Le médecin de la fédération galloise met en garde les porteurs de casque face aux commotions
Les porteurs de casque moins prudents ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le médecin de la fédération galloise met en garde les porteurs de casque comme Leigh Halfpenny face aux risque de commotions. Ils prendraient plus de riques.
Les récents KO des stars galloises George North et Leigh Halfpenny ont fait naître de nombreuses interrogations quant aux risques encourus par les joueurs. Et plus particulièrement par ceux qui portent un casque à l'instar du second. Pour le médecin de la fédération galloise de rugby Prav Mathema via la BBC, ces derniers auraient tendance à prendre moins de précautions parce qu'ils sentent protégés : « Rien ne prouve que les casques réduisent les risques de commotions. À l'inverse, des recherches prouvent le contraire. » Ce type de protection ne permet pour le moment que d'éviter des blessures mineures telles que les coupures et les oreilles en chou-fleur. Des désagréments qui sont loin derrière les conséquences des commotions, premières causes de mise à l'écart des joueurs à l'heure actuelle. « Nous devons apprendre de la boxe, qui a notamment banni les casques pour ces raisons ».



Récemment, l'ailier des Saints et du Pays de Galles, George North a été écarté des terrains pour plusieurs semaines après avoir enchaîné les KO en quelques mois. Si Mathema se satisfait du protocole actuel pour détecter les commotions, il ajoute que les récents incidents des internationaux a poussé la fédération galloise à élargir son champ d'action pour assurer la protection de ses ouailles. Après les pertes de connaissance de North face à l'Angleterre dans le Tournoi, la WRU a en effet engagé un observateur médical pour qu'il scrute les images des matchs à l'extérieur à la recherche de possibles commotions. « A domicile, nous avons donc trois observateurs. L'un pour l'équipe qui reçoit, un autre qui s'occupe des deux équipes et qui communique directement avec le médecin du match. Nous encourageons les équipes en visite à avoir le leur de manière à ce que le moindre incident soit décrypté. »
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Simplement un support en plus pour la pub !!

  • indy
    23083 points
  • il y a 5 ans

Il fut un temps (que les moins de 20 ans.....) ou certain portaient de simples casques en tissu pour se protéger des choux fleurs et des relativement petits chocs (genou, tête, coude) qui te font des "tirelires" de 3 cm au cuir chevelu pour presque rien. Lucien Mias dans les années 50 avait un truc comme ça je crois bien.
Peut être quelque chose de mois sécurisant que les casques actuels serait il tout aussi efficace tout en rassurant contre ces risques tout de même les plus fréquents tout en restant assez bènins

  • Kad Deb
    29805 points
  • il y a 5 ans

L'international qui avait relancé le port du casque dans les années 1990 était le flanker N-Zed Josh Kronfeld. Il avait subi un gros coup de casque (!) de la part du pilier Cédric Soulette en demi-finale de CdM 99 et avait fini le match dans le coltard...

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 5 ans

Je pense que ce problème est plus lié au coach qu'aux joueurs.

En effet personne me contredira sur le fait que dans le vestiaire les phrases faisant l'éloge sur les bienfaits des coups de casque sont légions.

Seulement il y a un hic, pour des raisons de sécurité évidente les cerveaux sont laissés soit dans les vestiaires soit dans la boite à gants, de ce fait certains joueurs prennent donc ces directives au pied de la lettre....

peut être aussi que les porteurs de casque n'ont pas toute la technique du défenseur et s'exposent mal ( cf le sale plaquage de halfpenny qui l'a éteint il y a peu ou les plongeons de north tête devant )

Remarque perso: ces gars là ont commencé très vite le haut niveau grillant les étapes de formation autour des 19 20 21 ans passant de très jeunes à pro dans un autre contexte!
La réflexion est qu'il faut aussi laisser les jeunes améliorer les bases avant de les jeter dans le grand jeu car après ils n'ont pas toutes les techniques adaptées

Les casques augmentent la dangerosité, car ils absorbent les chocs en superficie (côté apparent de certaines conséquences comme les plaies au cuir chevelu) mais dissimulent le choc interne dans la boite craniène causé par l'énergie cynétique à l'impact.

  • sylche
    37658 points
  • il y a 5 ans

Hier on a vu les joueurs de Saracens arborer un petit apparail derrière l'oreille. Ca ne rédura pas les comotions, mais ça devrait ne plus les laisser passer inaperçues.
J'ai hate de connaitre les résultats de cet essai, savoir de combien le pourcentage de commotions augmente quand on a de quoi les détecter
Et peut-être que ça amènera des modifications de règlement.
Mais ça n'est pas encore pour tout de suite.

Rien de neuf à l'horizon, cette étude ne fait que valider ce que tout Educateur en EDR à pu constater depuis belle lurette. Le port du casque dit "de protection" n'a d'intérêt que rapport aux coupures au cuir chevelu (qd-mm rarissime chez les petitous) et aux figures d'esthétisme le fameux Chou-Fleur qui tend naturellement à disparaître eu égard à la diminution drastique du nombre de mêlées voire à la texture des maillots ! Après, il faut entendre que le port du Casque (à l'instar d'autres "😜rotections" mais moins pathogènes car ne touchant pas la tète) à des effets pervers ! Le sentiment de "toute puissance" lié à l'apport de "😜rotection extérieure" est souvent générateur de : "mauvaises attitudes, mauvaises habitudes"....Bardé tel un centurion, le jeune (ou moins jeune !) Rugbyman s'imagine souvent à l'abri de tout ce qui pique. Guidé par ce sentiment d'invincibilité n'importe quel Educ à pu voir des mômes Casqués rentrer "tète en en avant" à "l'assaut du camp adverse" ! Oui mais voilà cet attirail ne protège en rien la colonne ! Il en va du Rugby comme de la Sécurité Routière ! Les "😜roduits Marketing" que sont les "apports extérieurs" dans l'Automobile depuis 15 ans n'agissent (quasi) en rien (n'importe quel spécialiste le confirmerait) dans la baisse des victimes du bitume ! Ce qui fait l'amélioration des Chiffres c'est outre la peur du Gendarme le comportement du Conducteur (ABS & co n'y sont pour rien mm si ca rassure !) !!! Alors que des joueurs "médiatiques" se parent de n'importe quel couvre-chef visant à protéger d'abord et avant tout leur propre image (au sens propre comme figuré), allez, c'est admissible ou compréhensible ! Cela est + ennuyeux qd des mômes par mimétisme bien souvent s'accoutrent de ce type de "😜rotection" qui en réalité n'ont de protectrices que le nom, voire qui incitent au "mauvais comportement"............

Ben t'es dur de la feuille ou… Et si tu enlevais ton casque? 😉 C'est pourtant écrit: "ces derniers auraient tendance à prendre moins de précautions", (s'entend) se croyant protégés davantage, d'ailleurs j'ajouterai "consciemment ou inconsciemment", ça se tient parfaitement.

  • nath
    41278 points
  • il y a 5 ans

J'ai du mal à saisir le concept, en quoi les casques augmentent la dangerosité ?

Pour porter un casque pendant mes matchs, je peux assurer que l'idée ici-citée par Prav Mathema n'est absolument pas réelle ou partagée par les rugbymen portant un casque : les coups ne perdent pas de leur force, et les professionnels comme George North savent bien que le port de casque ne les protège pas contre les commotions.

Dans un sport comme le Rugby, il y a aura toujours des coups à la tête et reste inéluctablement liés au sport. S'il faut certainement saluer l'avancée des protocoles commotions, chercher le risque zéro reste, pour moi, une chimère...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News