Les clubs de Top 14 accusés de priver des joueurs Samoans et Tongiens de la Coupe du monde 2019 !
Ben Tameifuna fait-il partie des joueurs mis sous pression ?
C'est un cas qui revient avec insistance tous les quatre ans : les clubs européens - et notamment français - sont accusés de vouloir priver leurs joueurs de la Coupe du monde.

Il y a quelques mois, les retraites internationales des Fidjiens Timoci Nagusa et Nemani Nadolo - annoncées coup sur coup - avaient créé une petite polémique. Les deux ailiers de Montpellier n'étaient-ils pas encore largement capable d'aider les Flying Fijians, lors d'une Coupe du monde organisée à peine quelques mois plus tard. Il n'en fallait pas plus pour interpréter ces retraites comme un supposé moyen de pression du club pour les priver de l'événement. Une pratique déjà pointée du doigt auparavant dans l'Hexagone, comme pour le Racing 92 en 2011 avec les Fidjiens Bobo, Matavesi et Qovu.

Et voilà que les clubs du Top 14 se retrouvent à nouveau dans l'oeil du cyclone. En cause, cette fois-ci ? Les joueurs des Samoa et des Tonga. Pour rappel, les Bleus défient ces derniers au premier tour de la compétition...

TONGA : pourquoi le All Black Charles Piutau ne pourra-t-il finalement pas jouer le Mondial 2019 ?TONGA : pourquoi le All Black Charles Piutau ne pourra-t-il finalement pas jouer le Mondial 2019 ?Dans les colonnes de Stuff, le sélectionneur des Manu Samoa, Steve Jackson, a refusé de dire des noms. Mais il concède : 

Les joueurs sont sous pression, tiraillés entre leur club et leur pays. Ce n'est pas juste de demander aux joueurs de prendre cette décision. On aimerait les avoir, mais certains ne participeront pas à la Coupe du monde, simplement pour ces raisons. Ce n'est pas qu'ils ne veulent pas venir, mais s'ils restent, les avantages financiers seront élevés pour eux. Les clubs ne le disent pas, mais ils le font.

Pour rappel, la règle 9 de World Rugby oblige pourtant les clubs à libérer leurs joueurs lors des fenêtres internationales officielles. Et ce même si un championnat est disputé en même temps qu'une compétition internationale... comme ce sera le cas en septembre pour le Top 14 et le Mondial. Coach adjoint des Tonga, Pita Alatini dénonce lui aussi ces pratiques. Stuff de rappeler la liste des joueurs "français" ayant été convoqué lors de la dernière tournée des Samoa et des Tonga... Certains d'entre eux seraient-ils concernés ?

Samoa (avec leur club à la rentrée) : 

  • Manu Leiataua : USAP
  • Paul Alo-Emile : Stade Français
  • Piula Faʻasalele : USAP
  • Tim Nanai-Williams : Clermont

Tonga : 

  • Paul Ngauamo : Agen
  • Paea Faʻanunu : Castres
  • Siegfried Fisi'ihoi : Pau
  • Ben Tameifuna : Racing 92
  • Leva Fifita : Grenoble
  • Michael Faleafa : USAP
  • Maama Vaipulu : Castres
  • Daniel Kilioni : Grenoble
  • Alaska Taufa : Grenoble
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Faut naturaliser tout ces joueurs, la questions ne se posera plus !!!!!

Il y a pas de surprise, les fédé des îles du Pacifique ont peu de pouvoir, et quand ils ne se font pas pilier leurs joueurs par des grandes nations du rugby, c'est les grands championnats européens qui va trouver un moyen de bloquer les joueurs sous un prétexte de rentabilité économique afin de pouvoir profiter de ces joueurs.
La solution aurait été de ne pas avoir de championnat qui se dispute lors de la Coupe du Monde afin que ce genre de problème ne se pose pas

  • PeeJohn
    2737 points
  • il y a 1 mois
@Placeb35

Quand tu écris qu’ils se font pilier leurs joueurs c’est un genre de mot valise volontaire ou un simple lapsus clavieris ?

  • WebDiv
    14228 points
  • il y a 1 mois
@Placeb35

- "ah mais non, les clubs ont déjà trop de matchs sur l'année, entre top14, matchs européens etc... On terminera la saison beaucoup trop tard, on a déjà des doublons et ça ne pose pas de soucis "
- "Sauf pour la santé des joueurs... "
- "Oh mais c'est notre top priorité"
- ...
- "Mais bon, ne prenons surtout pas une occasion qui se présente de revoir le Top14, les autres nations font autrement mais elles sont toutes idiotes nous seuls détenons la vraie vérité vraie , d'ailleurs nous gagnerons la CdM en 2019 et en 2023, si les arbitres ne se liguent pas tous contre nous, à siffler les fautes plutot que laisser un beau jeu continuer"

"Coach adjoint des Tonga, Pita Alatini dénonce lui aussi ces pratiques. Stuff de rappeler la liste des joueurs "français" ayant été convoqué lors de la dernière tournée des Samoa et des Tonga... Certains d'entre eux seraient-ils concernés ?".....
Poser la question, c'est y répondre !

contresens : être dans l'oeil du cyclone, c'est ne pas être touché par la tourmente.

  • epa
    32986 points
  • il y a 4 semaines
@Grand Sachem aux sages commentaires

à mon avis les clubs français ne sont vraiment émus par les résultats des îliens lors de la coupe du monde. Du coup, je ne suis pas sûr que ça touche beaucoup les clubs français.

@Grand Sachem aux sages commentaires

sauf au debut quand il arrive, puis ensuite quand il se barre
Ca fait quand meme 2 fois plus

va chercher une conclusion philosophique maintenant 🙂

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Transferts
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News