Premiership : Les nouveaux patrons des London Irish ne veulent pas en faire le prochain Toulon
Premiership : Les London Irish ne seront pas le prochain Toulon

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Rachetés par une multinationale, les London Irish entendent faire un gros recrutement mais rien de comparable à ce qui se fait en France, et notamment à Toulon.
Pour certains observateurs de l'autre côté de La Manche, les London Irish seront l'équipe à battre lors de cette quatrième joute européenne. Une tâche (difficile ?) qui reviendra au Stade Français, dominé la semaine passée sur le sol anglais. Et si finalement le club londonien s'apprêtait tout simplement à devenir un grand d'Europe à l'image du RCT ? Une question qui pourrait paraitre saugrenue si les Exiles ne venaient pas tout juste d'être rachetés par Powerday, une multinationale spécialisée dans le recyclage des déchets et principal sponsor du pensionnaire de Premiership. Si le club est passé sous le contrôle d'un consortium d'hommes d'affaires irlandais, c'est Mick Crossan, PDG de Powerday, qui en devient le président. Un milliardaire irlandais, qui selon le Midi Olympique, « devrait injecter dans les mois à venir plusieurs millions de livres ».

À l'heure où les Irish négocient les contrats de la pépite anglaise Marland Yarde et du golden boy australien James O'Connor (également sur les tablettes du RCT), David Fitzgerald, ancien capitaine du club devenu directeur exécutif, préfère mettre les choses au clair via ESPN Scrum : « Je ne veux pas que les gens pensent que parce que nous avons arrivons avec de l'argent cela signifie que nous allons être le prochain Toulon. La réalité est que le marché français évolue à un tout autre niveau. Il n'y a pas de sens à affronter ces gens-là. L'idée est de ne pas traiter le rugby comme un jouet où l'on investit pour le plaisir. » De fait, les dirigeants des Exiles semblent avoir jeté leur dévolu sur plusieurs internationaux irlandais : le deuxième ligne Donnacha Ryan (30 ans, 18 sélections) ou encore le pilier Tom Court (33 ans, 25 sélections), et peut-être même les troisième ligne du Leinster Jamie Heaslip (29 ans, 60 sélections) et Sean O'Brien (26 ans, 24 sélections).

Une seule certitude côté recrutement à l'heure actuelle, la venue du pilier international sud-africain et champion du monde, CJ van der Linde (33 ans, 75 sélections) jusqu'à la fin de la saison en tant que joker médical de Halani Aulika (rupture du tendon d'Achille). En parallèle, le club londonien prévoit de boucler la construction d'un nouveau centre d'entraînement avant l'été prochain. « Ce club, connu et respecté dans le monde entier, est un géant endormi en ce sens qu'il n'a pas encore délivré tout son potentiel », a déclaré Mick Crossan. La révolution est en marche.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je sens déjà l'avalanche de pouces rouges venir, mais avec un poil d'humour, associer "RCT" et "multinationale spécialisée dans le recyclage des déchets", ça fait sourire.

  • Harry
  • il y a 6 ans

Il parle pour ne rien direyf en fait...le salary cap en Premiership est de contrevaleur 5,4 M Euros soit 40 % de moins qu'en top 14...alors sa sortie genre "je suis plus vertueux que d'autre..." n'a aucun sens puiqu'il n'a simplement pas le droit de faire la même chose sauf à truquer ses comptes

Il semble que le propriétaire est des fonds. Déjà Ocoonor, cj van der linde et tom court ce n'est pas mal. Après ils veulent jouer sur la spécificité du club et de sa fibre irlandaise. Cela risque de justifier la venue de stars irlandaises

A mon avis Mourad a du faire des bonds en lisant ça; ils ont peut être pas encore digère leur derniers défaite contre nous 😀
C'est fini le pays des bisounours, les gens qui investissent quelques part veulent des résultats, c'est pas juste pour le plaisir de dire je suis propriétaire (du moins dans le rugby); donc ils sont bien gentils, mais si mettre des millions juste pour viser le ventre mou du championnat ça leur suffit cette année, je suis pas sur que ça conviendras pour le futur.

  • elvis34
    22562 points
  • il y a 6 ans

La réputation du rct n'a pas de frontière....mais ces dirigeants des london irsh nous prennent pour des imbéciles non?

On a aussi : "L'idée est de ne pas traiter le rugby comme un jouet où l'on investit pour le plaisir " Je ne pense pas que MB soit un philanthrope ..........

Mais c'est bien que les anglais puissent aussi investir pour développer leurs clubs.

Voila qui va faire plaisir a Mourad!

  • Broques
    17634 points
  • il y a 6 ans

"Nous suivons la même trajectoire mais ce n'est pas pareil parce que nous nous sommes purs."
Ben voyons...

Ils ont encore de l'argent les irlandais? 😊

Et y a un bug de verbes dans la première phrase de la citation.

Derniers articles

News
Transferts
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts
Transferts