Le Montluçon Rugby tente de renaître de ses cendres, une poule à 9 en Fédérale 2
Certains anciens joueurs ont accepté de jouer en Honneur. Crédit photo : Actus Montluçon Rugby

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Malgré la disparition annoncée du MR, le rugby pourrait ne pas disparaître de Montluçon grâce à l'effort d'anciens membres, partenaires et joueurs.

"Il n'est pas envisageable qu'il n'y ait pas de rugby à Montluçon". Ces mots sont ceux de Didier Pszonak, ancien responsable des partenariats du Montluçon Rugby. Mais ils traduisent sans doute la pensée de nombreux supporters, joueurs et membres du feu MR. En raison d'un déficit de 150 000 euros dans les caisses, le club auvergnat été contraint de déposer le bilan. À l'heure actuelle, la liquidation judiciaire n'a pas encore été actée. La Montagne indique en effet que le tribunal de grande instance de Montluçon "a considéré la requête irrecevable" puisqu'aucun aucun représentant légal n'était présent lors de l'audience mercredi dernier. "Un oubli est à l'origine du non-respect du droit : le président du Montluçon rugby avait été nommé pour quatre ans, mais l'élection n'avait jamais été renouvelée."
FÉDÉRALE 2. Le Montluçon Rugby proche du dépôt de bilan ?
Malgré ce compte-temps, on s'active en coulisse. Selon France 3 Auvergne, Didier Pszonak ainsi que Jean-Pierre Bujard, partenaire historique, et André Dechaud, entraîneur des jeunes, ainsi d'autres membres et anciens joueurs ont mis sur pied un nouveau projet. L'objectif est de créer un club pour pouvoir débuter la saison en Honneur en septembre prochain. Le comité de rugby d'Auvergne a déjà donné son feu vert sous réserve bien évidemment que la liquidation du Montluçon rugby soit actée. "Une quinzaine a déjà rejoint l'équipe première et 25 composent l'équipe de réserve", note France 3 Auvergne. Une condition sine qua non pour participer au championnat Honneur.

Une poule à 9 en Fédérale 2

Le MR n'est pas le seul club à avoir connu une année 2015-2016 difficile. Saint-Etienne a lui aussi été contraint de déposer le bilan. De fait, la poule 4 où il devait évoluer sera seulement composée de 9 clubs au lieu de 10. De fait, une seule formation reléguée en Fédérale 3 à l'issue de la saison. Du côté de Voiron, promu à cet échelon, on n'est pas pour autant rassurés quant à l'avenir comme le confie Philippe Bonnet-Gros au Dauphiné Libéré. "Sachant que les deux premières formations de la poule sont qualifiées directement pour les phases finales et que les quatre suivantes participeront aux barrages il n'y aura aucune impasse autorisée. Chaque match et tous les points seront importants. Il faudra se battre toute la saison." Une saison régulière qui se jouera donc sur 16 journées seulement.
Fédérale 2 - le CA Saint-Étienne vers un nouveau dépôt de bilan ?


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Putain qu'il devient difficile de faire fonctionner sereinement un Club de Fédérale à l'ombre des Géants ! Des Associations qui déposent cela devient presque anecdotique aujourd'hui ! Comment en est-on arrivé là ? J'y vois (un peu !) conséquence des mœurs dans l'univers impitoyable du Rugby Professionnel ! Comment ca cela n'a rien à voir ??? Bien sur que cela a à voir....La PME du coin, l'Artisan local naguère, bourse déliait pour acheter son panneau Publicitaire, aujourd'hui il se paye une Loge chez le cador du coin ! Le Jeune Joueur débrouillé, tentait sa chance chez la Grosse Ecurie, si cela ne marchait pas, il revenait Jouer dans son Club de Bassin pour l'Honneur rien que pour l'Honneur (enfin presque !)...Aujourd'hui, il propose ses services au + offrant (un peu normal, on lui a fait croire qu'il vivrait du Rugby chez le Cador !)....Quand EDR se déplaçait, on chargeait la voiture des Parents.....Aujourd'hui Assurance Oblige c'est rdv au Bus ! Je sais, je sais, je regarde trop dans le rétro ! Il n'empèche les Clubs perduraient, le dépôt de Bilan n'était mm pas envisageable..........

  • ankou
    32056 points
  • il y a 3 ans

Un club qui survit, c'est très bien. 40 joueurs (première et réserve), je connais chez moi pas mal de clubs qui aimeraient ce chiffre. Ensuite je ne sais ce que peuvent penser les autres clubs honneur de leur futur poule, c'est qu'en même un club qui descend de 2 étages (même si beaucoup des meilleurs joueurs va manquer), la différence de niveau risque d'être compliqué. Mais repartir d’où ?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos