Michael Cheika écarté du Stade Français

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'entraîneur australien du Stade Français Michael Cheika a été écarté. Il paye les mauvais résultats du club parisien et ses relations tendues avec l'effectif.
Michael Cheika écarté du Stade Français
La non-qualification du Stade Français pour les barrages aura été fatale à son entraîneur australien, Michael Cheika. L’Equipe annonce aujourd’hui que le manager parisien a été écarté du club. Une décision que mûrissait le président Thomas Savare depuis quelques semaines, et ce malgré la prolongation de contrat pour une saison supplémentaire signée par Cheika en Février dernier.

Mais la situation s’était dégradée depuis : certains joueurs avaient milité ouvertement pour le départ de l’entraîneur et certains de ses adjoints entretenaient de mauvaises relations avec lui. Signes avant-coureurs de l’éviction de Michael Cheika, son adjoint Chris Withaker et le préparateur physique Tim Rogers – soutiens de l’entraîneur - n’avaient pas été reconduits pour la saison prochaine.

Arrivé en Mars 2010, auréolé de ses succès au Leinster, qu’il avait mené sur le toit de l’Europe en 2009, Michael Cheika n’aura pas réussi à s’adapter au climat parisien, échouant par deux fois à qualifier le club en phases finales du Top 14. Ses assistants Christophe Laussucq et Mario Ledesma sont pressentis pour le remplacer à la tête de l’effectif parisien.
Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • 6592
    31776 points
  • il y a 8 ans

Pour finir, Nico1611, et pour finir sur une note positive, j'espère qu'il ne vous arrivera jamais malheur et que si c'est le cas, quelqu'un sera là pour vous tendre la main.

Paix.

  • 6592
    31776 points
  • il y a 8 ans

Nico1611, vous avez raison, d'un point de vu légal et adminitratif, rien n'oblige paris et le stade français à se soucier de la survie de son voisin...
Je ferai pas de commentaire, cela porte un nom.

J'imagine que ces gens-là et vous êtes le genre de personne qui donnerait pas un morceau de pain à un affamé en train de crever devant sa votre sous pretexte que "c'est pas votre faute, ses parents avaient qu'à l'inscrire en prépa puis lui payer HEC pour qu'il ait un job".

Les opinions et les trous du culs, comme vous dites...

  • ced
    100132 points
  • il y a 8 ans

désolé de vous interrompre mais le Bois de Boulogne c'est là où on ramasse les champignons ? sérieusement, Moscato et sa vision légendaire en parlé il y a qques jours, pour le citer "Cheïca ne tient plus son vestiare", il a donc eu du flair.

  • Nico1611
  • il y a 8 ans

Comme quoi la mauvaise foi peut être une question de point de vue, la votre me paraissant pour le moins caractérisée.

Je persiste en affirmant que le Bois de Boulogne n'a de Boulogne que le nom, et vous feriez sans doute mieux de vous interroger sur la gestion de l'espace foncier par la municipalité. Il n'appartient en tous pas à la Mairie de Paris ni aux impôts de ses administrés (dont je fais partie)d’accommoder les Boulonnais.

Ceci étant dit, les opinions comme les trous du c*l sont les choses les mieux répandues de par le monde. Vous me permettrez donc d'avoir la mienne et, bon an, mal an, de prendre note de la votre.

Bon courage à consoler votre équipe première, dont le résultat spectaculaire en Fédérale 1 cette année malgré l'acquisition (certes un peu tardive) de divers renforts en a laissé beaucoup pantois...

  • 6592
    31776 points
  • il y a 8 ans

Débat sans fin et mauvaise foi identifiés : Torpille de l'indifférence : parée.

N'importe:
Mauvais à la ville, mauvais sur le pré,
ça, ça change pas :°)

C'est une question d'état d'esprit, il y'a une cohérence.

Boudjellal est peut-être énervant, mais lui au moins ses millions accèdent aux barrages.

Ah, juste au passage, si le stade français avait tant de souci pour son école de rugby, ils ne se retrouveraient peut être pas avec des démissions massives chez les éducateurs...
Argument fallacieux, celui des pauvres gosses jouant à St Cloud ?
Nooooooooon

  • Nico1611
  • il y a 8 ans

Je ne vois guère ce que l'ACBB a à voir là-dedans. Il est anormal que ce soit aux gamins du Stade Français, association parisienne, d'aller s'entraîner à (entre autres) Saint Cloud alors que la Mairie de Paris est propriétaire du Saut du Loup. L'ACBB et la Mairie de Saint Cloud sont conscients du problème de très longue date, mais la Mairie a préféré ignorer le problème et ne pas construire de stade. Plaignez-vous à celle-ci, et non pas au Stade Français, qui n'y est pour rien de l'incurie de vos politiciens locaux.

  • 6592
    31776 points
  • il y a 8 ans

Vu le traitement que ces gens-là infligent à leurs voisins amateurs de l'ACBB, rien d'injuste à ce qu'ils végètent dans le ventre mou.
Ca colle :
Mauvais à la ville, mauvais au pré.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News