Les 5 points à retenir du 2e test-match entre les Wallabies et le XV de France
Les 5 points à retenir du 2e test-match entre les Wallabies et le XV de France.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce samedi, le XV de France a connu une deuxième défaite face aux Wallabies (06-00) lors de sa tournée d'été en Australie. Ce qu'il faut retenir de ce match.
Australie - France du 14/06/2014 (06-00)

Aucune prise de risques de chaque côté

Après le festival offensif des Australiens lors du premier match entre les Wallabies et le XV de France, on ne s'attendait pas nécessairement à la même chose, mais de là à avoir un match avec seulement 6 points au tableau d'affichage ? Les deux équipes n'ont en effet pris aucun risque dans cette partie. Les échanges de coups de pied ont nombreux et c'est certainement ce que voulait Saint-André en titularisant Rémi Talès. Le Castrais et son coéquipier Dulin ont dégagé à 18 reprises. Et les Australiens ont répondu. Si cela a permis aux Bleus de ne pas se mettre en danger, et de parfois mettre leurs adversaires sous pression (29e), cela ne leur a pas permis d'inquiéter les hommes d'Ewen McKenzie. De fait, les supporters ont pu trouver le temps très long.

Une défense française qui a appris de ses erreurs

Humiliés la semaine passée, les Bleus ont mis les barbelés en défense. Une prestation intéressante des Français avec une belle solidarité et des joueurs qui évoluaient ensemble. Si le nombre de plaquages ratés reste encore un peu élevé (14), les Tricolores n'ont pas encaissé d'essai. Ils ont même réussi à se sortir de situations difficiles à de multiples reprises à allant gratter le ballon à l'instar de Mathieu Bastareaud à la 46e, de Guirado à la 63e et de Domingo à la 75e. Ils ont néanmoins eu chaud lorsque Matt Toomua a tapé à suivre pour lui-même et que Ben McCalman a aplati. Mais l'essai a été refusé car Toomua a poussé Brice Dulin. « Nous sommes déçus, car le match était serré. Nous avons montré un meilleur visage. C'était très important pour nous. J'espère que nous allons gagner le 3e match. Nous avons essayé d'être plus intelligents en défense mais nous n'avons pas réussi à aller chercher un essai ou une pénalité » commentait Thierry Dusautoir à l'issue de la rencontre.

Beaucoup trop de fautes

Si les hommes de Philippe Saint-André n'ont pas réussi à marquer, c'est en partie parce que les Wallabies ont été agressifs dans rucks et sur les mauls, sans oublier les deux pénalités manquées par Parra (6e) et Dulin (16e), mais surtout parce qu'ils ont fait beaucoup trop de fautes de main avec un total de 20 turnovers ! Un chiffre beaucoup trop important à ce niveau face à une défense adverse en place. Les occasions n'ont pourtant pas manqué avec cette belle relance de Dulin à la 34e soldée par un ballon tombé au sol avec Huget, le contre Nyanga qui termine sur un en-avant et surtout cette magnifique percée de Guirado à la 57e terminée par un nouvel en-avant. Sans oublier les 12 pénalités concédées, dont 7 entre la 41e et la 54e, contre 4 dans le premier acte.

Une conquête au niveau

Avec la défense, la touche a été une des grandes satisfactions de cette rencontre côté français. Les Bleus ont bénéficié de 24 touches et n'en perdu que 3 trois. Damien Chouly a été sollicité et il a encore répondu présent avec des lancés en fond d'alignement maîtrisés. Malheureusement, l'exécution derrière ces bons ballons n'a pas été à la hauteur. Du côté de la mêlée, il y a du bon et du moins bon. Les Tricolores n'ont en effet perdu aucun de leur ballon sur leurs introductions, et la première ligne Menini, Guirado, Slimani a fait le boulot. Mais les Bleus n'ont pas spécialement réussi à mettre leurs adversaires sur le reculoir. On se satisfera d'avoir vu de bonnes mêlées, malgré un passage difficile à la 26e.

Parra-Talès, du bon et du moins bon

À l'image de la prestation collective du XV de France, en ce qui concerne la charnière Morgan Parra – Rémi Talès, il y a du mieux et du travail. Au chapitre des ratés, les 3 points manqués par Parra et des passes parfois aléatoires, ainsi que les quatre ballons perdus par la paire de joueurs. On peut cependant se satisfaire de la volonté du Clermontois de vouloir agresser les Australiens à chaque instant en exhortant ses avants à aller au mastic. Il a parfois manqué de rapidité pour éjecter. Quant à Talès, il a fait le boulot. Présent dans le jeu d'occupation grâce à son long jeu au pied, parfois même trop long (47e), le Castrais a répondu présent en défense avec 11 plaquages, juste derrière Chouly (12). Néanmoins, on peine encore à discerner le plan de jeu des Bleus en dehors du recours systématique à Mathieu Bastareaud pour fixer la défense.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Grisou
    17632 points
  • il y a 7 ans

Tant qu'on ne saura pas quoi faire du ballon, ce sera difficile...

@ Coq
Bien d'accord, ne pas dominer la mêlée australienne si souvent en difficulté laisse présager de grosses souffrances face aux Anglais, Sud Af, voire NZ. Peut-être que Flancquart, que j'aime beaucoup par ailleurs pour son timing, sa disponibilité, sa présence au charbon et ses libérations, manque de puissance en mêlée fermée. D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi on ne le met pas en 1er sauteur en défense : quand un mec de 2m08 (sauf erreur) monte au contre, ça ne peut que mettre une énorme pression sur le lanceur. Maestri énorme dans le combat, de même que Guirado injustement critiqué sur le 1er test.
En tant que partisan de FTD, je dois quand même reconnaître le bon match de Talès, énorme en défense, qui a aussi essayé et parfois réussi à animer, malgré les passes pourries de Parra. Parra ! Plus je le vois en bleu, plus je suis au bord du gaz : incapable d'adresser une gonfle dans les mains du 10, jeu au pied toujours cadeau pour les relances adverses, mariole au ras, mais on a des 3ème ligne pour ça !
Et qu'on m'explique à quoi sert de faire rentrer des impact-players comme Picamoles à 2 minutes de la fin, même malgré un jaune ! Encore une bonne rentrée de Lamerat, mais trop tardive, j'espère qu'on lui donnera sa chance la semaine prochaine. Et qu'on donnera aussi sa chance au jeu et à la prise de risque. Aidez-moi à me souvenir, quel ailier fit cette relance folle qui amena l'essai du bout du monde, déjà ? ...

  • Coq
    9439 points
  • il y a 7 ans

Perso, vu que tout le monde ou presque s'arrête sur les points négatifs, j'en soulignerai 2 qui ne sont pas liés à l'équipe mais aux individualités.

La première c'est l'entrée en jeu de Mas et Domingo, qui a provoqué la mise sur le reculoir de notre mêlée. C'est l'Australie en face, traditionnellement une des plus mauvaise mêlées au haut niveau international quoi !

La deuxième chose c'est le jeu au pied inefficace, avec des ballons envoyés directement dans les bras des défenseurs dans leurs 22. Il va sérieusement travailler ce point si on veut que ça devienne une arme.

  • jumisao
    21406 points
  • il y a 7 ans

Honnêtement, ya presque pas un coup de pied bien tapé. Franchement, taper pour se dégager, je trouve ça bien...à condition de diriger la gonfle au bon endroit. Hier, ce fut cpp sur cpp, mais presque pas un bien placé. heureusement que les australiens avaient décidé de jouer pépère, sinon on se prenait une mandale encore. Taper une chandelle juste histoire de, si personne ne suit et si la chandelle est mal tapée, là aussi, aucun interêt. Autant conserver le ballon! Je vois qu'une solution: engager Wilkinson pour qu'il donne des cours sur les cpp à nos Talès, Butin, et consort.

Un match correct de top 14. J'ai bien peur qu'ils soient incapables de faire mieux. Leur manque de technique individuelle est effarant, et ça St André n'en est pas responsable. Son "😜lan de jeu" va se ramener à limiter les dégats en défense, au jeu à une passe, et on verra bien, avec un peu de chance. L'Argentine de 2007 quoi. En moins bien. Affligeant.

  • sha1966
    62618 points
  • il y a 7 ans

les passes apres contact le nombre qu'il yen a eu entre les blacke et les rosbeefs.. Les Francais ????

  • Fred98
    2001 points
  • il y a 7 ans

Cette équipe ne joue pas pour gagner mais pour ne pas prendre une tôle.....

Pour retenir un point positif du match : GUIRADO. Il avance toujours au contact, cavale, tient bien en mêlée, assure en touche de bons lancers (excepté un pas droit en 1 ère mi-temps). Bref, bluffé par celui que je croyais à jamais relégué au rang d´éternel espoir.

J´espère que son passage à Toulon va confirmer tout ca et qu´on aura l´occasion de le voir titulaire lors du prochain 6 Nations.

Sinon, le principal problème reste toujours l´animation. Quand on a le ballon, à part taper dedans, on ne sait pas quoi en faire. Malheureusement, je pense qu´il faudra attendre le départ de PSA et de Lagisquet pour que cela change...

Moi je me demande si on joue au même sport !!! Quand on voit les blacks et les anglais arrivés comme des trombons, se faire des passes après contact toujours avoir un soutient nous c'est .... le néant très peu de continuité.
Devant on a l'air de pas avancer bref je sais pas ou on va mais on y va ...

  • sha1966
    62618 points
  • il y a 7 ans

quasiment pas d'action d'essai et bonjour les fautes de mains. A part guirado a un moment pas de joueurs qui ,viennent a hauteur
Quand on voie le match Blacks-angleterre, on a du mourron a se faire

PSA : "Nous sommes passés à côté de quelque chose de grand."

Euh Folau ?

  • Kad Deb
    33391 points
  • il y a 7 ans

Ce qui est symptomatique depuis plusieurs années est l'incapacité à bien négocier les ballons après franchissement de la ligne d'avantage. Le porteur du ballon s'échappe et ne sait pas trop quoi faire, même s'il a du soutien. Le plus souvent, il s'empale sur un défenseur, va au sol et la défense qui était à la rue peut se replacer. Il y a eu un très bel exemple aujourd'hui, avec une belle échappée de Guirado qui s'est fait prendre avec le ballon alors qu'il avait 3 soutiens (1 derrière et 1 de chaque côté). Tant que l'EdF ne saura pas gérer correctement ces actions, elle ne pourra pas rivaliser avec les meilleures équipes.

On devrait faire une synthese de tous ces posts et l'envoyer a Philippe pour qu'il comprenne, ainsi qu'aux joueurs pour qu'ils disent merde a ce plan de jeu foireux si tant est qu'il existe. C'est des test matchs faites vous plaisir bordel, courez sautez plongez rampez mais JOUEZ par pitie !!!!

  • gabach
    4451 points
  • il y a 7 ans

pur moi ce match a etait construit essentiellement pour ne pas prendre une deuxieme branlée ,ont a mis de gros defenseur et surtout les consignes etait de ne pas prendre de risque ,ce qui explique le nombre de coup de pied de thalés et autre ,de ce fait la france n a produit aucun jeu,pire nos buteur sont rester muet .c est assez triste de voir qu a un an de la coupe du monde ont en soit reduit a ca ,de plus il va falloir faire un gros effort sur la transmission de balle car ce midi ont a encore vu de nombreuse passe dans les chaussettes ce qui a ce niveaux ne pardonne pas ,quant a PSA egal a lui meme ,malgré la defaite et le manque flagrant de plan de jeu il continue a nous faire croire qu il sont sur la bonne voie,j espere que je me trompe mais l avenir devient de plus en plus sombre pour le 15 de france

  • Kad Deb
    33391 points
  • il y a 7 ans

@Linkounay
Peut-être ne faut-il pas trop surestimer les qualités de Lièvremont en tant que sélectionneur. L'EdF a certes décroché un grand chelem et une place en finale de CdM quand il était en poste mais il s'appuyait beaucoup sur les tauliers qu'étaient Dusautoir, Nallet, Servat, Harinordoquy, Yachvili, Rougerie, etc. C'est surtout la révolte de ces joueurs (plus une chance de cocus en demi face aux Gallois !) qui a permis la place en finale de CdM. Les joueurs n'adhéraient pas au système de jeu de Lièvremont : il a surtout laissé un chantier inachevé. Et depuis que les tauliers sont partis...

C'est la première fois dans l'histoire que des matchs France-Australie en football et en rugby finissent sur le même score !

Encore et toujours la même chose. Le changement, c'est pour quand ?

Je sais qu'on est Français et donc parfait. La preuve, ça rime. Mais bon, on pourrait quand même faire quelques efforts sur la formation, la préparation physique, l'animation offensive, la rigueur défensive, la gestion de la fatigue... Car put***, accepter de voir le meilleur joueur du monde 2011 et sa bande ridiculisés, ça me fait mal au c**.

Avec toutes les nouvelles méthodes et technologies, il y en a même une qu'on doit pouvoir revendiquer de chez nous si c'est qu'une question d'ego 😉

Allez, une victoire et je suis sûr qu'on oublie encore tout...

  • Fanch
    20719 points
  • il y a 7 ans

Cette défaite 6-0 est assez flatteuse pour les Français. N'importe quelle équipe après une fessée comme celle subi la semaine dernière aurait eu une réaction d'orgueil et il était normal qu'on resserre les boulons. Au passage, le système défensif a changé, ce qui montre que si nos joueurs avaient un cerveau, ou même du caractère, ils auraient arrêté leur "rush defense" ridicule la semaine dernière et se seraient adaptés en cours de match, mais je ne vois personne capable de ça chez ces gentils garçons, bien trop sages. L'amélioration tient sans doute aussi au retour de gros défenseur, comme Basta ou Dusautoir, ce qui souligne la minceur famélique de notre banc. s'ils sont forfaits en 2016, ça risque de tourner au massacre...
Plus que l'écart faible du score, le 0 français me paraît le plus important. La stérilité offensive bleue est désormais une marque de fabrique, il est impossible d'invoquer honnêtement les circonstances, les conditions de jeu, le hasard ou je ne sais quoi. Trop de maladresses, trop de lenteur, pas assez de vista, de prise de risque, de rigueur technique individuelle ou collective. La France n'a tout simplement pas le niveau.
Quelques soucis aussi avec le coaching: pourquoi ce dogme de changer la 1ère ligne autour de la 60ème, alors que les 2 jeunes piliers étaient une des rares satisfactions de cette équipe, tandis que MAs et Domingo se sont montrés peu à l'aise? S'ils n'étaient pas carbonisés, pourquoi ne pas les prolonger jusqu'au moins le remplacement de la 1ère ligne australienne? Seul, Picamoles s'est révélé utile.

2 défaites, donc. La tournée est déjà un échec, car elle n'a rien apporté de nouveau à une équipe qui prétend gagner la CdM. Une victoire, incertaine et probablement de justesse samedi prochain, ne donnerait rien de plus, sinon quelques illusions face à une équipe australienne qui n'a rien de génial (quand on compare ce match à celui des Blacks/ Angleterre, ça craint méchant...) Mais comme ces défaites à répétition ne serviront pas de leçon, comme d'habitude, autant souhaiter la victoire et vivre heureux, même dans le mensonge.

  • indy
    23083 points
  • il y a 7 ans

D'abord c'est pas 5 points qu'il faut retenir mais 6 😉 🙂
Du mieux en défense c'est certain mais trop de déchet et de ballons perdus pour pouvoir construire en attaque. Les français on perdu ... le french flair qui pouvait inverser un résultat sur un coup de génie au profit d'un pragmatisme certes rassurant mais sans imagination, sans âme. Et dire que PSA a allumé la relance de l'essai du bout du monde et conclu l'essai du siècle... on sent que c'est désormais impossible qu'un bleu prenne de tels risques, le risque de gagner ou de tout perdre de toutes façons.

  • L3N
    2017 points
  • il y a 7 ans

Honnêtement je ne prend plus aucun plaisir a regarder le XV de France. Y'en a marre depuis des années de se voir manger des raclées et d'entendre 3 matchs plus tard qu'il y a eu de l'amélioration. Ca fait trop longtemps qu'on entend ça : y'a de l'amélioration, en attendant malgré l'amélioration on perd toujours et la semaine prochaine on perdra le 3ème match.
Si le rugby Français n'en a rien a faire du XV de France, que la Fédé arrête de faire semblant d'être concerné, lâche les tournées et se concentre sur son "magnifique, grandiose et palpitant TOP14 que le monde entier nous envie", ça lui fera gagner du fric et évitera la grogne des supporters énervés comme moi 🙂

je suis d'accord avec likounay. je sais pas si sous lievremont on l'aurait gagné. mais on a senti une difference par rapport à la semaine dernière dans la motivation. Mais aucun plan de jeu bien clair et de belles combinaisons. beaucoup de ballons tombés, des passes mal assurées....
je supporte plus ces ballons rendus au pied. Si au moins on les foutaient en touche mais non. heureusement qu'ils nous ont pas transpercé sur les remontées. Contre les blacks on prend cher sur ces actions.

C'est bizarre cette impression d'être tout près et à la fois si loin. On rivalise à peu près partout, on reste au contact, mais à chaque fois on perd. Ça se joue à pas grand chose, une passe mieux ajustée, un soutient plus rapide, et tu te dis que si on marque, on auras fait un bon match. On a pas voulu jouer parce qu’on sait pas le faire, mais même pas jouer ils font mieux que nous.
Quelle rentrée des remplaçants aussi... La mêlée qui craque, Burban qui fait faute sur faute, LeRoux pris dans le maul, et Michou complètement aux fraises. C'est rageant parceque même avec ça on avait l'impression que c'était jouable.
Y a du mieux, certes, mais on est toujours loin.

Moi la grosse impression que j'ai sur ce match c'est que les remplaçants n'ont vraiment pas été à la hauteur… Le Roux et Burban coûtent des pénalités idiotes, Domingo se fait plier en mêlée, Michalak est attendu pendant 40 secondes sur la dernière action où ça finit sur une pénalité idiote encore… Quand Dusautoir est là ça change pas mal de choses quand même!

J'aimerais être optimiste, mais ce match ne me rassure pas du tout. Il confirme tout ce que je pensais.

C'est exactement ce que j'avais prévu. On s'est pris une claque la semaine dernière, mais on est français et on a une grosse paire de c*******. En plus l'équipe alignée a été beaucoup plus cohérente, et donc forcément on s'en est mieux sorti. Avec le surplus de motivation typiquement Français on devait gagner ce match. Mais on le perd quand même. Encore.

Il y a quelques années, même sous Lievremont qui était on le rappelle très décrié, ce genre de match avec une grosse réaction d'orgueil de nôtre part on le gagnait. Aujourd'hui, le problème est plus profond. Il s'agit pas des joueurs, parce que l'équipe alignée aujourd'hui était surement l'une des meilleurs du moment. C'est pas un problème de motivation, les français étaient particulièrement remontés, on avait les crocs et on l'a senti. C'est même pas un problème de forme physique, la plupart des joueurs alignés aujourd'hui n'avaient pas joué la semaine dernière. Et j'ai pas senti qu'on était à la rue physiquement, bien au contraire.
C'est juste que, comme d'habitude, j'ai l'impression qu'on a aucun plan de jeu, et que la moindre esquisse de combinaison tentée est tellement flagrante et mal conçue qu'elle est automatiquement avortée. On arrive à gagner des duels individuellements, mais collectivement on est à la rue.

Tu peux avoir les meilleurs soldats du monde, avec la meilleure motivation du monde, si tu leurs donne des lance-pierres pour se battre ils vont pas faire de miracle.

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News