Ecrit par vous !
France 7 - Jérémy Aicardi : ''Bien sûr qu'ils sont capables de refaire un tournoi comme ça''
France 7 - Jean-Pascal Barraque a mené les Bleus vers la victoire.
Retour sur l'excellent parcours de l'équipe de France à 7 à Vancouver à travers l'analyse de l'ancien international Jérémy Aicardi.

La semaine passée, les bleus de Jérôme Daret étaient dans la difficulté. En effet, avec quatre matchs perdus dont un contre le Chili (12/17) et un seul gagné contre le Kenya (31/7), ils pointaient dernier avec le Japon. Inconstants en première journée, les Français n’avaient pas pu se remobiliser pour aller chercher le Trophy.LAS VEGAS 7S - Les Bleus éliminés en quart de finale du ChallengeEn arrivant à Vancouver, les athlètes au maillot frappé du coq faisaient figure d’outsider dans leur poule très relevée composée de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie et de l’Espagne. Personne ne se doutait de l’exploit qu’ils réaliseraient. Car depuis une soixantaine de tournois, la France n’avait pas réussi à atteindre le stade des demi-finales de la Cup. « Ils ont eu un bon tirage sur la poule de Vancouver. Ils avaient rien à perdre à part se rattraper des mauvais matchs de Las Vegas. Ils ont réussi à se remobiliser rapidement après la défaite contre les Néo-zélandais (45/7) », raconte Jérémy Aicardi, ancien joueur de France 7.Jérémy Aicardi : ''Tant que le rugby à 7 sera considéré comme le rugby festif...'' [INTERVIEW]

« Match après match, il faut se concentrer sur le prochain adversaire »

Après cette défaite contre les champions du monde en titre, les Bleus ont réalisé deux matchs parfaits face aux Australiens (21/17) puis contre les Espagnols (26/10). Comme l’a constaté l’ancien international, tout ce que l’équipe de France a tenté a fonctionné : « Match après match, il faut évacuer le bon stress des victoires et se concentrer sur le prochain adversaire. » Opposés au Samoa en quart de finale de la Cup, les coéquipiers de Jean-Pascal Barraque écopent du match le plus équilibré du tableau. Les Bleus font le match parfait en battant les Samoans avec maitrise (35/12). « Jouer les Samoa en quart de finale était une très belle opportunité, ils ont su la saisir avec la manière », constate Aicardi.

« Ils ont su rester soudés, en jouant simple »

Les Tricoles n’avaient pas atteint une demi-finale de Cup depuis 2012 soit soixante tournois. Comme le souligne l’ancien élément de France 7, jouer une finale est l'objectif tous ceux qui portent le maillot de l'équipe de France : « On fait ce sport, pour la compétition, le défi. D'autant plus qu'ils ont eu de la casse lors du tournoi ». En demi-finale les hommes au maillot frappé du coq étaient opposés aux numéro 1 mondiaux : les Etats Unis. Avec notamment un doublé du capitaine Jean-Pascal Barraque, ils ont réussi a épuisé les Américains de Madison Hugues et ont dominé tout le match (33/5). Avec cette victoire écrasante, ils se sont hissés en finale face aux Sud-Africains. Malgré l’ouverture du score par Pierre-Gilles Lakafia, très solide pendant tout le tournoi, les Bleus ne sont pas parvenus à dominer les champions en titre du circuit mondial et se sont inclinés après un tournoi exceptionnel.Rugby à 7 : l'exploit de France 7 à Vancouver, les Bleus médaillés d'argent !


Jérémy Aicardi fait le bilan de ce tournoi :

Les Bleus ont été efficaces, bons, sur les coups d’envoi, des rucks rapides, des passes dans la course, du jeu simple. Jouer simple n'est pas si facile parfois. France à 7 est une équipe particulière. Régulièrement il y a des jeunes qui se rajoutent lors des compétitions et il faut s'adapter avec un nouveau groupe. Ce sont les repères qui changent, les joueurs doivent retrouver des marques. Ça demande une grande adaptation. Parfois, c'est difficile, parfois ça connecte direct. Barraque et Parez ont facilité les choses avec leur jeux au pied précis et efficaces. Stephen (Parez) a beaucoup progressé, son temps de jeu sur le terrain y est pour beaucoup. Il ne lâche jamais, il tient très bien son rôle de libéro. Il rattrape des coups quand on pense que c'est foutu. C'est un petit lion !

Les Tricolores pourront-ils enchaîner à Hong Kong en avril (5-7) ?  

La poule de Hong Kong est abordable mais la France va récupérer des joueurs qui vont revenir de blessures également. Les équipes seront très motivées pour gagner. C'est  un tournoi particulier ! Bien sûr qu'ils sont capables de refaire un tournoi comme ça. Le 7 c'est très dur et très exigent physiquement et mentalement ils travaillent pour gagner. 

Audrey Lafforgue
Audrey Lafforgue
Cet article est rédigé par Audrey Lafforgue, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"les coéquipiers de Jean-Pascal Barraque ECOPENT du match le plus équilibré du tableau. Les Bleus font le match parfait en battant les Samoans avec maitrise (35/12)"
Le terme est-il bien choisi ?
En tout cas.Ils n'ont pas coulé ni trop ramé sur ce match.

La question n'est pas de savoir si ils peuvent le refaire, mais quand est-ce qu'ils peuvent le refaire. Parce que si c'est pour attendre 7 ans....

@Vae Victis Brennos

On n’est plus à 60 tournois près

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Amateur
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News