De Gaza à l'Angleterre U, en passant par une carrière de médecin, l'histoire folle de Mo Mustafa
Le parcours incroyable de Mohammed Mo Mustafa.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Découvrez la belle histoire de Mo Mustafa, réfugié de la bande de Gaza, rugbyman pro en Angleterre et finalement devenu médecin.
Le nom de Mohammed 'Mo' Mustafa ne vous dit sûrement rien. Et vous n'avez probablement jamais entendu parler de son histoire. Pourtant, cette dernière est incroyable. Digne d'un scénario de film, happy ending en bonus. En 2011, Mustafa fut le premier réfugié à porter le maillot de l'Angleterre. C'était contre la France, au niveau Universitaire. Mais avant de revêtir la tunique frappé de la rose, il y a un sacré parcours de combattant, conté par England Rugby.

Réfugié palestinien, le jeune Mo doit quitter la bande de Gaza et grandit entre l'Arabie Saoudite et la Jordanie. Médecin, son père déménage pour l'Angleterre, un pays que ce futur rugbyman ne découvre qu'à l'âge de quatre ans. La suite ? Il la raconte :

J'allais à l'école dans un quartier difficile. J'étais harcelé, j'avais du mal à m'intégrer. J'étais plus grand que les autres (1,88m ; 108 kilos au début de son adolescence!) mais j'étais un étranger. C'est devenu un problème. Quand j'ai eu 15 ans, j'ai été exclu de l'école alors que j'allais passer mon GCSE (l'équivalent du brevet, ndlr). J'étais perdu, je luttais pour trouver ma place.

C'est alors qu'il découvre le ballon de rugby. Son physique est un atout. Au bout de six mois de pratique, le voilà sélectionné comme pilier droit pour un stage avec les U16 du XV de la Rose... Finalement, Mustafa devra patienter jusqu'à ce fameux match contre France U, quelques années plus tard. "C'est la première fois que mon père se disait fier de moi". S'il est éligible dans l'équipe, c'est justement parce qu'il marche dans les traces de son père et suit des études de médecine à Liverpool. Quid de l'ovale ? Repéré par Sale, il dispute un match avec les espoirs contre le Leicester de Manu Tuilagi et de George Ford, mais rejoint finalement Leeds. Le club du Yorkshire lui propose un contrat pro et l'ancien réfugié défendra les couleurs de l'équipe pendant un an. Son surnom ? The Beast from the Middle-East.

Une carrière de médecin plutôt qu'un contrat professionnel

Mais alors, pourquoi Mustafa n'a-t-il pas continué sa progression ? Pourquoi ne le voit-on pas en Premiership ? Dans la liste d'Eddie Jones ? Tout simplement parce que Mustafa a arrêté sa carrière, préférant devenir médecin à plein temps, à la Royal Infirmary de Glasgow. Il précise néanmoins son attachement au rugby, toujours via le site de la Fédération :

Quand je suis retourné au Moyen-Orient, on me voyait comme un Anglais. Ici, on me voit comme un réfugié. Le rugby a été la seule chose m'ayant donné un sentiment d'appartenance. Dans ce sport, peu importe d'où l'on vient. [...] J'ai été accepté et respecté. On m'a appris la discipline, et je suis passé d'un gamin expulsé de son école à un médecin.

La suite ? S'il rejoue au rugby dès que possible, Mo souhaiterait travailler comme médecin dans les camps de réfugiés.

Mohammed Mustafa, c'est un peu Pierrick Gunther + Gerhard Vosloo multiplié par James Haskell.

So much has been said on the news about the junior Dr contracts and the need for a change because apparently the NHS doesn't work weekends. well here is me and my college Dr Shafi working the on call shift today from 8 am till 9 pm on Saturday (which under the new contract are deemed sociable hours) . Every patient was seen twice by a consultant today, every patient that needed a scan got a scan and every patient that needed emergency surgery got their surgery today. 13 hours and we haven't stopped to eat , we missed the rugby World Cup semi final (devastated) and we are still here finishing up all the jobs from the evening ward round way past when our shift should be finished, and we'll be back in tomorrow morning to do it all again and Monday. The NHS isn't broken, and we won't let Mr Hunt break it either. You don't need to be gynaecologist to know a hunt when you see one! I'm urging my non medic friends to get behind the Dr s of this country! When you need us I guarantee you we'll be there any time of the day and day of the year! but right now we need you! Let's not lose the most comprehensive free health care service this world has to offer!! #iminworkjeremy #notsafenotfair #doyouevenlift

Une photo publiée par Mohammed Mustafa (@bigmo_beastfromtheeast) le

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • keun
    6788 points
  • il y a 4 ans

l avantage avec lui c est que ds un match, il peut etre ton bourreau et ton sauveur. Il te désosses avec un beau caramel, puis te reanime et te replace les vertebres ds le bon sens.

Quand tu vois le bestiau avec sa seringue ...

les patients ne doivent pas l'emmerder à l’hôpital.

  • BoBoB
    7965 points
  • il y a 4 ans

C'est quoi sa spécialité en tant que médecin?
Anesthésiste?

La marmule...

Article amusant n'est il pas. L'homme a un fort joli thorax.
Soulignons néanmoins que les rosbifs auraient pu faire plus percutant en le surnommant Middle-Beast.

- Docteur je suis blessé
- Non tu ne l'ai pas !
- Si si je vous jure
- NON tu ne l'es pas !!
- Ok je le suis pas

la carcasse ! 0_0

  • Cistude
    31917 points
  • il y a 4 ans

Hahaha il doit pas y avoir trop de grabuge aux urgences quand il est de garde celui-là!

  • seblro
    37630 points
  • il y a 4 ans

Et pendant ce temps d'autre ont une augmentation de 700KEUR de leur salaire mensuel !

Vive l'ovalie et ses valeurs !

@seblro

Commentaire hors de propos. Si tu fais référence à Ibrahimovic, je peux t'assurer qu'il existe également des footballeurs engagés et généreux et des rugbymen aux motivations plus mercantiles.

J'aimerais connaître inconscient ayant harcelé le bestio.

Très belle histoire.
Par contre le gars je préfère pas la croiser sur un terrain ni même à l'hopital... Le bestiau !
(Laughing Out Loud of course)

@BriceYvan

Argh ! Navré Marc Lièvre Entremont...

@BriceYvan

Ah... Tu m'as devancé !

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News