Le Top 5 / Flop 5 du weekend (07/12 au 09/12)
Le meilleur et le pire du weekend rugby !

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Les Tops et les Flops d'un weekend rugby marqué par le retour de la H Cup, de l'Amlin Cup et des Sevens World Series.
Le retour de la H Cup et de l'Amlin Cup, la suite du feuilleton Pro D2 et la troisième étape des Sevens World Series ont marqué ce weekend rugby. Retour sur les bon élèves et les cancres avec nos Tops et nos Flops...

Les TOPS :

Picamoles – Gorgodze – Bonnaire, Le Bon, la Brute et le Truand :

Si Montpellier, Toulouse et Clermont ont remporté le premier acte de leur double confrontation en H Cup, ils doivent une fière chandelle à ces trois lascars. Dans le rôle de l’ancien gentil reconverti au rôle de bulldozer, Louis Picamoles. Déjà éblouissant avec le XV de France lors de la tournée d’automne, il a, face aux Ospreys, sans cesse remis son équipe dans le sens de la marche (88 mètres parcourus ballon en main) et effacé trois défenseurs pour offrir un essai à Census Johnston. Incontestablement une valeur sûre. De son côté le Géorgien de Montpellier a joué dans son registre. Rugueux à l’impact, diaboliquement efficace dans les 1 contre 1, le colosse du MHR capitaine en l’absence de Ouedraogo a entraîné tout le monde dans son sillage et a inscrit un des 3 essais de son équipe. Chapeau bas… Enfin Julien Bonnaire. En regardant la rencontre face au Leinster on se demande comment les Bleus peuvent arriver à se passer de lui tant son abattage est impressionnant. Impeccable en touche (4 ballons captés), précieux en défense et premier soutien de ses attaquants, Ju Bon a également mis la pagaille dans les rucks pour donner la réplique à Leo Cullen et ses spécialistes du genre. La classe.

Toulon, la force tranquille :

En s’imposant 17 à 6 sur le terrain de Sale, le RCT a fait un grand pas en avant vers la qualification pour les quarts de finale de la H Cup. L’objectif affiché par Wilkinson et sa bande de recevoir ce quart à Mayol est même loin d’être incongru au vu des résultats mais aussi et surtout au vu de la manière. Samedi la puissance de fer des avants toulonnais a encore fait des ravages. La discipline et le réalisme des trois-quarts sont d’autres atouts indéniables pour un des plus sérieux prétendants au titre. Une constellation de stars qui pourrait bien se prendre à rêver de doublé. Attention la machine du RCT est définitivement lancée…

Equipe de France à 7, les bons résultats s’enchaînent :

Après une 4ème place prometteuse à Dubaï, les Bleus ont remis ça en Afrique du Sud et terminent sur la seconde marche du podium. Battus sévèrement par les Blacks en finale (47 à 12), les coéquipiers de Terry Bouhraoua peuvent tout de même être fiers de leur parcours. La demi-finale remportée face à l’Argentine au bout des prolongations fut un moment de grâce pour le 7 français. Des performances très encourageantes à 4 ans des JO de Rio.

Colomiers peut regarder vers le haut :

Abonnés depuis le début de saison au ventre-mou voire aux bas étages de la Pro D2, les joueurs columérins sont en train de donner un tout autre allant à leur saison. En corrigeant Tarbes avec le bonus offensif ce weekend (34 à 6), les coéquipiers de Martin Puech peuvent désormais tourner la tête davantage vers le haut du classement. A 11 points du premier relégable (Béziers) et 12 points du 6ème (Lyon), Colomiers doit maintenant confirmer pour prendre la bonne direction.

Guernica, succès historique :

Il y a quelques semaines on vous présentait cette équipe de Guernica, symbole du rugby espagnol et engagée en Amlin Cup dans la poule de Perpignan. “Nous ne pensons pas que nous allons perdre tous les matchs. Les Italiens doivent se méfier de nous”, avançait alors le manager du club. C’est en effet ce que Rovigo aurait dû faire. Battus 13 à 3, le club italien laisse échapper la victoire et présente toujours un bilan nul au classement. Au contraire Guernica s’empare de la troisième place de la poule derrière Perpignan et Worcester. Chapeau !

Les FLOPS :

Lloyd Williams décapite Benoit Paillaugue :

Lloyd Williams a inventé un geste : la manchette / cathédrale. Le pauvre Benoit Paillaugue (auteur par ailleurs d’une performance majuscule) en a fait les frais ce weekend lors de la rencontre entre Montpellier et Cardiff. Alors que le demi de mêlée montpelliérain vole le ballon dans les pieds du numéro 8 gallois, Williams se laisse aller et lui administre une prise de judo spectaculaire et dangereuse. Résultat : carton rouge pour le joueur et défaite pour Cardiff (24-35), certainement le tournant du match.

Biarritz, le mauvais élève :

Le weekend aurait pu être parfait pour les équipes françaises engagées en H Cup mais le BO s’est incliné sur le terrain du Connacht, incapable même de ramener le point de bonus défensif. Une contre-performance terrible pour les coéquipiers de Dimitri Yachvili, en délicatesse avec son adresse face aux perches, qui va couter la tête des deux entraîneurs Serge Milhas et Jack Isaak. Pour la qualification ça semble désormais très compliqué...

Agen tombe sur un os :

D’accord l’Amlin Cup n’est pas l’objectif prioritaire des dirigeants agenais mais quand même, une défaite sur le terrain de Bucarest, ça fait tache. Avec des cadres laissés au repos la jeunesse lot-et-garonnaise n’a pas réussi à se sortir des griffes de Roumains surmotivés et qui s’imposent de trois petits points (25-22). Pour la qualification, là aussi c’est fortement compromis et le club ne peut que nourrir des regrets.

L'UBB chute à domicile face à Mont-de-Marsan :

1 point en 3 matchs. C’est le bien maigre bilan de Bordeaux-Bègles en Amlin Cup. A l’image d’Agen la compétition est loin d’être un objectif pour les Girondins mais les résultats n’inspirent pas l’optimisme. Défaits à domicile (20-13) par Mont-de-Marsan ce weekend, l’équipe managée par Raphaël Ibanez montre des carences inquiétantes dans le jeu et va devoir se remobiliser rapidement pour empêcher la crise et la morosité de s’installer.

L'Angleterre a mal à son 7 :

Alors que les Anglais affichaient de bons résultats à 7 ces dernières saisons, cette année est pour l’instant un enchaînement de contre-performances pour les soldats de la Reine. En Afrique du Sud ils sont de nouveau tombés, cette fois en demi-finale du Bowl (deuxième tableau) face aux Samoa. 13ème au classement des World Series derrière des nations comme le Portugal ou les Etats-Unis, le 7 de la Rose fait grise mine et va devoir se remobiliser. Avec de tels résultats on voit mal comment l’Angleterre pourra viser la qualification pour les JO de Rio…

Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Hayman Melville
  • il y a 7 ans

@Jaune et Noir : Boniface, arrête, on t'a reconnu.

Oups j'ai oublié les "s" à insipides, inspirés et capables. Sorry.

On n'a pas dû voir le même match de Toulon. Je les ai trouvé insipide, peu inspiré, et incapable d'enchaîner les temps de jeu. Ils gagnent grâce à leur pragmatisme mais contre les derniers de premiership. La performance de Clermont est, par exemple, bien plus remarquable (à moins de trouver Cipriani meilleur que Sexton...).

Sinon, j'espère pour eux qu'on ne sera pas amenés (dédicace ThDoree n°2 😛 ) à inclure rétroactivement Grenoble à la liste des flops du W-E 😳

  • Hotsuf66
  • il y a 7 ans

on aurait pu ajouter dans le flops du we l’arbitre vidéo du match de Perpignan : valider un essai alors que l'ensemble du monde rugbystique voit la faute était osé. Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait!

  • Arthur Bourdeau (Le Rugbynistère)
  • il y a 7 ans

Merci pour ta remarque Othismos ! Effectivement la faute m'a échappé... C'est rectifié ! Merci pour ton commentaire 😉

Je me permets, histoire que ThDoree ne vous tombe pas sur le râble : «ça fait tache» , pas «tâche»
(n'hésitez pas à supprimer ce commentaire)

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News