Décès d'un joueur amateur à l'entraînement à Ramonville

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'US Ramonville (Haute-Garonne) vient de subir un drame de plein fouet avec le décès de Laurent Bonnafous à l'entraînement suite à un malaise cardiaque...
Décès d
Le rugby amateur haut-garonnais et des alentours est en deuil. Rugby31.fr nous apprenait hier au soir le décès d’un joueur de l’US Ramonville à l’entraînement du club de la banlieue toulousaine. Laurent Bonnafous, 41 ans, a succombé à un malaise cardiaque en pleine séance. Un drame qui ne saurait que rappeler l’importance d’une bonne santé, et l’obligatoire présence des défibrillateurs sur les enceintes sportives.

A sa famille, au club et à tous ses proches, la rédaction du Rugbynistère s’associe à cette douleur et adresse ses plus sincères condoléances.
Jap
Jap
Cet article est rédigé par Jap, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • anakis
  • il y a 8 ans

repose en paix laurent toute mon affection à ta famille.

  • Le lorrain
  • il y a 8 ans

Bien plus q'un copain de rugby, qu'un frère de première ligne, c'est avant tout un père et un mari voué à sa famille qui nous quitte.

On pense fort à toi Lolo et à ta famille dans ce moment douloureux.

  • maska
  • il y a 8 ans

Bonjour à tous,

j'apporte toutes mes condoléances à la famille.
juste pour dire que oui, un défibrillateur semi-automatique ou automatique peut-être utile autour d'un stade mais cela ne sauve pas des vies ! c'est une fausse idée ! Bien évidemment ça peut contribuer à garder la victime en vie le temps que les secours arrivent et peut-être limiter un peu les dégâts mais en aucun c'est un outil miracle...Il faudrait ajouter à cela également un plus grand nombre possédant le PLC1, une éducation aux premiers secours dès le collège ou lycée (je sais cela fait partie des obligations ministérielles de proposer aux étudiants et aux enseignants mais combien le fond et peuvent le faire?? Quels sont les moyens donnés aux lycées pour proposer cette "formation"??) Bref, juste pour mettre un bémol à tout ça et rappeler que cela ne sauvent pas de vie...Malheureusement...Un exemple concret, en 2007 Antonio Puerta Pérez joueur de foot pro,fait un arrêt cardiaque au cours d'un match et est réanimé sur le terrain puis 4 autres arrêts ds les vestiaires réanimés notamment avec un défibrillateur semi automatique...oui ça a permis aux PROFESSIONNELS du secours d'arriver et de pouvoir travailler ds les meilleurs condition. Le joueurs est décédé 3 jours plus tard...Une dernière chose, pour les personnes (et je ne vous le souhaite pas) qui ont été confrontées à cela, ne culpabilisez pas si la personne décède malgré vos gestes de premiers secours effectués ou même après l'utilisation d'un défibrillateur, vous n'y êtes pour rien et vous êtes ni des médecins ni des super héros ! essayez juste de préparer aux mieux le terrain pour les secours.
En espérant ne plus avoir de nouvelle de ce genre (je sais je rêve).
Rugbystiquement

sincere condoleances a sa famille ainsi que ses proches

Vu le nombre de décès de sportifs ces dernières années en compétition ou à l'entrainement à cause d'un malaise cardiaque, il serait peut être temps de prendre conscience qu'un défibrilateur DOIT faire partie de la trousse à pharmacie.
Et l'argument financier ne tient pas la route une seconde car si l'appareil a un coût, la vie, elle, n'a pas de prix...
Mes sincères cojndoléances à sa famille et ses proches.

  • guitou82QPSXV
  • il y a 8 ans

TERRIBLE..

Courage a la famille et tout ses proches et collegues du terrain..

  • Pierre-Jean Christian
  • il y a 8 ans

Beaucoup de courage à la famille et à l'USR.

malheureusement les stades sont parfois grands voirs tres grands et les defibrilateurs sont loin voir tres loins ... surtout si il se trouve dans la loge du gardien du stade ... car il faut en plus que le gardien soit la a ce moment la ...

c est carrement un defib par club qu il faudrait ... l investissement est lourd ... mais je pense que les federation de n importe qu elle sport peuvent donner un coup de pouce ...

en tout cas courage a la famille et aux proches

l association "au coeur des jumeaux"des frères campiston de soustons ,milite pour l installation de défibrilateurs sur TOUS les stades contactez les :[email protected]

Derniers articles

Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos