ITALIE. Une couverture de magazine fait polémique à cause d'un baiser entre deux rugbymen gays
Un baiser entre deux rugbymen gays fait la polémique. / Crédit Photo : Twitter : SW_Sportweek

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Faire polémique à cause d'un baiser homosexuel ? En 2015, c'est toujours possible. La preuve avec cette Une de magazine mal accueillie en Italie.
« Qui a peur d'un baiser ? » Sans doute pas Giacomo et Stefano. En couple, les deux rugbymen sont aussi coéquipiers dans le même club puisque tous deux portent le maillot de la Free Rugby Roma, première équipe de rugby gay-friendly. Amoureux, les Italiens ne sont pas passés inaperçus puisqu'ils ont posé en une du magazine sportif de la Gazzetta Dello Sport, Sportweek. En s'offrant un baiser à la clé. Jusque-là, rien d'anormal, seulement une volonté de briser le tabou sur l'homosexualité dans le sport.

Seulement, quelques semaines après la campagne #LoveWins ayant déferlé sur la planète, oser afficher son homosexualité peut encore être à l'origine d'une polémique, à en juger par certaines réactions rapportées par Têtu. Comme le note le magazine, « l’Italie est le dernier grand pays d’Europe occidentale qui ne prévoit aucun statut pour les couples LGBT », le gouvernement cherchant à y remédier.

En France, il existe de nombreuses équipes gay-friendly, à l'image des Coqs Festifs à Paris ou des Rebelyons. Quoi qu'il en soit, on souhaite beaucoup de bonheur à Giacomo et Stefano !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@ Nath : Être gay- (et hétéro-)friendly devrait effectivement être un devoir pour tous les clubs de rugby, non juste quelques uns.

Si ceux-là l'ont fait il y a quelques années, ce n'était pas pour se différencier, c'était pour aider certain(e)s à découvrir, assumer et vivre pleinement leur sexualité en rencontrant des personnes partageant la même expérience. Aujourd'hui, c'est encore utile.

Par la même occasion, ils combattent bien sûr les préjugés concernant la communauté homosexuelle et aident à changer les mentalités. Et quoi de mieux qu'un gros match animé et une joyeuse troisième mi-temps arrosée pour y arriver ?

Bien sûr, dans chaque club, il faut véhiculer les valeurs du rugby, continuer d'accepter les différences et condamner toute forme de discrimination dès le plus jeune âge. Encore une fois, chapeau aux éducateurs pour leur excellent travail bénévole !

Elle est très bien, cette photo !

  • nath
    51638 points
  • il y a 6 ans

Par contre, pourquoi faire des clubs "gays friendly" ? Comme @kadova ils devraient tous l'être, et je ne suis pas sûr que "différencier" ces clubs des autres clubs soit vraiment une avancée...

  • sylche
    37854 points
  • il y a 6 ans

Cette photo continue à oeuvrer pour faire évoluer les mentalités.
Si les unes des magazines nous ont déjà habitués à des baisers glamours entre Chipendales huilés, pour ma part je n'avais encore jamais vu cette image là de l'homosexualité. Et j'ai bien senti que mes neurones n'avaient pas encore référencé cette tonalité velue et "rudoyante".
Merci à eux de continuer notre "😜réparation mentale" et de nous pousser à travailler notre souplesse 😉

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans

Je ne savais pas qu'il existait des clubs gay-friendly. Pour moi ils devraient l'etre tous. Et ce baiser ne devrait etre qu'un non-evenement.

Et en parlant de Gareth Thomas, il vient de sortir un livre en juin (Proud) ou il raconte sa veritable terreur d'etre rejete et quand il finit pas le dire, il n'y a absolument personne parmi les joueurs, et pas seulement les Gallois, qui le prend mal. Son histoire est tres emouvante car il raconte tout, de son oubli dans l'alcool a la terreur d'etre "denonce" et ses tentatives de suicide.
Quant a Nigel Owens, j'ai vu une interview ou il raconte qu'il s'etait demande si les joueurs allaient accepter d'etre arbitre par un arbitre homo.

Perso, quand j'avais appris pour Gareth Thomas, je m'etais dit "et alors ? Ca change rien a sa facon de jouer ni a son talent."

Ca fait du bien de voir le monde du rugby reagir aussi positivement.

Et Los Valents à Montpellier ou encore les Tou'Win à Toulouse !

Bizarrement (ou pas), l'homosexualité ne semble pas être un problème dans le rugby. Quand Gareth Thomas ou Nigel Owens ont fait leur coming out, beaucoup de réflexion on été "et alors, joue bien, arbitre bien". J'ai eu un entraineur puis coéquipier ouvertement homo, ça ne dérangeait personne. Il y avait un autre collègue qui lui préférait être plus discret, pas de soucis non plus.
Bref, à part des blagues pas très drôles, contrairement à certaines personnes, je ne m'attends pas à un déferlement homophobe (sauf si les équipes du rugbynistère s'affairent à supprimer tous les commentaires graveleux sans nous le dire!)
Au rugby, on est tolérant sur les choix sexuels de tous et on devrait l'être autant sur d'autres sujets!

  • ced
    100483 points
  • il y a 6 ans

ras le bol des "😜olémiques"
chacun est libre de faire ce qu'il veut avec son c..

c'est dommage arfffff sous la douche cela doit donner

C'est clair !.. Sur la 2° photo, ils n'ont pas des tronches à faire des bisous... Eh ouais, n'en déplaise aux hétérotes coincées des hormones, tous les gays ne sont pas des tafioles...

Liberté,Egalité,Fraternité....et Tolérance!!!

Quelque chose me dit qu'il n'y a pas grand monde qui a dû leur balancer en face, la polémique !
Via les réseaux sociaux, c'était plus prudent.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News