PHOTOS. L'équipe féminine d'Alès se dénude pour son traditionnel calendrier
Le calendrier dénudé d'Alès.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
2017 est déjà là, et l'équipe féminine de rugby de l’Ecole des Mines d’Alès l'a compris avec ce calendrier.

Quoi ? Vous n'avez pas encore de calendrier pour débuter au mieux l'année 2017 ? Dans quelques heures, 2016 sera pourtant terminé ! Pour rattraper le coup, vous pouvez compter sur l’équipe féminine de rugby de l’Ecole des Mines d’Alès, qui se dénude cimme chaque année. L'équipe se donne autant sur le terrain - très bon début de saison avec deux victoires, au Trophée Orlandini (Alès) et au Tournoi des 5 ballons (Dijon) - qu'à la production de leur réputé calendrier dénudé.

La motivation et l’envie s’intensifient au cours des entraînements et l’équipe est prête à débuter l’année 2017 avec autant de détermination lors des championnats universitaires que lors des tournois tels que le Challenge Central Lyon et le Cartel des Mines à Nancy en avril prochain où elle va défendre son titre. En attendant, vous pouvez leur donner un coup de pouce avec un calendrier disponible au prix de 5€ (+2€ pour l’envoi). Si vous souhaitez vous en procurer, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse : [email protected].

Voici en exclusivité quelques photos qui ne pourront que vous donner envie d'acheter ce calendrier.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ça commence à me saouler cette manie de se déshabiller pour un calendrier. Sans s'en rendre compte elles participent à entretenir le sexisme séculaire de la société. En pensant assumer leur corps, faire leur propre choix elles ne font que donner aux hommes ce qu'ils veulent et jouer les objets sexuels.
Si on a besoin de ça pour s'intéresser au rugby féminin c'est triste. Vous allez freiner un peu là dessus Lerugbynistère ?

@Dhomochevsky

La liberté pour les femmes, c'est de leur laisser faire ce qu'elles veulent de leur corps et de leur image sans se demander ce qu'en pensera la société ou les hommes. Ce que les hommes feront de cette image, c'est le problème des hommes et non pas des femmes. Perso je trouve plus de sexisme dans la logique "vu que les hommes vont fantasmer sur les calendrier, alors elles ne devraient pas le faire" que dans le fait qu'une femme se dénude parce qu'elle en a envie (que ce soit parce qu'elle veut faire parler de son club, qu'elle veut ramener de l'argent pour son club ou juste parce qu'elle a envie d'être regardée et de plaire... après tout c'est son corps).

Ensuite chacun son point de vue, mais du coup je m'interroge : avez-vous été aussi perturbé et contre chaque édition du calendrier des Dieux du Stade?

@Team Viscères

Merci d'avoir répondu avec des arguments.
La liberté dans ce cas est une illusion de liberté puisqu'elle reproduit des archétypes édictés par les hommes comme la femme objet de fantasme. Quand bien même elles pensent avoir le choix elles n'obéissent qu'à ce que la société leur dit d'être : des objets de fantasme. En croyant défendre leur corps, leur cause elles ne font que répéter des millénaires de sexisme car en plus, les joueuses de rugby font des calendriers pour dire "Ah vous voyez, c'est pas parce qu'on fait ce sport qu'on est pas féminines et sexy." Or, ce besoin de justification vient d'une pression sociétale sur les femmes et l'image qu'elles doivent renvoyer de leur corps. "Une femme doit être féminine sinon elle n'est pas une femme" pourrait être le credo du monde d'aujourd'hui.
C'est souvent un point de vue difficilement compréhensible par les hommes car ils ne vivent pas cette sexualisation à outrance de la femme. Je conseille à tout le monde de lire "Le sexisme dans le sport", un livre très intéressant sur ce sujet.
Concernant les Dieux du Stade, non je n'ai pas été choqué car pour une fois il s'agissait de la sexualisation du corps de l'homme. Par ailleurs, il y a UN calendrier des Dieux du Stade chaque année mais combien de calendriers féminins à côté ?
Moi je pense que montrer son c*l pour faire vendre ou faire parler de soi est assez dévalorisant d'une manière générale mais je me bats tous les jours dans mon métier pour que l'image de la Femme change.
Pour conclure, je leur souhaite de jouir de leur liberté comme elles le souhaitent mais aussi de prendre la liberté de réfléchir à ce qu'elles font, pourquoi elles le font et quelles peuvent être les conséquences.

@Dhomochevsky

Je comprends votre position, mais ce qui m'y perturbe c'est qu'au final ce sont les femmes qui subissent malgré tout. Qu'elles montrent leur corps ou non, elles subissent la pression de la société. Si elles le font c'est qu'elles acceptent la pression sociétale sur les femmes, si elles ne le font pas c'est qu'elles subissent cette même pression et s'interdisent de le faire justement pour qu'on ne dise pas qu'elles acceptent cette pression. C'est biaisé dans tous les cas, il y aura toujours quelqu'un pour leur dire qu'elles auront tort.

D'où mon point de vue sur les femmes, leur image et leurs actions : je n'ai pas à en avoir, la société n'a pas à en avoir. Il n'y a même pas de grande caste "les femmes", il y a juste des femmes. Chacune est libre de faire ce qu'elle veut, sans avoir à se demander ou s'entendre dire que c'est un truc de femme ou pas un truc de femme ou une atteinte à la condition de la femme. Si demain je mets un short, personne ne viendra se demander si je le mets parce que j'ai envie ou si c'est parce que la société a dicté que je devais en porter un. Donc perso si une nana met un jupe, je ne vais pas aller me demander si elle la met par choix ou parce que la société impose à la femme de devoir être un objet sexy.

Plutôt que de dire aux femmes de se demander si leurs actions nuisent au statut de "la femme", on devrait plutôt dire à tous ceux qui passent leur temps à décréter qu'une femme doit ceci ou ne doit pas cela qu'ils feraient mieux de la fermer et de s'occuper d'eux-mêmes.

@Dhomochevsky

a mon avis tu devrais détendre ton string !!!

@moulino64

Mais sinon tu as des arguments, des choses à dire ? Parce que ta réflexion est vraiment au ras des pâquerettes

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News