Didier Retière consultant pour l'UBB ?
L'UBB cherche la bonne formule pour guérir sa mêlée

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'ancien entraîneur de l'équipe de France Didier Retière pourrait débarquer à l'UBB et venir sauver le secteur de la mêlée fermée
Vendredi dernier Bordeaux-Bègles a bien cru tenir cette victoire tant attendue face à un gros poisson du championnat. A quelques minutes de la fin de la rencontre l’UBB était même devant Clermont. Las, comme face à Toulouse quelques semaines auparavant, les hommes de Vincent Etcheto ont fini par plier sous les coups de boutoir du champion de France 2010 et par s’incliner une nouvelle fois à domicile (24-28).

C'est avant tout la frustration qui s'affichait sur les visages des acteurs bordelo-béglais à l'issue de la rencontre. D’abord parce que cette victoire leur échappe encore pour quelques points, surtout car Clermont est allé la chercher sur un secteur friable depuis le début de la saison, celui de la mêlée fermée. Trois pénalités ont ainsi été récoltées par les Auvergnats durant les 10 dernières minutes de la rencontre, dont deux transformées par l’inévitable Brock James. Pourtant l’édifice clermontois était alors porté par Raphael Chaume (23 ans) et Adrien Oléon (23 ans), à priori pas des références de calibre mondial. Une performance qui a eu le don d’agacer au plus haut point le président des Girondins, Laurent Marti, accusant son équipe de ne pas suffisamment travailler ce secteur de jeu. Dans les colonnes de Midi-Olympique, le manager Raphaël Ibanez, qui en connait un rayon sur le sujet, est lui aussi conscient des lacunes affichées par ses joueurs : "C'est évident que la mêlée est un secteur qui nous préoccupe depuis trop longtemps. On a fait en sorte de retrouver des piliers droits, de les remettre dans le circuit, d'avoir une mêlée qui travaille à fond dans la semaine mais on voit que cela ne suffit pas pour contrer les grosses équipes. Ça permet aux équipes qui viennent ici de prendre des points, d'avancer, malgré notre débauche d'énergie".

Malgré tout le travail effectué par l’ancien talonneur international et par Régis Sonnes, la mêlée fermée est à l’agonie depuis que Laurent Armand fut contraint de quitter le navire suite à son accident. Face à ce problème Laurent Marti réfléchirait à la possibilité d’offrir une pige à Didier Retière, l’ancien membre du staff de l’équipe de France sous l’ère Lièvremont. Après être passé rapidement par le Racing Metro, Retière pourrait donc venir s’occuper de la mêlée girondine. Un secteur malade qui coûte trop de points pour une équipe engagée dans la lutte au maintien…
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News