Dubaï 7s . Jean-Baptiste Gobelet décrypte le premier tournoi de France 7
France 7 a terminé à la 7e place à Dubaï.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ancien international à 7, Jean-Baptiste Gobelet, analyse le premier tournoi de la saison à Dubaï et revient sur les performances de l'équipe de France.

Les Français ont l’habitude de commencer très fort leurs saisons et de finir dans le dur depuis 2010. Ceci est dû à deux paramètres importants :

  • Une préparation physique de pré-saison qui permet à tous les joueurs d’évoluer à 100 % de leurs capacités sur les deux premiers tournois
  • La gestion de l’effectif : en alignant d’entrée les joueurs les plus expérimentés.

Cela devient plus délicat quand la saison avance car les joueurs ne sont plus au top physiquement compte tenu de l'effectif actuel de 13 joueurs basés à Marcoussis qui ne permet pas une rotation d’effectif nécessaire. C'est trop peu pour réaliser une saison entière avec certains postes non doublés. Il faudrait minimum pouvoir tripler les postes pendant ces périodes de transition. Voire les quadrupler avec des joueurs ayant un vécu un tournoi des World Series lors des saisons olympiques.
VIDÉO. Dubaï 7s. Julien Candelon offre son 100e essai à Terry Bouhraoua et la France file en Cup

51 Nouveaux Joueurs lancés dans le World Series sur les 192 à Dubaï

Plus de 25 % des joueurs ayant participé au Dubai 7s étaient des novices. Un chiffre assez important mais logique en vue des JO de Tokyo. De nombreuses nations ont changé de staff et sont déjà dans la préparation pour 2020 en formant une génération olympique prête dans 4 ans. Il n'y a que 40 tournois du World Series d’ici aux Jeux, ce qui est peu pour former les futures stars.

Seuls les Sud-Africains avaient aligné leur équipe numéro 1. C'était l'équipe la plus expérimentée du World Series pour préparer leur rendez-vos de l’année : le tournoi du Cap ce week-end. La plupart des autres nations prennent l’option de lancer dès la première étape de nombreux jeunes puis de mixer en fonction des tournois. Elles ciblent quelques étapes importantes comme les tournois domestiques et le Hong Kong 7s qui est LE test annuel pour connaître la hiérarchie mondiale.

Un seul nouveau joueur côté français

De son côté, la France avait "choisi" d’aligner une équipe très expérimentée (la seconde après les Boks) avec un seul nouveau dans l’effectif, Kelegh Moutome. Le message était clair : profiter de ces premières étapes pour faire une performance sur Dubaï et Cape Town comme d'habitude. On passera plus tard pour la formation des jeunes potentiels. Il y avait tout de même sur le tournoi de Dubai 5 équipes de France (3 masculines, 2 Féminines) ainsi que 4 équipes associatives. L'occasion de superviser un grand nombre de joueurs uniquement sur un tournoi. Les U18 ont d'ailleurs remporté le tournoi du Dubai 7s ; l’équipe de France développement a terminé 9e ; et l’équipe de France Elite a terminé 7e.

Il y aurait pu avoir un mélange entre le développement et l’élite sur ce tournoi de Dubaï, ce qui aurait permis à tous de progresser personnellement avec à peu près les mêmes résultats. Pour les échéances de 2018 (Coupe du monde) et 2020, il faudra avoir en stock environs 28 joueurs ayant déjà évolué dans le World Series avec une certaine expérience. Il faudra former un grand nombre de joueurs d’ici au Mondial avec seulement 19 tournois. Je ne pense pas que des joueurs à plus de 50 tournois puissent tirer beaucoup d’enseignements des défaites face au Fidji et l'Australie. Par contre, un novice apprendra beaucoup plus vite même à travers ces défaites tout en ayant un temps de jeu élevé.

Trop de passivité en défense 

La France s'est qualifiée pour la Cup et a pris des points au classement général ce qui est positif d’un point de vue comptable. Par contre son ratio de deux victoires pour trois défaites est négatif. Surtout deux revers sans appel face aux nations du Top 6 (Australie 28-0 et Fidji 40-5) et un contenu face aux grosses nations qui nous ramènent en arrière. La défaite face aux Écossais peut paraitre dure mais elle est logique au vue du jeu écossais depuis six mois (victoire à Londres, médaille d’argent aux Jeux pour la sélection britanntique, défaite dans les dernières secondes contre l'Angleterre en 1/2 à Dubaï). Le collectif écossais a fait plier la défense française.

La France a montré deux visages en défense. On a vu les Français faire un bon pressing défensif face au Kenya et au Japon.
 Puis montrer une forte passivité face aux Australiens, Fidjiens et Écossais. Offensivement, il y a eu beaucoup de franchissements mais très peu de finition à cause des turnovers. Des ballons perdus surtout dans les rucks et dans certaines courses trop isolées. Les Tricolores auront besoin de beaucoup de solidarité et de patience pour finir chaque action.
VIDÉO. Dubaï 7s. France 7 prend une leçon de rugby des Fidji et termine à la 7e place

Aicardi en forme, les nouveaux trop discrets

Jérémy Aicardi confirme à chaque sortie. Le meilleur français du Dubaï 7s. À noter sa présence dans le Top 10 du DHL Performance Trackers. Vincent Inigo a été bon en animateur de jeu, il a su dynamiser la zone de 5 grâce à ses courses et ses crochets provoquant énormément de cassures dans les lignes défensives. Jonathan Laugel a été présent dans le secteur aérien et dans le soutien. Mazoue revient en forme avec une grosse activité dans la zone de combat. Seul regret, les nouveaux comme Jean-Pacal Barraque et Kelegh Moutome ont eu très peu de temps de jeu. Il est clairement difficile d’acquérir de l’expérience sur ce Dubaï 7s. En espérant qu’ils puissent jouer plus lors du Cape Town 7s pour voir leur potentiel.

La France aura encore une poule abordable avec le Kenya et le Japon. Des nations décimées en raison de grèves chez le premier et d'une nouvelle génération pour le second. Attention tout de même aux Kényans qui réalisent toujours de grandes prestations en Afrique du Sud. Face aux Fidji, ils devront réaliser un match plus abouti que celui de Dubaï, en pressant haut défensivement et en évitant toutes munitions perdues. Le match sans fautes sera demandé pour faire tomber les Îliens.


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

QUE 40 tournois ? on vous rappelle combien y'a de matchs dans un tournoi ? c'est largement assez pour former une équipe...

  • KIWI7s
    50 points
  • il y a 3 ans
@tropico31

Ca depend si tu fais jouer que 2min certains joueurs sur un tournoi comme c'est le cas actuellement.
Pour info Buttin a jouer moins de 5 min lors de la RWC2013 à 7.
40 tournois classement assez biensur si les joueurs ont un temps de jeu consequent et pas comme maintenant .

Et en ce qui concerne les petits jeunes, je ne les ai pas vu, je devais etre en train de faire mon lacet quand ils ont joue...
Dommage.
Par contre, l' ossature de l' equipe etait pas mal mais on a beaucoup peche dans la finition et on a ete domine physiquement pas mal de fois, comme le debut du match contre le Kenya ou on les laisse noous rentrer dedans, ou contre l' Australie ou ils nous ont pris de vitesse et ou notre defense etait apathique

J'ai ete tres impressione par l' organisation des Ecossais qui etaient toujours bien en place et ne se deunissaient pas meme quand ils se faisaient bastonner par des mecs plus puissants.
Les Kenyans m' ont aussi impressione, mais eux, par leur physique, ils avaient plusieurs mecs vraiment balaises

y a t'il un jour où on sera pas à la traîne dans une discipline? on a toujours 2 trains de retard!

  • Iyhel
    22990 points
  • il y a 3 ans

Baisse de régime chez JB, c'est parce qu'il débriefe chez World Rugby qu'il est moins dissert par ici ?

Ce qui m'a épaté ce week-end, c'est la perf des équipes britanniques, alors qu'elles ont pratiqué un jeu proche du néant aux JO, là ça courait dans tous les sens et avec justesse. Avec un plan de jeu ambitieux, il y avait sûrement de quoi viser l'or avec la manière plutôt qu'une médaille d'argent à la gagne-petit...

Merci beaucoup !
Comme quoi, il va falloir que Laporte se penche également sur le dossier du 7 de France.... Car, selon moi, on ne peut pas faire trop de reproches à Pommarel sur son équipe : Moutome et Barraque sont ici encore pour quelques temps, donc rien d'urgent à les titularisés de suite, et derrière qu'avait-il comme choix ? Leote, mais bon, comme je n'étais pas l'entraînement, je ne peut rien dire sur le niveau du joueur.... Il faudrait des jeunes, ok, mais il est logique que les joueurs sous contrats soient prioritaires. Peut-être pourrait-on intégré des jeunes du style Gabriel N'Ganbede ? Il a toute les qualités d'un septiste, la vitesse, les crochets... Et même si on n'a pas la possibilité de le mettre sous contrat avec la FFR, il pourrait etre un Rieko Ioane ou un Cheslin Kolbe français, c'est à dire jouer qq tournois par saisons, mais également et surtout les JO ou la cdm
Des efforts pour que le sept est plus de moyen

  • KIWI7s
    50 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

Un staff loin de tout reproches ?
Je pense plutot qu'ils récoltent ce qu'ils ont oublié de semer depuis 6ans !
Ou est la nouvelle génération ? Elle arrivera pas tant que l'on n'aura ce genre de coaching incipide.
Si tu laisses Barraque et Moutome jouer 1 min par tournoi ils seront prêt en 2028!
Qq que ca rapporte de faire jouer Candelon a l'aile tout le match ?

@KIWI7s

Non, je dis pas qu'ils sont irréprochables, mais effectivement, ne pas faire débuter Moutome ou Barraque, c'est pas très grave car ils pourront jouer différents tournois par la suite puisqu'ils sont à 100% pour le sept.... Après, la nouvelle génération, c'est pas le problème de Pommarel dans le sens où ce n'est pas lui qui décide qui sera dans son groupe, mais plutot la fédé qui décide de signer un contrat à tel ou tel joueur.
Effectivement, pk continuer avec les trentenaires Candelon ou Inigo ?
Pour moi, cela montre le non-intérêt que porte la fédé à des performances du sept, où ils veulent seulement pourvoir existé aux JO et sur un malentendu, allé chercher une médaille (comme cela aurai put etre le cas à Rio)

  • KIWI7s
    50 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

Le staff a son mot a dire sur les contrats , c'est eux qui sont en charge de la détection .
Si il y a pas de nouvelle génération , c'est qu'il n'y a pas eu de détection poussée.
SI tu penses que c'est pas grave de faire jouer Moutome et Barraque sur un tournoi qui ne sert a rien , c'est maintenant qu'ils vont apprendre pas à la fin de l'année , car il va falloir en former des jeunes si tu veux un bon réservoir.
Ce travail la , les Australiens ou Sud af l'ont deja fait depuis 2ans pour préparer la transition.
Aucune transition n'a été préparé .

  • MILIOUZ
    10850 points
  • il y a 3 ans
@KIWI7s

Ca montre surtout le peu de reservoir de notre equipe, avec tout le respect que j'ai pour un immense joueur comme Candelon.

@MILIOUZ

Mais heureusement que Candelon etait la ce weekend car il nous a quand meme bien servi

  • MILIOUZ
    10850 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

Carrement. Mais il est pas eternel!

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News