Les présidents de Pro D2 proposent de revenir à l'ancien système d'accession
Le LOU champion de France en 2016 sans passer par la finale.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Réunis en visioconférence, les présidents des clubs de Pro D2 aimeraient que le système d'accession au Top 14 change.

Le Midi Olympique se fait l'écho ce mardi de la visioconférence des présidents de Pro D2. A quelques semaines des élections pour la présidence de la LNR, les dirigeants ont évoqué les programmes des différents candidats. Surtout, ils auraient discuté d'un possible rétropédalage au sujet de l'accession au Top 14. Pour eux, recevoir en demi-finale ne récompense pas assez le leader de la phase régulière après de longs mois de compétition. Ils aimeraient qu'on revienne à ce qui se faisait avant : à savoir une montée directe du premier du championnat à l'issue de la phase régulière. Une manière pour lui de préparer la saison à l'échelon supérieur dans de meilleures conditions, notamment en ce qui concerne le recrutement. Quid de l'Access Match mis en place entre le finaliste déçu de la finale de la Pro D2 et le 13e du Top 14 ?

Le Midol de rappeler que le LOU ou encore le Racing 92 avait bénéficié de ce système par le passé. Les candidats à la succession de Paul Goze comme Vincent Merling voire René Bouscatel seraient bien inspirés d'écouter leurs doléances. Notez qu'ils se seraient également déclarés contre un passage au Top 12. Une idée notamment défendue par le président du Stade Toulousain Didier Lacroix.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • LordB
    244 points
  • il y a 1 mois

En ProD2 il n'y a pas le problème des doublons qui peuvent fausser le classement de la saison, il semble logique que le premier accède directement au Top14. Mais j'imagine que le système actuel a été instauré uniquement pour des intérêts financiers de la Ligue avec ces matches supplémentaires...

ça me paraitrait plus logique de négocier une montée directe des deux finalistes.

  • Erèbe
    1895 points
  • il y a 1 mois

je comprend les présidents de prod D2 qui ne veulent pas un rétrécissement de l'élite a 12 clubs (comme le propose Lacroix ou d'autres présidents de top 14), cela créerait un trop rand fossé entre les 12 clubs de l'élite et la deuxième division, et aucun ne pourrait a terme s'inscrire sur le long terme dans l'élite car il sera de plus en plus difficile d'y accéder et surtout s'y maintenir car les principales mégalopoles seront toujours mieux armées et avec des budgets plus conséquent,

J'ai l'impression qu'il y a une vrai impasse sur ce sujet, car on ne peut pas continuer ce système amateur de doublons internationaux et de calendriers surchargés.

et personnellement, je ne trouve pas que des systèmes de poules soit la meilleure solution, l'élite requiert que chaque club joue contre chaque adversaire.

@Erèbe

En quoi l'élite requiert que chaque club joue contre chaque adversaire ?
Au final si le Top 14 se jouait en 2 poules ça réduirait grandement le nombre de matchs à jouer, et donc ça enlèverait en partie le problème des doublons.

@Petit et Poilu

Pour moi ce n'est pas le concept d'élite qui s'y oppose (le Mondial est bien élitiste sans que tout le monde se rencontre) mais le concept de championnat. L'idée de base du championnat c'est bien que tout le monde se rencontre, tu dois être le plus fort sur l'ensemble des équipes et sur l'ensemble des journées.

En faisant des poules/conférences je vois deux soucis sportifs :
1) Tu ne rencontres pas tout le monde, or je trouve inconcevable de voir par exemple le Stade Toulousain prétendre être champion de France sans avoir affronté le Racing, Clermont et Toulon dans la saison... il y a un problème de "standing" dans ton titre champion, tu l'amputes d'une partie de sa valeur.
2) En faisant des poules tu prends le risque de déséquilibrer la compétition. Normalement le concept de tes phases finales du championnat c'est d'avoir les meilleures équipes de l'année qui se rencontrent. Avec les poules tu perds ce concept, tu as "les meilleurs de la poule A" qui rencontrent "les meilleurs de la poule B" mais avec la possibilité que les meilleurs de la poule A soient plus faibles que des non qualifiés de la poule B suivant les tirages et les aléas d'une saison (par exemple l'année après son titre Clermont est un ogre sur le papier et aurait été tête de série, pour finalement ne pas être inquiétant). C'est le facteur chance de la coupe où le tirage peut te plomber ou te filer un coup de pouce, or si on fait un championnat c'est pour éviter cela justement.

Un autre souci est économique, tu te prives des affiches. C'est donc une baisse des recettes billetterie (il n'y aura pas de phénomène "plus rare donc plus cher", vu que les clubs sont déjà en général à guichet fermé pour les grosses affiches) et une baisse des droits TV (car il ne faut pas croire que le diffuseur va mettre autant d'argent s'il a deux fois moins de chocs à diffuser). Or le rugby est ultra-dépendant de ces deux secteurs de revenus.

Le dernier souci que je vois est d'ordre "historique" : ce qui fait l'histoire du championnat et l'histoire de nos clubs, ce sont toutes les rencontres. La rivalité entre les deux Stades ou la rivalité Clermont-Toulon de ces dernières années n'auraient jamais pris cette dimension si les clubs pouvaient passer 2-3 saisons ou plus de suite sans s'affronter. En retirant des affiches tous les ans, on dé-personnifie le championnat : ce n'est plus un club qui affronte un club avec chacun leur histoire personnelle et leur histoire commune, c'est juste un club qui affronte "un adversaire" qui change suivant les saisons. Or je pense qu'on a vraiment besoin de passion pour rendre le championnat attrayant.

  • Erèbe
    1895 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

merci team Viscère, rien a ajouter !

@Team Viscères

Je n'ai pas de contre-argument pour ton dernier paragraphe. En effet, avec tout ça j'ai oublié l'aspect le plus important, sans quoi le championnat finirait vraiment par être juste quelque chose d'économique et sans âme.

Peut-être que pour résoudre le problème du nombre de matchs il faudrait agir plutôt sur le format des Coupes d'Europe.

@Petit et Poilu

Le sujet est complexe, parce que malgré tous les arguments du monde il reste une réalité : il y a trop de matchs dans la saison. Donc il faudrait quand même faire une coupe quelque part et qu'il y aura forcément des perdants, que ce soit certains clubs si on passe à 12, la forme du championnat si on passe aux poules, certains joueurs (si moins de clubs et moins de matchs, alors beaucoup de joueurs se retrouveront sans contrat)...

Heureusement nos instances vont régler le problème : elles ne vont rien changer.

@Team Viscères

Et si ce changement venait de la part des joueurs ?
Avec le sujet des commotions qui prend de plus en plus d'ampleur, peut-être que ce sera finalement les joueurs qui donneront le coup de pied dans la fourmilière.

@Petit et Poilu

Depuis longtemps, les joueurs sont une force qui pourrait faire évoluer les choses ou faire accélérer les évolutions (calendrier, protection des joueurs, etc). Malheureusement ils sont très passifs, et le syndicat des joueurs est totalement absent des vrais débats.

@Team Viscères

Oui c'est vrai, c'est les premiers concernés, et pourtant, je n'ai pas l'impression qu'ils se manifestent beaucoup, mis à part quelques coups de gueule de joueurs retraités.
Peut-être parce que les conséquences on ne les sent qu'à partir d'un certain âge, ou après beaucoup d'années de carrière, et donc en pleine carrière ils ne mesurent pas l'importance.

@Team Viscères

"le syndicat des joueurs est totalement absent des vrais débats."
- Pourrait-on imaginer que le fait que son président soit directeur général d'une filiale de Vivendi, patron du diffuseur Canal+ y soit pour quelque chose ? Ou que les joueurs soient plus intéressés par leur salaire que par les revendications sociales sur leur sécurité ?
- Ben non, ce serait du complotisme primaire.

  • CEVEN
    177753 points
  • il y a 1 mois
@lelinzhou

Ne discréditons point une si progressiste et respectable institution au sein de laquelle Sergitto I° -futur "Calife à la place du" etc. - a fait ses classes, répété ses gammes.
Quant à RTW; dans le transparent, difficile de faire plus abouti.

@Petit et Poilu

Un peu a l'image du foot americain ? Le plus dur rest de determiner les poules de façon equitable.

L'idée se defends, moi perso je suis plutot favorable a un top 12

@Mr Bricolage

Je pensais plutôt à un système de "chapeaux" comme à la Coupe du Monde en se basant sur le classement de la saison précédente. Et ensuite un tirage au sort pour déterminer les 2 poules, comme ça elles seraient de composition différente d'une saison à une autre.
Et à la fin, les 2 premiers de chaque poule se qualifieraient aux playoffs.
Et par exemple les équipes de la 3ème à la 6ème place pourraient aussi se qualifier pour une sorte de playoffs qui déterminerait les dernières places en coupe d'Europe.
Et les 7èmes descendraient direct en ProD2, et seraient remplacés par les finalistes de la ProD2.

En vrai je suis favorable à n'importe quelle configuration de championnat, tant que le nombre de matchs soit réduit 😉

@Petit et Poilu

C'est juste que garder 14 équipes était compatible avec la demande des présidents de ProD2.

@Petit et Poilu

Pitite problème pour les clubs : en dehors du huis clos, 2 poules signifient pour les clubs moins de matchs donc moins de brouzoufs qui rentrent dans les caisses. Et côté spectateurs, moins de matchs contre les grosses équipes amènera un baisse de fréquentation, donc là aussi "Pas bon ça Coco..."

@lelinzhou

Je suis d'accord concernant la baisse d'entrées d'argent, ce serait un problème. Mais concernant les spectateurs, est-ce que le fait qu'il y ait moins de matches ne se traduirait pas par une majeure fréquentation ?
En gros, les matchs contre les grosses équipes seraient moins fréquents et donc ça générerait plus d'attente auprès du public, non ?
Moi je me mets à la place d'un spectateur lambda, je me dirais "ouah la vache, cette année le LOU, 30 fois champion de France, tombe dans notre poule ! Les mecs faut qu'on aille voir ça !" (dixit spectateur de l'an 2059).

Après un format comme ça n'empêcherait pas de faire quelques matchs inter-poules comme dans le Super Rugby.

@Petit et Poilu

Moins de matchs pourraient entraîner un meilleure fréquentation ?
Pas sûr, les grands clubs jouent pratiquement complets pour les rencontres avec d'autres grands et il en aura moins...Et je ne crois pas que ça puisse augmenter la fréquentation pour les rencontres avec des équipes du bas de tableau. Mets-toi à la place du spectateur lambda du LOU qui aura moins de grands matchs, vas-tu te précipiter pour autant voir Agen alors que tu n'y serais pas allé en temps normal ?
Pis faut aussi compter sur la baisse des tarifs publicitaires, des loges etc sans parler des sponsors qui donneront sans doute moins car moins visibles.

@lelinzhou

Dans ce cas, des matchs inter-poules pourraient faire l'affaire. Par exemple les matchs au sein d'une poule seraient joués en aller-retour (soit 12 journées), et les matchs inter-poules seulement en mode aller (soit 7 journées, en alternant domicile/extérieur). Pour une équipe qui irait jusqu'en finale, cela ferait 19 matchs en phase régulière et 2 matchs en phase finale, soit 21 matchs (actuellement pour un club barragiste qui va jusqu'en finale, ça fait 29 matches si je ne dis pas de bêtises).

Ce que je trouve intéressant d'un format en poules, c'est que ça laisse pas mal de flexibilité. Alors que dans un format "mono-poule", on est un peu obligé de jouer tous contre tous.

Jeu du personnage mystère, le point
Un deuxième gagnant gagnant après @ChausetteAClous, @dormeur 15, plus que trois places à prendre !
Il s'agit d'un ancien international.
Pour sa première sélection il a remplacé un chat athée.
Il a fait de la gratte près d'un pilier.
Ce n'était pas une colombe...
Il a trouvé un terrain favorable en France.
Nouvel indice :une huile parmi les huiles en publicité
@mche nous apprend que ce n'est pas Owen Farrell, ni Toby Flood
Bon après midi.
Rappel : les propositions doivent OBLIGATOIREMENT être faites par mail sur [email protected]
N'oubliez pas de mentionner votre PSEUDO MINISTÈRE que je puisse vous notifier ici.

@lelinzhou

Et un troisième gagnant avec @mche. Plus que deux places à prendre.

les phases finales ont quand même du bon
personnellement connaitre le champion de France à mi saison ne m'interesse pas du tout
je trouve qu'un mix des 2 reste un bon compromis

Je trouve que l'ancien système permettait effectivement au promu de préparer plus sereinement la première année en Top 14, qui est toujours délicate.

  • Tonioo
    19669 points
  • il y a 1 mois
@garcon63

Bien d'accord, et ça permettrait d'éviter de tout perdre sur un match. C'est moins récurrent depuis quelques saisons mais si une équipe ultra-domine le championnat et trébuche en demi ou en finale c'est moche... Cela revient au même en top 14 éternel débat mais voir le 6ème potentiellement champion le concept est étrange.
Et ''l'access match'' pas un grand fan non plus.

  • PIPIOW
    45218 points
  • il y a 1 mois
@garcon63

c est totalement vrai
et je rajoute que le système actuel est injuste
tu peux avoir une équipe qui fini 1ere avec 10 points d avance et qui se loupe sur la demi (a la maison en huis clos)
en aucun cas l accession a ce jour est représentative de la saison
une équipe finissant 6eme a l arrache peut tout emporter sur 3 matchs
c est nul

Derniers articles

Transferts
News
Transferts
News
Vidéos
Vidéos
Sponsorisé News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
Transferts