Pierre-Yves Revol va se rapprocher de Castres - Boudjellal vote Guazzini
Pierre-Yves Revol compte bien s'investir de nouveau à Castres

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Alors que le président actuel de la LNR Pierre-Yves Revol se rapprochera de Castres dès la fin de son mandat, Boudjellal vote Guazzini pour lui succéder.
Si dans quelques semaines Pierre-Yves Revol quittera la présidence de la LNR, il ne va pas pour autant s’éloigner du monde du rugby. Au contraire Revol a indiqué dans une interview accordée au site de La Dépêche, qu’il comptait bien se rapprocher de Castres, club qu’il a présidé pendant près de 20 ans.

Les obligations liées à la ligue derrière lui, l’ancien président du CO devrait se rapprocher de son club de cœur pour l’aider à gérer l’après Laurent Travers et Laurent Labit, lors d'un virage qui s’annonce décisif. « Pour le club, en tant que représentant de l'actionnaire, je n'ai jamais été très éloigné de lui, rappelle Pierre-Yves Revol. Je vois régulièrement le président (Michel Dhomps, ndlr). J'aurai, c'est certain, plus de latitude pour travailler avec lui à l'avenir et préparer le futur du Castres Olympique. ». Interrogé sur le départ des deux Laurent, le président de la LNR s’est dit compréhensif : « D'abord je respecte leur choix. Je les ai recruté à Montauban, ils ont prolongé leur contrat au Castres Olympique et avec eux le Castres Olympique a vécu 3 belles saisons et je l'espère une belle 4ème saison. Ce sont d'excellents entraîneurs, de gros travailleurs très impliqués, avec le souci permanent du détail et très vigilants sur la vie de leur groupe. Le Castres Olympique depuis 4 ans est le club le plus performant sur le ratio investissement/performance […] Il est logique dans ces conditions que nos entraîneurs aient été très convoités. ».

Le CO fait en effet presque figure d’OVNI dans le Top 14. Qualifiés depuis 3 ans pour les phases finales, les Castrais ont néanmoins un budget bien inférieur au budget moyen des grosses écuries avec lesquelles ils rivalisent (le CO a un budget de 16 M€, le budget moyen du Top 14 pour la saison est de 18,3 M€). Chaque année le club se retrouve dépouillé de ses meilleurs éléments (Masoe l’an passé, Tekori annoncé sur le départ à la fin de la saison) mais grâce à un recrutement intelligent, les pensionnaires de Pierre-Antoine gardent un niveau stable. Une politique assumée par Pierre-Yves Revol, affirmant que les fonds à disposition ne pourront pas être revus à la hausse, et qu’il compte bien faire perdurer avec l'aide de son prochain staff.

Pendant que l’avenir castrais se prépare avec un Revol de retour aux affaires, sa succession aux commandes de la LNR fait parler d’elle. Après la candidature de Patrick Wolff et l’option Veyrat évoquée cette semaine, Mourad Boudjellal a appelé, sur le site internet de RMC Sport, à voter pour Max Guazzini, candidat officieux au poste : « J’encourage Max à être candidat à la Ligue et je peux m’avancer à dire que le RCT soutiendra sa candidature, assure le président toulonnais. Le rugby a besoin d’une personnalité nouvelle qui se projette vers l’avenir. Max a révolutionné le rugby en France il peut révolutionner le rugby. C’est un battant qui saura respecter toutes les parties du rugby. ». Le feuilleton ne fait que commencer…
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News