Pro D2 - USAP. François Rivière : « j'ai été stupéfait par les centaines de messages que j'ai reçus »
François Rivière a décidé de reprendre ses activités au sein de l'USAP.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Trois mois après son terrible accident de manège, François Rivière, encore convalescent, a décidé de reprendre ses activités présidentielles au sein de l'USAP.
Le 18 novembre dernier, le président de l'USAP, François Rivière, était victime d'un très grave accident de manège lors des Féeries de Noël à Narbonne. Trois mois plus tard, il a décidé de reprendre ses activités présidentielles au sein du club. De manière intellectuelle tout d'abord car il est toujours en convalescence comme il le confie à L'Indépendant : "mes fractures à l'épaule, au bras, au pied, à la malléole sont en voie de consolidation." C'est plus long en ce qui concerne le bassin, le sternum ou encore la poitrine où une douzaine de côtes ont été fracturées et le poumon gauche touché. Il se donne un mois pour commencer à récupérer l'ensemble de ses moyens. D'autant plus qu'aucune de ses facultés mentales n'ont été altérées.

Une guérison qu'il doit notamment aux soutiens de ses proches, notamment sa femme, mais aussi des supporters. "Je voudrai aussi souligner qu'on est dans un monde où on critique beaucoup, lance François Rivière à France Bleu. Moi j'ai été stupéfait par les centaines de messages que j'ai reçus, des courriers, sans parler de l’opération peluches". Il n'a aucun souvenir de l'accident. Un mal pour un bien car cela évite de faire des cauchemars et de ressasser ce qu'il s'est passé. "J'ai une pensée pour tous ceux qui ont ce type d'accident et qui parfois ne s'en sortent pas aussi bien", ajoute-t-il en référence aux polytraumatisés qu'il a croisés au centre de réadaptation de Cerbère.

Il va désormais se concentrer uniquement sur sa rééducation mais également sur son club. Ce dimanche, l'USAP se déplace à Biarritz (14e). Un match qu'il estime être "un tournant de la saison" avant un bloc, avec notamment trois réceptions, qui s'annonce "décisif". 7es de Pro D2, les Catalans ont en effet l'ambition de se qualifier pour les demi-finales pour terminer en beauté ce qu'il considère être une année de transition. "Pour atteindre notre objectif, il faut gagner 8 des 12 derniers matchs." Mais loin de lui l'idée de remonter en Top 14 cette année. Il aurait aimé que ce soit plus rapide, mais il estime qu'il faut être prêt et surtout compétitif avant de le faire pour éviter de vivre une saison comme celle d'Agen (lanterne rouge de la première division).
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le plus important pour lui et sa famille: un complet rétablissement.
Ensuite seulement, faire en sorte que l'USAP se donne les moyens de remonter.

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Vidéos
News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News