JP Pietersen et Barnes au Japon
Le Springbok s'accorde une petite pause au Japon.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
JP Pietersen de la franchise des Sharks et l'Australien Berrick Barnes des Waratahs se sont engagés chez les Panasonic Wild Knights au Japon.
Si le départ pour le Japon de l’ailier sud-africain des Sharks, JP Pietersen (26 ans, 48 sélections) pour une année « sabbatique » était connu de tous depuis déjà quelques semaines, le nom de sa destination sur l’archipel restait encore inconnu. JaponRugby nous apprend aujourd’hui, preuve à l’appui, que l’international Springbok a signé pour les Panasonic Wild Knights. Pour rappel, le club de Top League avait déjà accueilli un certain Sonny Bill Williams et plus récemment Mike Delany, aujourd’hui à Clermont. Une recrue de poids pour le club de la ville d’Ota, récent demi-finaliste du championnat japonais, qui risque de faire des dégâts.



Cette pige au Japon ne devrait cependant pas être un frein à sa carrière international selon Rugbyweek qui rapporte que Pietersen reste totalement dévoué aux Sharks ainsi qu’à sélection nationale. Alors qu’on ne peut pas en dire autant pour son futur coéquipier, l’Australien Berrick Barnes (26 ans, 50 sélections), en fin de contrat avec les Waratahs. Annoncé aux Panasonic Wild Knights depuis le début de l’année pour une durée possible de 2 ans, Barnes semble avoir quelque peu renoncé à jouer avec les Wallabies malgré son jeune âge. Il faut dire que la concurrence est rude au poste d’ouvreur avec notamment Quade Cooper, James O’Connor ou encore Kurtley Beale. Mais cela ne l’a cependant pas empêché de briller de par le passé.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • tomrct
  • il y a 7 ans

Pour Barnes ça m'étonnes que il n'y ai pas de club français qui ait tenté de l'enrôler ce joueur aurait été un gros atout pour beaucoup de club de notre championnat.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News