Mohed Altrad : « Je peux liquider le club »
Le président de Montpellier Mohed Altrad est en conflit avec le maire de la ville Hélène Mandroux qu'il accuse de ne pas respecter ses engagements financiers.
Mohed Altrad : « Je peux liquider le club »
Un conflit en coulisses anime en ce moment le MHRC : le président Mohed Altrad et le maire de Montpellier Hélène Mandroux ont déterré la hache de guerre. En cause, selon le Président de Montpellier, le peu d’empressement qu’a la ville à honorer ses engagements.

Dans une interview donnée au Midi Libre, il revient longuement sur le différend qui l’oppose à la mairie. Lui qui avait injecté 5 millions pour assainir les comptes du club, se demande quelle sera la situation la saison prochaine : « ça dépendra des engagements des uns et des autres ».

Des promesses que tous ont tenues sauf la ville de Montpellier, malgré les contacts fréquents entre les deux parties. « On s’est rencontré à cinq ou six reprises avec certains de ses conseillers, pas toujours les mêmes. A chaque fois, Madame Mandroux a assuré comprendre les difficultés du club et a dit qu’elle agirait dans le sens du soutien. Elle a eu accès aux comptes. Aujourd’hui, nous ne voyons rien venir. », avance le Président.

Une situation sur laquelle Mohed Altrad porte un jugement sévère et définitif : « Notre conviction est faite, la ville ne souhaite pas aider le MHR ».

Des relations tendues qui ne remettent toutefois pas en cause l’engagement du président au sein de son club. Pas dans l’immédiat en tout cas : « je mettrai de ma poche et je ferai sans Madame le maire. Mais je ne veux plus la voir au moment des victoires. C’est très clair. Le ressort est cassé et je veux que les supporters sachent pourquoi », déclare-t-il. Avant de se faire plus menaçant : « s’il y a une défection supplémentaire, je liquiderai le club. Il disparaitra. […] Je peux le faire. Mais je ne veux pas en arriver là ».

Merci à Rémi pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il n'est pas normal que l'argent public finance un club privé,quelque soit le sport pratiqué;

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News