Le match nul du XV de France face au Japon vu par la presse étrangère
Le Japon a marqué trois essais face au XV de France.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Le XV de France a évité de peu une défaite historique face au Japon. Les Bleus ne ressortent pas grandis de ce match contrairement aux Japonais.

Les Japonais n'ont pas grand chose à se reprocher mais leur déception après ce match nul face aux Bleus en dit long sur leurs intentions et leur état d'esprit. Sans cet échec de l'ouvreur Yu Tamura face aux perches à la 74e, les Brave Blossoms auraient remporté leur première victoire sur une nation du Tier 1 depuis leur succès historique sur l'Afrique du Sud au Mondial 2015. "Nous méritions de gagner", a commenté le sélectionneur nippon Jamie Joseph via le Japan Times. Pour le troisième ligne et capitaine Michael Leitch, le Japon a eu la possibilité de l'emporter mais pas su les convertir. Le Néo-Zélandais d'origine voit tout de même du positif dans ce match nul : "L'état d'esprit des Japonais a changé. Nous jouons avec plus de confiance. La performance d'aujourd'hui (samedi, ndlr.) a montré ce que nous pouvons faire et nous allons encore nous améliorer". 

De bons augures pour cette sélection sur qui tous les regards seront tournés dans deux ans lors de la Coupe du monde au Japon. Sur le pré synthétique de la U Arena, "idéal pour le type de rugby que nous voulons pratiquer" a confié Joseph, le Japon a parcouru 506 mètres contre 352 pour la France et dominé aussi bien en termes de possession que d'occupation note Skysports. "Les locaux auraient dû marqué le premier essai après avoir balayé le terrain mais Macalou a commis un en-avant". L'une des trop nombreuses fautes de main des Bleus qui a permis aux visiteurs de regagner la possession de les mettre sous pression. "Le Japon a continué d'entreprendre et a été logiquement récompensé". 

Deux autres réalisations suivront, et si les Tricolores ont répondu, ils ont "passé une bonne partie du second acte à défendre dans leurs 22". Ce nul pour la France intervient alors que le XV de France reste sur une série de six matchs sans victoire depuis le Six Nations rappelle le Washington Post. "Les hommes de Novès semblaient souvent perdus sur le terrain et trop lents pour inquiéter la défense", note  Rte.ie. Le site irlandais ajoute que le contraste était saisissant entre les deux sélections. Si bien que la perspective de voir la France échouer dès les phases de poules en 2019 prend de plus en plus de poids.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Sissa
    713 points
  • il y a 2 ans

Surpris aussi de voir le Washington Post dans la liste, mais agréablement, parce que les journaux généralistes français ne font pas d'articles sur des matchs amicaux de sport ultra-mineurs en France, genre USA-Belarus en Hockey.

Je pense que c'est une perf probante pour les "Japonais renforcés", il ne faut pas la minimiser, ils ont bouffé une équipe certes en pertes de repères, mais il y a 5ans de ça ils ne faisaient pas de telles performances sur des test-matchs contre l'Ecosse, et pour la première fois dans leur histoire, ils semblent supérieurs aux équipes du pacifique - leurs tongiens seraient titulaires dans le XV des Tonga d'ailleurs.

Cependant, dans un style différent, ça me rappelle l'équipe des Samoa qui avait été très solide de 2011 (victoire en Australie, très courtes défaites contre Galles et AfSud en CDM) à 2013 (victoire à Cardiff, défaite imméritée contre la France) mais qui avait eu son "apogée" deux ans trop tôt et n'était plus du tout à ce niveau en 2015. Le Japon suit la même trajectoire de 2015 à 2017, maintenant ils vont être plus surveillés et vont devoir remplacer les joueurs qui vont baisser de régime jusqu'à 2019... je pense que par rapport aux samoans, ils ont quand même des chances d'y arriver car plus de moyens extra-sportifs.

  • Iyhel
    23097 points
  • il y a 2 ans

Si j’étais japonais, je m’emballerais pas trop. Ils étaient clairement meilleurs que nous samedi soir et ils méritaient de gagner mais on ne peut guère considérer que depuis un an (certains diront cinq...) l’équipe de France affiche un niveau digne de l’élite mondiale.

Leur victoire contre l’Afrique du Sud était autrement plus marquante : battre une équipe qui finit en finale de Coupe du Monde, c’est autre chose que presque battre celle qui va batailler pour la cuillère de bois en février.

  • Ahma
    95181 points
  • il y a 2 ans
@Iyhel

Leur victoire sur une Afrique du Sud qui les prenait de très haut a quand même débouché sur une élimination en poule.
Là ils battent une équipe qui les a pris au sérieux, à l'extérieur, et surtout sans donner l'impression de réaliser un exploit. S'ils renouvellent régulièrement des victoires de ce type contre des équipes classées dans les dix premières ce serait une progression incontestable.

Il y a plein de sujets sur lesquels inclure le Washington post dans une revue de presse est pertinent.
Je ne suis pas sûr que le rugby en fasse partie.

@pedronimo

On inclut bien l'Équipe dans les revues de presse à propos du rugby.

@Team Viscères

Et CJP.

@Marc Lièvre Entremont

Prononce pas ce nom, ça me file des vertiges.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News