Emmené par le prodige Stuart Hogg, l'avenir appartient à Glasgow
Stuart Hogg a été retenu avec les Lions à seulement vingt ans

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Éliminés de justesse en demi-finale de la Ligue Celte par le Leinster, les Warriors sont déjà tournés vers l'an prochain. Le club nourrit de sérieuses ambitions
Qui a dit que le rugby écossais était en déconfiture ? Troisième du dernier VI Nations devant l'Italie, l'Irlande et la France, le XV du chardon a prouvé qu'il n'était pas fini. L'an dernier, Édimbourg a échoué aux portes de la finale de H Cup après avoir disposé du Stade Toulousain en quart de finale. Mais c'est grâce à un autre club que le rugby des Highlands rayonne ces dernières années. 4e de la Ligue Celte en 2011/2012, les Warriors de Glasgow ont continué de grimper au classement et terminent cette saison à la 3e place, à deux points du Leinster. Les joueurs de Greg Townsend sont donc allés défier les Irlandais en demi-finale. Malgré une courte défaite (17-15), les Warriors nous ont fait une promesse : l'avenir leur appartient.

Une pépite nommée Stuart Hogg

Les provinces irlandaises s'appuient sur leurs vétérans, de Brian O'Driscoll à Paul O'Connell en passant par Donncha O'Callaghan et Leo Cullen. Le rugby écossais est lui obligé de s'appuyer sur ses jeunes, contraint par le faible réservoir de joueurs. L'un d'entre eux se démarque plus particulièrement. A seulement vingt ans (il en aura vingt et un le 24 juin prochain), Stuart Hogg est une petite merveille. L'an passé, pour sa première saison en Ligue Celte en tant que titulaire, l'arrière de Glasgow a été élu meilleur jeune de la compétition. Après avoir débuté en équipe nationale dans le Tournoi 2012, le voilà déjà sélectionné parmi les Lions britanniques pour la tournée en Australie. Ils ne sont d'ailleurs que trois Écossais à faire partie de cette liste. Outre Hogg, Richie Gray et Sean Maitland affronteront les Wallabies. Ce dernier évolue depuis cet été... à Glasgow. Pas un hasard.

Déjà tourné vers la saison prochaine

Mais l'équipe est-elle vraiment capable d'aller encore plus haut ? Après le départ de Richie Gray l'été dernier, la retraite du centre international Graeme Morrison pour raison médicale va laisser un grand vide. Sean Lamont, revenu au pays après des passages à Northampton et à Llanelli est pourtant optmiste, comme il le confiait au Telegraph : «Nous voulons gagner l'an prochain. Dans l'ensemble, nous avons une équipe jeune, et chaque année, nous progressons. On est entrain de construire quelque chose. Cette saison a presque été une réussite. Nous devons juste faire en sorte que la prochaine soit la bonne.» Son entraîneur, Greg Townsend abonde dans le même sens : «Je suis très content de l'équipe. La raison pour laquelle nous avons été si brillant cette année est que le groupe veut sans cesse s'améliorer. Nous nous battons les uns pour les autres semaines après semaines. Ce sont les deux ingrédients qu'il faut pour faire une équipe de rugby.» En attendant le mois d'août et le retour à la compétition des Warriors, voici le résumé de leur demi-finale face au Leinster.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos