Matignon a décidé de prendre le taureau par les cornes

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le ministère des Sports a reçu toutes les hautes instances responsables de la tenue des matches des Bleus au Stade de France. Une nouvelle organisation a été décrétée pour éviter un nouveau France-Irlande.
Matignon a décidé de prendre le taureau par les cornes
Matignon a reçu les éminences – pas toujours – grises du tournoi des 6 Nations ce jour. Lors d’une réunion, menée par le ministère des Sports, l’ensemble des parties responsables du fiasco du Stade de France était représenté. FFR, LNR et comité d’organisation ont donc pu débattre de cet échec retentissant. Cette entrevue semble d’ailleurs avoir porté ses fruits, sur le papier tout au moins. En effet, de cet échange est ressorti un communiqué officiel qui a notamment induit un changement dans les délais de décisions quant à la tenue ou non d’un match. Voici le communiqué dans sa totalité :

"L'ensemble des acteurs concernés étaient présents : Etat, Fédération Française de Rugby, Comité des Six Nations et Consortium du Stade De France. Cette réunion faisait suite aux conclusions de l’enquête diligentée par le ministre des Sports et menée par le Préfet Christian Lambert.
A l’issue d’un échange ouvert et constructif, le ministre a obtenu l’accord des parties, afin de mettre en place les mesures nécessaires pour éviter qu’une telle situation se reproduise. Le Comité des Six Nations a accepté de modifier son règlement, afin que le report d’un match, pour des raisons prévisibles, soit décidé l’avant-veille, et au plus tard 24h, avant le coup d’envoi. Cette décision d’annulation sera prise par l’arbitre, en concertation avec les fédérations concernées, les entraîneurs et les coachs, le Comité des Six Nations, l’exploitant du stade et les services de l’Etat.
Afin d’assurer, en toutes circonstances, la sécurité des équipes et du public, un représentant du Comité des Six Nations sera présent aux côtés du Préfet, au poste de commandement opérationnel.
Le Ministre des sports a demandé que ces mesures soient mises en œuvre dès le prochain match de l’Equipe de France de Rugby au Stade de France."
Jap
Jap
Cet article est rédigé par Jap, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • LEPANDA
  • il y a 8 ans

Le préfet Lambert mène l'enquête !!!...
Attention des têtes vont tomber !
Dormez en paix bonnes gens !
Après les affaires de Human Bomb , de Mesrine et de Colonna : reconversion au rugby !.......

  • Sam Lawry
  • il y a 8 ans

Effectivement, cela ne sert absolument à rien... On ne peut pas savoir la veille si un terrain sera gelé le lendemain et l'arbitre sera toujours dans son rôle de ne pas faire disputer une rencontre pour des raisons des écurité. Ce n'est pas l'Etat qui définit une règle sportive... Où va t-on???

Voilà une réunion de travail utile, on ne sanctionne pas les responsables, et on décide de prendre la décision de report la veille.
Je décerne la cuillère de bois à ce beau communiqué "langue de bois". Des propos qui vont sûrement réconforter Patrick MILLAN venu de MAYOTTE (28000 kms aller/retour) pour assister à l'annulation de France/Irlande en direct au stade de France.....!

Surtout que le communiqué ne dit pas si le match pourra toujours être annulé avant le coup d'envoi par l'arbitre.
C'est aussi une bonne pirouette pour qu'aucun coupable ne soit identifier / obliger de payer...
Bref, une appropriation politique sans résultat absolument scandaleuse (cela dit on été habitué avec ce gouvernement...)

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 8 ans

Le gouvernement essaie juste de se donner le beau role et les instances sont bien contentes de montrer qu'elles ont compris leurs erreurs.
Cet accord ne sert à rien: Dans le cas de France-Irlande, 24h auparavant le match n'aurait surement pas été reporté (pas plus qu'il ne l'a été l'AM).
Et quid si le temps change?

beaucoup de vide et d'air comme d'habitude

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Réseaux Sociaux
News