Fusion Stade Français/Racing 92 - La FFR demande des explications, Bernard Laporte va rencontrer Paul Goze
Thomas Savare et Jacky Lorenzetti lors de la conférence de presse de la fusion.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La Fédération française de rugby a réagi à l'annonce de la fusion entre le Stade Français et le Racing 92 ainsi qu'au communiqué de la Ligue nationale de rugby.

Top 14 / Pro D2 : Bernard Laporte rejette le calendrier proposé par la LNR pour la saison prochaineLa FFR et la LNR n'ont pas fini de s'opposer. Après le dossier des contrats fédéraux, et le calendrier du Top 14, les deux instances pourraient avoir trouvé un nouveau terrain de guerre : la fusion entre le Stade Français et le Racing 92. Après la bombe lâchée par les deux présidents, Thomas Savare et Jacky Lorenzetti, la Ligue a indiqué lundi soir dans un communiqué qu'elle "accompagnera les équipes dirigeantes des deux clubs dans la concrétisation de ce projet." Si elle n'a pas encore officiellement donné son feu vert - le Comité Directeur de la LNR se réunit mardi et mercredi - cela y ressemble bien.TOP 14 - Fusion : Le Racing 92 grand gagnant de cette fusion au détriment du Stade FrançaisDu côté de la Fédération, le ton est beaucoup moins conciliant. La FFR s'est dite "choquée d'apprendre par voie depresse le projet amenant à la disparition d'un des deux plus grands clubs de rugby français". Sous entendu, que cette fusion cacherait en fait un rachat de la formation parisienne. Une rencontre va d'ailleurs avoir lieu avec les joueurs du Stade Français ce mardi, à leur demande. Le président de la FFR, Bernard Laporte, entend également rencontre son homologue de la Ligue pour "obtenir toutes les explications". 

La Fédération a également indiqué qu'elle "mettra tout en oeuvre" pour que l'intérêt du rugby soit respecté au même titre que l'intégralité des cadres réglementaire et juridique. Pour rappel, ce rapprochement pourrait conduire au repêchage du club classé à la 13e place du championnat à la fin de la saison. Une option, au même titre que celle d'un barrage entre cette formation et celle qui aura perdu la finale d'accession de Pro D2, qui doit être débattue lors du Comité Directeur de la LNR.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

sincèrement, j'en ai rien à faire que 2 clubs fusionnent et n'en deviennent plus qu'un !
Avec de l'argent, des moyens, il y aura une équipe compétitive et si il y a des résultats, tout le monde reviendra au Stade.
à un niveau inférieur certes, mais on a connu çà dans notre région à l'époque entre TARBES et LANNEMEZAN, cela n'a pas empêché Lannemezan de recréer une équipe.
Le stade Français n'a qu'à repartir à un niveau inférieur et recommencer une aventure.
et si Massy peut profiter de cette fusion, tant mieux !

@passelamain

Note qu'il est parfaitement inutile de fusionner les 2 clubs si c'est pour récréer le Stade Français en fédérale 3...

A ce compte là chacun reste où il est et le Stade commence à se restructurer pour ne plus rien coûter à la famille Savare, la descente aux échelons inférieurs se ferait probablement en 1-2 saison dans ces conditions (on parle de 5millions d'euros par an en moins...).

Non la vérité c'est que Savare ne savait pas comment se désengager, il ne sacrifie le SF que pour y parvenir.

Par ailleurs l'exemple de Tarbes et Lannemezan ne semble pas le meilleur exemple d'une fusion réussi puisqu'il me semble que Lannemezan (je parle sous ton contrôle) s'est fait totalement rouler dans cette histoire.

Le plus triste là-dedans c'est que deux zouaves avec leurs bêtises nous font oublier le rugby et le fait que la France a une rencontre décisive dans quelques jours.

@Un riz savant scie

on joue sur les mots : fusion, absorption, partenariat......à la fin, il y en a toujours un qui a le sentiment de s'être fait avoir.......Pour Lannemezan, s'être fait rouler lui a permis de repartir seul, d'être champion de France en 3ème division, d'être remonté jusqu'en proD2 et de bien vivre maintenant en féd 2. Pour Paris, il y a d'autres moyens qui permettent de faire mieux.
Le plus compliqué, c'est pour les joueurs : ils me gardent, ils me gardent pas, etc.....

@passelamain

Et puis pour les gens qui bossent dans les bureaux, qui ont leur loyer (en région parisienne) à payer, les courses à assurer, les gosses à habiller et qui, eux, ne gagnent pas 10 000 euros par mois avec une petite épargne pour voir venir. On leur dit qu'en fait ils ont trois mois pour trouver un nouveau taf.

Du coup, comme la fusion est à la mode, Bernie va fusionner la FFR et la LNR 🙂

Et il sera comme Jacky, président des deux entités qui font une !

Finalement tout va bien

  • Khris
    19611 points
  • il y a 3 ans

Ça sent la fin de la LNR, Bernie va peter une durite, il attendait que ça pour se débarrasser de la LNR à mon avis.

La lnr qui fait sa petite popote en loucedé tranquillou, c'est bel et bien fini.

  • cahues
    123242 points
  • il y a 3 ans

Dans deux saisons l'exemplaire Massy en top 14, et alors on fait quoi?.

@cahues

FUUUUUSI😳😳😳N.

@cahues

Ben.... on le fusionne avec un autre club... parisien.... c'est dans l'air du temps non ...???...!!!... Mais tu poses la bonne question.
Mon dieu, mon dieu, mon dieu.......

  • mounjet
    23274 points
  • il y a 3 ans

On me dit dans l'oreillette que Bernie aurait une solution alternative pour sauver le stade français, un investisseur canadien de 1er plan...

Je sors.

Ce que je ne comprends pas surtout c'est que les deux présidents savaient depuis plusieurs mois que le rachat allait se faire, mais que les recrutements continuaient.
Donc on tire un peu vite sur Lorenzetti, mais il faut pas oublier Savare...
Est-ce que les futurs contrats pour Paris sont directement acquis par le R92 ?

@Pizzapanucci

Je crois que les joueurs du SF n'ont pas oublié Savare...

"choquée d'apprendre par voie depresse le projet amenant à la disparition d'un des deux plus grands clubs de rugby français". Sous entendu, que cette fusion cacherait en fait un rachat de la formation parisienne.

Ou tout simplement due BL n'agit par logique partisane, et qu'il ne considère pas le Racing comme un grand club. Doit on rappeler son passé en tant qu'entraineur pour éviter de lire des anneries ?

@In Rugby I Trust

Je pense qu'en effet, il y a une petite logique partisane.
Par contre quand il est dit qu'un grand club va disparaître ce n'est que parce que le stade français va être racheté par la racing (même si ce n'est pas dit comme ça). Rien d'autre.

Sinon je ne vois pas ce que la FFR vient faire là dedans hormis la licence à attribuer au club. Comme a dit Jacky, si une nouvelle licence associée à un nouveau club était refusée, ils utiliseraient la licence du Racing. Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne...

@Puchpuch

La FFR vient faire là-dedans que c'est elle qui mandate la LNR pour s'occuper de cela, et que la LNR lui doit bien évidement des comptes.

Qu'un club centenaire puisse être rayé de la carte sans que la FFR en soit avertie et que l'aval de la Ligue ait été donné sans quelle le sâche c'est normal que ça créé des remous un minimum.

"L'intérêt du rugby" tel que mentionné ça passe aussi par une attention au patrimoine culturel rugbystique Français.

  • Khris
    19611 points
  • il y a 3 ans
@Glas.Wegian

C'est même pire que ça la LNR c'est juste une association montée par la FFR pour gerer les championnats, est comme tu dis sous mandat de la FFR et du ministère des sports.
Je pense que Bernie n'en demande pas moins pour définitivement mettre fin à la LNR, et d'ailleurs je suis d'accord avec lui, je ne comprend pas que la FFR ai eu besoin de créer la LNR pour gerer les championnats .... c'est quand même un peu aberrant qu'une fédération créer une association pour faire son boulot ... doit encore y avoir des histoires de poignon et de copinage à la base de cette fumisterie.

@Khris

Pour moi c'est comme ça dans tous les sports et dans tous les pays (LFP et FFF notamment pour le foot).

D'ailleurs il m'avait semblé entendre que le contrat liant la LNR à la FFR se terminait dans quelques années et que la FFR allait mettre la pression à la LNR pour l'histoire des contrats fédéraux sans quoi le contrat pourrait ne pas être reconduit.

Ce que je voulais surtout dire c'est que si un club est supprimé (dissolution de la part du proprio), la FFR peut vraiment faire quelque chose sachant que le club acquéreur (qui serait en l'occurence le racing) resterait sur son même numéro de licence ?

@Puchpuch

Bon ben finalement j'ai eu ma réponse avec le nouvel article du rugbynistère...

@Khris

Exact, dans ses discours Bernie avait l'air de chercher une occasion pour aller faire table rase à la LNR, et y mettre des gens qui lui obéissent au doigt et à l'oeuil, peut-être qu'il l'a enfin trouvée?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News