Décès de l'ancien All Black Sione Lauaki à l'âge de 35 ans
Décès de l'ancien All Black Sione Lauaki à l'âge de 35 ans

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)

Triste nouvelle. Nous avons appris cette nuit la disparition de Sione Lauaki. Âgé de 35 ans, l’ancien All Black passé par Clermont et Bayonne souffrait d'une insuffisance rénale et de problèmes cardiovasculaires.

Lauaki s’était révélé en Super Rugby sous le maillot des Chiefs, où il a évolué entre 2003 et 2010. Natif des îles Tonga, il avait connu 17 sélections avec la Nouvelle-Zélande, sans jamais réellement parvenir à s’imposer comme titulaire, dans l'ombre de Jerry Collins ou Rodney So'oialo.

Le public français l’avait découvert plus amplement lors de son unique saison à l’ASM en 2010/2011, où le N°8 puissant et adroit avait crevé l’écran à plusieurs occasions. Son passage à l’Aviron Bayonnais avait été nettement moins mémorable et s’était terminé plus tôt que prévu après la découverte d’un dysfonctionnement rénal en février 2012.

Retiré des terrains depuis cette date, Lauaki tenait un café avec sa femme Stéphanie à Rarotonga (îles Cook). L'annonce de sa disparition a provoqué de nombreuses réactions de la part de ses anciens coéquipiers et adversaires sur Twitter :








Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • FRLab
    47626 points
  • il y a 3 ans

Avant de fantasmer (ou cauchemarder) essayez de savoir si l'incidence de ces pathologies est différente de celle de la population générale.
Comme dit un peu plus bas, on n'annonce ce genre de triste nouvelle uniquement pour les people, pas pour les quidam. Et les études un peu sérieuses le montrent, les sportifs de haut niveau ont une espérance de vie plus élevée, même les cyclistes pro... ;-

  • epa
    36988 points
  • il y a 3 ans
@FRLab

Tu as raison mais en même temps qui va financer cette recherche sur les sportifs de haut niveau et la population ? La fédération NZ? La FFR

  • AKA
    50453 points
  • il y a 3 ans

Je ne suis pas du tout professionnel de santé mais si on a la curiosité de consulter quelques publications sur les insuffisances rénales on apprend qu' elles sont supérieures chez les Îliens car ceux ci sont plus touchés par le surpoids et le diabète qui sont 2 facteurs aggravant de ces problème rénaux.

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@AKA

Cf les références plus bas à un de ces études 🙂

  • AKA
    50453 points
  • il y a 3 ans
@straits

OK, j' avais loupé çà, merci! 😉

35 ans... j'espère qu'il aura bien profité de sa courte vie...
J'espère également que ces "complications" cardiaques ou néphrétiques exotiques ne deviennent frénétiques et ne s'abattent sur les joueurs de l'hémisphère nord... ça a l'air vachement contagieux cette saloperie-là...
Qu'en pense monsieur Bénézech ???

@Le Concombre Masqué

Lis un peu plus bas Concombre. Tu auras un élément de réponse.

@Marc Lièvre Entremont

Moui, j'ai bien lu...
Beaucoup trop compassionnel et approximatif pour me convaincre...

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@Le Concombre Masqué

Fais tes recherches. Il y a plusieurs études sur les sites gratuits gouvernementaux (theseimg, theses.fr, sante-france...) mais également sur PubMed. Cela devrait lever au moins l'approximation, enfin si tu le souhaites vraiment.
Tu as des pistes de recherches ci-dessous.
Le nom de la publication est: Rapport-Diabete2007

On peut être sceptique voire suspicieux mais si c'est à l'encontre de vérités médicales, cela fait plutôt penser à du parti pris...

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@straits

Autres documents:
http://pub.azdhs.gov/health-stats/report/dhsag/dhsag11/pdf/asians.pdf
ou http://danger.mongabay.com/causes_of_death_asian.htm
montrant la prévalence des amladies et morts par syndrome néphrétique chez les asiatiques et pacific islanders.
ou la publication: Pediatric Nephrology
publié par Ellis D. Avner,William Harmon,Patrick Niaudet,P. Niaudet
Voir aussi l'article de Nephcure:
http://nephcure.org/livingwithkidneydisease/proteinuria-resource-center/what-are-the-risk-factors/
Les mélanésiens et polynésiens présentant le double risque de diabète congénital 🙁

En conclusion, beaucoup d'études ont été publiées dans ce sens.
L'étude ci-dessous suggère d'autre part que cette prévalence n'apparait pas chez l'enfant.
http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.518.4989&rep=rep1&type😛df
Extrait: "A previous study from New
Zealand had suggested that glomerular diseases were overrepresented in adults whose ethnic groups originated from the Pacific Islands.That study showed that Maori and Pacific Island adults had a higher incidence of NS; however, Simpson et al., in a 10-year retrospective study of renal biopsies for childhood NS, were unable to confirm this pattern for the paediatric age group"

@straits

Mais oui, mais oui, cher @Straits...
Méchant diabète, va !!!
Du dopage, dans le rugby ??? Peut-être... mais chez les "ToutNoirs", jamais !!!
Et puis sachez également que les "vérités médicales" peuvent s'orienter selon le bon vouloir de celui qui les commande...
N'oubliez pas que le Web standardise l'absence de mémoire collective à long terme: chercher c'est bien mais ne rien prendre comme vérité absolue, c'est mieux.
Je prends vos informations mais n'en fais pas une "vérité"...
Parti pris mais revenu libre !!!

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@Le Concombre Masqué

"les "vérités médicales" peuvent s'orienter selon le bon vouloir de celui qui les commande"...
C'est ça , et les vaccins tuent les gens etc...
C'est une vaste conspiration du milieu médical, du FBI, de Mulder & Co.
PubMed n'est pas un site vendu aux médecins, aux labos, au gouvernement ou je ne sais quoi. C'est un site de recueil de thèses et d'études.
Maintenant s'il y a vaste conspiration mondiale pour favoriser le dopage en particulier dans le rugby, tout s'explique !

@straits

Ouaff !!!

  • tom4995
    16792 points
  • il y a 3 ans

Étrange tout de même le nombre de sportifs de haut niveau qui décèdent très jeunes...

@tom4995

Tu vois beaucoup de medias mettre en lumière la mort d'un homme de 35 ans pour insuffisance rénale s'il n'est pas sportif/connu ?
Moi non.
En l'état, il est prématuré d'y voir autre chose qu'une anomalie génétique chez Lauaki.

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Tout à fait d'accord.
Cela n'empêchera pas les loups d'hurler avec la meute...

  • tom4995
    16792 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Je fais juste remarquer le fort taux de mortalité chez les joueurs du sud avant leur 45 ans. Tirez les conclusions que vous voulez après...

@tom4995

Quel intérêt ?!

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@tom4995

Et on t'a répondu. Tout au moins pour les problèmes rénaux...
Une étude a été faite en 2012 disponible sur le site sante-france, montrant la grande sensibilité des populations antillaises, néocalédonniennes et polynésiennes à ces affections.

Par contre le cas SudAf, je suis plus circonspect, il est rai...

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@straits

"vrai"

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@straits

Extrait également d'une étude de 2007 (rapport diabète-2007 par Dr
"... une surmortalité importante a été trouvée chez les Maoris plus particulièrement en raison des complications rénales de la maladie..
Les complications rénales du diabète sont d'ailleurs plus fréquentes dans le Pacifique Sud... Risque relatif d'insuffisance rénale à 3,9 par rapport aux USA..."

La suite de l'étude parle aussi de complications cardio vasculaires.

De ces études en général ressort la prédisposition des mélanésiens et polynésiens à des complications rénales fréquentes en cas d'apport trop important de calories.

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@straits

Pardon pour l'oubli des noms...
Dr Fagot-Campagna et Fontbonne

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@tom4995

Le même syndrome que Lomu, assez commun aux îliens, (polynésiens ou mélanésiens, je ne sais plus).
Du coup, surcharger les reins avec des compléments jadis usuels comme la créatine mais également des choses plus ordinaires telles des protéines, peut s'avérer fatal à long terme.
A quand un vrai suivi médical et une détection précoce de ces contre-indications au sport de force à haut niveau ?

@straits

Ça mérite une médiation spécialisée, parce-que les protéines n'ont rien de "compléments", on en retrouve partout (viandes soja...)

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Je le sais parfaitement.
Mais un abus ou même une grande consommation de protéines (poulet, oeuf ou en poudre) chez un insuffisant rénal va provoquer une surcharge potentiellement fatale (augmentation de la créatinine, incapacité à éliminer les déchets, empoisonnement, etc..).
Dans ce cas, des régimes pauvres en protéines sont recommandés.
Alors, pousser une personne prédisposée, via un sport qui va imposer de se complémenter ou au moins d'avoir un apport important de protéines, n'est pas responsable.
Il y a 20 ans, on peut dire qu'on ne savait pas.
Aujourd'hui avec le cas Lomu, ces problèmes ont été mis en lumière.
Je suis d'avis que pousser des enfants génétiquement prédisposés à ces problèmes vers la voie du rugby à haut niveau est irresponsable.

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News