Le club de Rodez attend un miracle pour ne pas déposer le bilan
Le club de Rodez victime du contexte économique difficile

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le club de Rodez se dirige tout droit vers un dépôt de bilan faute de fonds nécessaires et espère un miracle pour ne pas faire disparaître le club.
La mauvaise nouvelle est tombée mardi soir : le club de Rodez ne bénéficiera pas de la rallonge demandée auprès de l’agglomération et va certainement devoir déposer le bilan. Dans une ultime démarche auprès de l'agglo, Norbert Fabre (président du club depuis juin 2012) a ainsi tenté de convaincre les élus de le suivre sur le projet du club, sans réussite, puisque le président du SRA s’est vu opposer un refus catégorique.

En outre, au vu du contexte économique actuel, les élus de l’agglomération ont estimé qu’une aide publique complémentaire risquait d'être mal vécue par les administrés. De plus, ils n'ont clairement pas souhaité mettre le doigt dans l'engrenage, craignant que d'autres associations ou d'autres structures ne s'engouffrent dans la brèche. Rapporté par La Dépêche, ce verdict risque fort de mettre fin à l’existence du club de rugby. Une décision que regrette amèrement Norbert Fabre : « Nous nous sommes engagés parce que des soutiens nous ont été promis. Les élus n'ont pas compris qu'il ne s'agissait pas pour eux de combler un déficit, mais de construire un projet départemental à long terme, avec le soutien du Stade toulousain. Peut-être que si nous étions une association culturelle, nous aurions eu plus de chance… Nous, nous sommes un groupe de bénévoles, nous nous sommes investis sans compter, et au final, on nous laisse tomber ».

Au-delà de l’équipe première c’est aussi des supporters et une école de rugby qui devraient être laissés sur le carreau. Faute de fonds suffisants, un club historique du paysage du rugby français pourrait se résoudre à déposer le bilan avant la fin de l’année. Une bien triste nouvelle pour nos amis Aveyronnais qui souffrent d'une gestion financière hasardeuse sur les dernières années.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • canayo
  • il y a 7 ans

un petit peu d histoire dans ces commentaires:
il y a 20 ans a peut pret, on avait a rodez deja un president nommer Mr Laut qui avait deja foutu le bordel, a l epoque le Sra jouait en groupe A et resultat le club a fait faillite, 20 ans apres on rapelle le meme inergumene, et donc il fallait pas croire a grand chose avec un type comme celui la: c juste un bandit qui profite de sa situation . il fallait y penser juste avant!!!!! que le futur avec un type comme ca serait obscur!!!! apres les reflextions sur la mairie a propos du musee soulage ne sont pas vraiment de la faute a la mairie actuelle, puisque c l ancien maire qui a voter pour se musee, maintenant on paye le reve d un ancien maire!!!
Par contre je soutiendrais ce club car il ne merite pas ceux qui lui arrive et que le rugby aveyronnais a besoin d un club en elite pour pouvoir garder ces jeunes pepites !!!!

  • cmoi12110
  • il y a 7 ans

A Rodez ils ont toujours voulu "😜éter plus haut que le trou " il ne faut donc pas s' étonner de voir cette situation de faillite , je donne raison aux politiques de ne pas donner de rallonge, mes impôts doivent servir à autre chose qu' a financer un club qui se prend pour ce qu'il n'est pas, avec des joueurs qui viennent d' un peu partout et qu'il faut payer grâcement , voilà ou ça mène. Laut a créé cette situation et il s'est vite échapé en voyant arriver la M...e . Il y a plus urgent et plus bénéfique à faire plutôt que d'aider le SRA.

un vieil adage aveyronnais nous a dit : "aide toi, et le ciel t'aidera" 🙂 au lieu de s'en prendre aux politiques, le club aurait du refuser la montée, sachant qu'ils avaient une dette ursaff à éponger de 300 000€.. et vu que le club vivait largement au dessus de ces moyens (joueurs de pro D2, irlandais, sud af' etc etc payés en frais kilométriques), uniquement pour satisfaire l'égo d'un président à mi chemin entre georges frêche et lénine, fallait bien se douter que ca allait arriver un jour... ha oui une dernière chose, l'an dernier ils ont inauguré la maison du rugby,jouxtant le stade paul lignon (a grand coups de champagne et de petits fours...)financé par... la mairie 🙂 en tout cas ils auront un beau stade pour jouer en 4eme série avec de futurs derby palpitants contre le RC rougier ou bien viviez 🙂)))

  • kius
    30 points
  • il y a 7 ans

Je veux bien que la récente gestion du club ne soit pas irréprochable mais voir les élus se couvrir derrière l'opinion publique alors qu'ils ont eux même décider la construction d'un musée d'un coût de 26 millions d'€ ,sans parler des coûts de fonctionnement (on paye déjà un conservateur alors que le musée n'ouvrira qu'en 2014 !!!), ça fout vraiment les boules

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News