Nicolas Laharrague à Grenoble

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Tanguy du rugby français prend (enfin) son envol : Nicolas Laharrague se barre de Perpignan. Pour aller prendre le frais du côté de Grenoble pour deux saisons.
Nicolas Laharrague à Grenoble
Il fallait que ça arrive à un moment où un autre, et c'est aujourd'hui chose faite : le Tanguy du rugby français prend (enfin) son envol. Nicolas Laharrague se barre de Perpignan, pour aller prendre le frais du côté de Grenoble pendant deux saisons. Et oui amis catalans, toutes les bonnes choses ont une fin.

Arrivé chez les arlequins en 2002 en provenance de Dax, l'ouvreur était l'un des chouchous d'Aimé Giral avec Jérôme Porical (le local de l'étape, qui lui aussi a décidé de quitter les Goze Boys pour le soleil et le rose de Paname). Au final, Nico à Perpi c'est un titre de champion de France en 2009, en tant que waterboy de Gavin Hume. Mais surtout, Nico à Perpi c'est deux finales de Top 14 perdues en 2004 et 2010, et une finale de H-Cup perdue en 2003 contre Toulouse. La classe américaine.

En Isère, Laharrague va retrouver son copain Rudi Coetzee, et devient la quatorzième recrue du FCG. L'avantage là bas, c'est qu'avec l'altitude, le ballon reste un peu plus en l'air lorsqu'on tape une pénalité. Peut-être que ça va le faire pour lui, après tout.
Flo
Flo
Cet article est rédigé par Flo, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100447 points
  • il y a 8 ans

en fait c'est aussi haut que perpignan quoi.
je vous souhaite que ça marche avec Laharrague, ce type a profité du club et du manque d'ouvreur pendant des années, peut être qu'avec un autre staff il sera obligé de se bouger.

  • Denis
  • il y a 8 ans

Il faudrait se renseigner un peu. Il n'y a pas que l'hiver à Grenoble.
Et puis la remarque sur l'altitude... Le stade Lesdiguieres est à 200m au dessus du niveau de la mer.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Blog
News
Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News