Le jour où...Paul O'Connell a défié les Bleus en mode guerrier avec une grave blessure
Paul O'Connell est une légende du rugby irlandais.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
En 2006, le deuxième ligne Paul O'Connell avait joué face au XV de France dans le Tournoi des 6 Nations avec une blessure à l'épaule.

Paul O'Connell est une légende du rugby irlandais. L'ancien deuxième du Munster a représenté son pays a plus de 100 reprises, remportant le Tournois des 6 Nations à trois reprises avec notamment un Grand Chelem au compteur. En club, il totalise deux titres européens en 2006 et 2008. À cette époque, O'Connell, qui a joué pas moins de quatre Coupes du monde, est en pleine bourre. Mais l'Irlande ne réussit pas vraiment sur la scène internationale. On se souvient de l'élimination dès la phase de poules lors du Mondial 2007. Dans le Tournoi, les Irlandais ne font pas mieux que la 2e place avant le "Grand Slam" de 2009.

Sélectionneur de 2001 à 2008, Eddie O’Sullivan est récemment revenu sur un fait marquant de la carrière de Paul O'Connell. Et notamment sur un match du 6 Nations joué face au XV de France en 2006. Ce match, les Bleus l'avaient remporté 43 à 31 après un scénario dingue. À la pause, les Tricolores menaient 29 à 3 à Saint-Denis, mais les Irlandais n'avaient rien lâché, revenant à douze longueurs. "Nous avons commencé le match horriblement, se souvient le technicien via Rugbylad. Nous prenions l'eau de toutes parts." Pourtant, dès la reprise, grâce à des essais d'O'Gara et D'Arcy, ils avaient réduit l'écart. De son côté, O'Connell n'a jamais abandonné, même après avoir été gravement blessé comme le raconte O’Sullivan :

Alors que nous revenions dans le match, Paul avait été déblayé dans un ruck par un Français. Sur l'action, il se déboîte la clavicule. On pouvait la voir poindre sous la peau. Pour la plupart des gens, la plupart des mortels, la douleur est atroce. De là à vous rouler par terre. Mais lui a continué de jouer. Il n'a jamais brisé la ligne. Je n'arrive pas à comprendre comment il a supporté la douleur pendant 30 minutes à Paris. Nous sommes revenus dans le match et avons fait douter les Français. Son implication dans le second acte a été extraordinaire. Surtout quand on sait qu'il était blessé à l'épaule. C'est tout simplement incroyable.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et harinordoqui qui a joué une finale de hcup contre Toulouse avec nez et côte cassé on en parle

''Sur l'action, il se déboîte la clavicule. On pouvait la voir poindre sous la peau. Pour la plupart des gens, la plupart des mortels, la douleur est atroce. De là à vous rouler par terre. Mais lui a continué de jouer. Il n'a jamais brisé la ligne. Je n'arrive pas à comprendre comment il a supporté la douleur pendant 30 minutes à Paris''

j'ai une idée de comment il a fait, mais sans preuve on va parler de diffamation si je le dis trop fort

@fabien81

J'ai pensé exactement la même chose...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News