Deux jeunes fidjiens débarquent à Clermont !
Clermont continue de faire marcher la filière fidjienne

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Tous deux issus de Nadroga, l'académie fidjienne en partenariat avec Clermont depuis quelques années, Yato et Tawalo rejoindront bientôt le centre de formation des Jaunards.
Depuis plusieurs saisons, l’ASM Clermont Auvergne a bâti un partenariat entre le centre de formation du club professionnel et Nadroga, une académie fidjienne dont sont issus Napoilioni Nalaga, Noa Nakaitaci, Kini Murimurivalu ou encore Metuisela Talebua (qui fait aujourd’hui le bonheur de l’UBB).

Ainsi deux nouveaux jeunes talents fidjiens vont débarquer dans les prochains jours en terre auvergnate. Comme le révèle le Fiji Sun, Peceli Yato et Uanakoro Tawalo, tous deux internationaux chez les moins de 20 ans, devraient intégrer rapidement le centre de formation du club Jaune et Bleu. Leur entraîneur, Tiriko Namaua, fait lui aussi le même chemin et restera 1 mois aux côtés du staff asémiste dans le but d’apprendre quelques ficelles supplémentaires du métier et parfaire son expérience. « C’est une bonne opportunité pour ces deux joueurs de montrer de quoi ils sont capables et exposer ainsi leurs talents, confie Jikoibau Matawalu, le responsable de l’académie. Ils sont encore jeunes et ont une grosse marge de progression. »

On saura dans les prochains mois si les deux perles fidjiennes auront le bagage nécessaire pour percer en Top 14 et pour marcher, peut-être, dans les pas de leurs illustres aînés.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour clôturer l'article, au lieu de dire "et pour marcher, peut-être, dans les pas de leurs illustres aînés.", on aurait aussi pu dire "et pour marcher, peut être, sur leurs adversaires en Top 14 comme l'a si bien fait Nalaga.."
Mais bon, ça aurait été moins classe pour tous ces pauvres joueurs qui se sont fait asseoir par le petit fidjien de 120kg !

en effet une mascarade
quand il y a pas si longtemps on s'offusquait des sergents recruteurs en afrique pour le foot, on va commencer à faire pareil avec les iliens

  • ced
    100447 points
  • il y a 8 ans

je m'en doutais

  • dim50
    294 points
  • il y a 8 ans

Ced, mon message n'était en aucun cas pour te contredire et je trouve même que tu as raison sur l' "efficacité" des quotas JIFF !
Le seul but de mon post était de rajouter quelques précisions lues sur l'article en ligne du Fiji Sun !

  • ced
    100447 points
  • il y a 8 ans

je critique pas ce qu'ils font, tous les clubs font pareils y compris l'usap, je critique la mascarade qui a été mise en place pour faire croire qu'on allez valoriser les joueurs "français" afin d'avoir plus de titulaires les WE et une EDF plus performante.

  • dim50
    294 points
  • il y a 8 ans

Pour approfondir un poil, Yato est un 2ème ligne et Tawalo ailier. Deux postes où un recrutement pour l'an prochain pourrait être nécessaire (surtout en 2ème ligne avec le probable départ à la retraite d'Hines).

Le deal c'est que les deux jeunes Fidjiens en question, déjà supervisés plusieurs fois à Nadroga par des membres du staff, vont d'abord faire 6 mois avec les jeunes de l'ASM et en juin prochain, soit le club décidera de les garder et leur fera signer un contrat, soit ils retourneront à Nadroga.

  • ced
    100447 points
  • il y a 8 ans

et comme ça ils seront JIFF et ne rentreront pas dans les cotats, quelle mascarade.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News