Fédérale 1  - Malgré un recrutement de qualité, Pamiers est là pour grandir
En mars dernier, Toulouse avait délocalisé son entraînement à Pamiers.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Sporting Club Appaméen s'est signalé durant cette intersaison par un gros recrutement en terme de qualité. Son entraîneur se confie.

En huitième de finale de Fédérale 2, Pamiers avait sorti Gaillac sur un score sans appel (51-17/16-24). Une victoire synonyme d’accession à la Fédérale 1. En quart, le SCA a ensuite écarté Mazamet (17-7) avant de s’incliner sur un score étriqué (23-25) devant le futur champion, Issoire. Le président Jean-Philippe Sannac et les entraîneurs Patrick Mirosa, Mathias Lledos et Benoît Marfaing sont les grands artisans de la montée. Champion de France Reichel puis Espoirs avec le Stade Toulousain, Benoît Marfaing a aussi un titre de champion de France de Pro D2 avec le RCT. Professionnel, il l’a été pendant une décennie à Toulon, Bayonne, Pays d’Aix, Valence d’Agen et Nevers. 

On revient sur votre parcours d’entraîneur après une carrière de joueur pro. Pamiers c’est un choix d’Ariégeois ? 

Oui j'ai eu la chance d'avoir été joueur professionnel dans ma carrière de rugby... Ce qui m'a permis de prendre un maximum d'expérience et de me reconvertir au poste d'entraîneur (je me suis formé sur Marcoussis avec un DEJEPS à la clé). Pamiers c'est évidemment un choix de coeur car j'ai commencé dès l'école de rugby dans ce club.

Dans une interview donnée à La Dépêche vous dites que l’accession c’est l’aboutissement de quatre ans de travail avec le président Sannac. Pamiers vise-t-il plus haut ?  

Effectivement on s'était donné sept ans pour aller sur ce niveau-là .Et nous avons trois ans d'avance sur notre tableau de marche. Après, de là à dire que nous visons plus haut ce n'est pas d'actualité... Malgré que cela serait formidable d'avoir un club de Pro D2 en Ariége. 

La question se pose, votre recrutement est impressionnant (Boscus, Tekassala, Turashvili, Panizzo etc. et les contacts pris avec un vainqueur de Super rugby). Comment avez-vous fait pour attirer des joueurs de ce calibre?

Concernant notre recrutement, nous l'avons basé sur des joueurs de qualités et surtout sur l'état d'esprit de ces joueurs. Contrairement à beaucoup de clubs (15 recrues), nous n’avons ciblé que 8-9 joueurs car nous avions une grosse ossature déjà présente au sein de l'équipe. Notre réseau a bien fonctionné et ce sont des joueurs qui ont accroché de suite avec le staff et qui surtout n'ont pas fait exploser le budget !

L’Ariège est plutôt un "petit" département en terme de population. Un grand club de rugby ariégeois c’est possible ? 

Oui, je crois que nous avons la possibilité d'avoir un grand club de rugby en Ariège. Maintenant cela ne va pas se construire sur du court terme, nous devons nous structurer d'année en année et advienne que pourra...

Quelles ambitions à terme pour le SCA ? Pamiers a-t-il les moyens budgétaires de ses ambitions ?

À court terme, bien évidemment, les objectifs sont de maintenir le club à ce niveau-là. Après concernant le budget, nous aurons un des plus petit budget de la poule donc on ne se fait pas trop d'illusion : le maintien sera l'objectif premier.

Votre recrutement est-il terminé ? Doit-on s’attendre à voir quelques recrues supplémentaires?

Il est terminé à 95%... Il nous reste une place pour un joueur mais nous envisageons une solution en interne.

Que pensez-vous de la poule dans laquelle vous êtes versés et de vos chances ?

On ne connaît pas nos futurs adversaires, mais une chose est sûre, c'est qu'Albi et Blagnac vont se partager le podium et derrière il pourra y avoir quelques surprises. Nous, on se projette match après match donc on ne fera pas de calcul !

Recrutement 2019/2020 de Pamiers

Renald Kemayou (pilier, Mazamet), Elvis Tekassala (pilier, Montauban), Thomas Marcellin (talonneur, Rieumes), Otar Turashvili (talonneur, Colomiers), Demian Panizzo (2ème-ligne, Carcassonne), Lucas Capella (3ème-ligne, Castres), Yoann Brody (3ème-ligne, Castanet), Romain Boscus (ouvreur, Rodez), Brayan Campino (centre, Miélan)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bien joué au Sca! ⚪⚫

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News