. Si Trinh-Duc et Michalak paraissent indéboulonnables qui de Plisson, Lopez ou Barraque peut prétendre à une convocation.
Le choix de l’ouvreur au sein du XV de France n’a jamais été de tout repos pour le sélectionneur en place. Comme ses prédécesseurs, PSA devrait à n’en pas douter y perdre encore quelques cheveux. Il y a quelques mois de ça, Saint-André faisait logiquement confiance à François Trinh-Duc et Frédéric Michalak auxquels il ajoutait Jules Plisson du Stade Français. Si les deux premiers paraissent indéboulonnables de par leur passé sous le maillot bleu et leur régularité, la dernière place semble ouverte à plusieurs choix.

Alors PSA penchera-t-il vers une nouvelle convocation du Parisien ou donnera-t-il sa chance au jeune Jean-Pascal Barraque du Biarritz Olympique ? Difficile également de passer à côté de Camille Lopez de l’UBB qui malgré ses 23 printemps fait preuve d’une belle maturité au poste dans un effectif manquant trop souvent de maîtrise. Sixième réalisateur de Top 14 (deuxième français derrière Porical), Lopez est loin devant ses ainés puisque Michalak ne pointe qu’au 23ème rang et Trinh-Duc au 38ème. Une efficacité au pied qui pourrait lui donner l’avantage.

Tout juste derrière l’ouvreur du MHR, on retrouve d’ailleurs Jules Plisson, dont le timing et la vista n’est plus à démontrer avec 6 drops depuis le début du championnat, ce qui en fait le meilleur dans cet exercice. Alors que reste-t-il finalement à Jean-Pascal Barraque ? Une certaine efficacité au pied (13ème), mais surtout une gestion de la pression acquise lorsqu’il a dû remplacer Yachvili au but pour le BO, sans oublier une expérience du VII qui pourrait faire pencher la balance de son côté.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il semble que Lopez soit le plus plausible même si je trouve que Wisniewski serait une bonne alternative parce que, disons nous le, le 3ème ouvreur ne sert qu'à couper les citrons et remplir les gourdes pendant le 6 Nations..
C'est vrai, qu'en même temps, vu son talent pour la blessure il pourrait arriver à se tailler un doigt ou se noyer dans le lavabo..
Par contre, Gurthang, "Le mec qui fait revivre l'attaque du Racing !" c'est peut être un peu exagérer.. On sait bien que le Racing n'attaque pas !

  • Manu
    8436 points
  • il y a 7 ans

Michto joue 9 avec Toulon et Plisson est blessé.
Wisniewski est comme Beauxis: un bon joueur (parfois très bon) joueur de club mais souvent blessé et pas au niveau international de manière régulière.
Restent?
Lopez ? Il lui faut progresser encore dans l'alternance mais pourquoi ne pas le tester ?
Barraque? vous déconnez?
Ben, il reste plus grand chose ensuite à part des ouvreurs étrangers non sélectionnables.

Donc par défaut, Trinh-Duc avec Lopez et le polyvalent Michalak.. On n'a guère mieux.

@Gurthang : Sa performance à Toulon et ses matchs, avant sa blessure, ont été remarquables. Avec seulement 7 matchs cette saison, on ne pense pas qu'il sera pris... mais on ne serait pas très surpris pour autant.

C'est pas un jeune mais c'est pas non plus un vieux : Wiesniewski !
Le mec qui fait revivre l'attaque du Racing !

A chaque fois il se pétait juste avant une possible convocation, là il est dispo et clairement numéro 3 ! Il commence à avoir de la bouteille et son jeu au pied peut faire beaucoup de bien !

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News