Que sont devenus les managers des champions du monde U20 depuis 2008 ?
Que sont devenus les managers des U20 champions du monde depuis 2008 ?
Si Sébastien Piqueronies est (à juste titre) mis en avant avec les deux sacres des Bleuets, que sont devenus les managers champions du monde avec les autres nations ?

2008/2009/2010 : Dave Rennie

Les quatre premières éditions du championnat du monde U20 ont été remportées par la Nouvelle-Zélande. Et pour les éditions 2008 à 2010, le coach se nommait Dave Rennie. Un Kiwi qui en a fait du chemin, depuis : nommé manager des Chiefs en 2012, il mène la franchise de Waikato à son premier titre en Super Rugby dès la première saison. Rebelote en 2013 ! Depuis 2017, Rennie a rejoint l’Europe, direction Glasgow. Menant cette saison les Warriors en ¼ de la Champions Cup, et en finale du Pro 14.

2011 : Mark Anscombe

Remplaçant au pied levé de Rennie, Anscombe perpétue la tradition, et emmène une nouvelle génération sur le toit du monde avec Tameifuna, Barrett, Cane, Retallick, Perenara, Piutau ou Taylor… Depuis ? Il débarque en Ulster (de 2012 à 2014) : pour sa première saison, il termine 1er du classement en Ligue Celte mais perd en finale contre le Leinster. L’année d’après, l’Ulster perd en ¼ de la coupe d’Europe et en ½ du championnat. De 2016 à 2017, Anscombe devient sélectionneur du Canada, pour un bilan très pauvre : deux victoires en quinze matchs.

2012 : Dawie Theron

Pilier international (13 sélections) avec les Springboks, Theron est nommé à la tête des Baby Boks qu’il mène jusqu’à la victoire avec Paul Willemse, ou encore Maks Van Dyk. Il restera en place jusqu’en 2015 avant de prendre la direction du Japon et des Docomo Red Hurricanes, en Top League.

2013/2014 : Nick Walshe

D’abord dans le staff élargi des U20, l’ancien demi de mêlée international est nommé n°1 en 2013 et 2014. Deux campagnes victorieuses pour le XV de la Rose… Par la suite, Walshe rejoint Gloucester comme entraîneur des ¾. En 2016, il prend la direction de Coventry, équipe de RFU National One, soit l’équivalent de la Fédérale 1.

2015 : Scott Robertson

On ne présente plus l’ancien 3e ligne de l’USAP, reparti en Nouvelle-Zélande pour connaître le succès comme entraîneur. D’abord avec les U20, donc, avant de mener les Crusaders au titre de Super Rugby en 2017, puis 2018. Avant de recommencer en 2019 ? Les Croisés sont en ½… Robertson est le grand favori pour succéder à Steve Hansen à la tête des All Blacks.

2016 : Martin Haag

L’ancien 2e ligne (2 sélections en 1997) a ramené le titre en Angleterre avec dans ses rangs, des joueurs comme Max Malins, Jack Singleton ou Harry Malinder. Le nom d’Haag ne vous dit rien ? Vous devriez : il est désormais adjoint de Richard Hill à Rouen, promu en Pro D2.

2017 : Craig Philpott

Entraîneur d’Hawke’s Bay en Mitre10 Cup, Philpott mène les Baby Blacks à leur sixième sacre, un record. Le Néo-Zélandais est actuellement toujours en place, mais l’équipe n’a fini que 7ème du championnat du monde cette année.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    69965 points
  • il y a 5 mois

Cela serait intéressant de voir Piqueronies à la tête du XV de France dans quelques années...

  • mimi12
    69965 points
  • il y a 5 mois

Cela serait intéressant de voir Piqueronies à la tête du XV de France d

  • mimi12
    69965 points
  • il y a 5 mois

Cela serait intéressant de voir Piqueronies à la tête du XV de France d

  • breiz93
    46928 points
  • il y a 5 mois

Être un bon sélectionneur, ça dépend aussi de la matière première, les joueurs!

  • Ahma
    84419 points
  • il y a 5 mois

Si Robertson devient sélectionneur de l'équipe de Nouvelle-Zélande, il faudra bannir préventivement tous les Catalans du Rugbynistère. Sans quoi, à chaque victoire des All Blacks, ils nous expliqueront que c'est le savoir de leur coach acquis à l'USAP qui assure leur domination.

  • Yonolan
    57025 points
  • il y a 5 mois

Au final peu ont été tentés ou appelés vers d'autres fonctions en équipes nationales ..

  • dusqual
    29233 points
  • il y a 5 mois
@Yonolan

c'est compliqué la sélection, notamment les jeunes où tu changes d'effectif régulièrement. peut être que faire du club ça permet de construire un rugby sur du plus long terme. et puis y a l'aspect pécunier.

Derniers articles

Blog
Transferts
News
News
Amateur
Transferts
News
News
News
News
Amateur