Cyril Lafon, du Top 14 aux matchs universitaires américains
Cyril Lafon apprécie les mêlées américaines.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Après avoir arbitré la finale d'accession au Top 14 en juin dernier, Cyril Lafon est parti aux USA avec sa famille. Il revient sur une journée d'arbitrage.

Depuis trois mois, la famille est installée en Virginie, dans la ville universitaire de Charlottesville, à deux heures au sud-ouest de Washington. Charlottesville est le siège de l'Université de Virginie fondée en 1819 par Thomas Jefferson, une éternité pour la jeune histoire américaine. En plus de Jefferson, Charlottesville a donné aux Etats-Unis deux autres présidents : James Madison et James Monroe.

Pour garder le contact avec le jeu dans cette parenthèse professionnelle, j'ai pris une licence à USA Rugby. Les déplacements peuvent être un peu longs ici, j'ai donc choisi de ne faire que des matchs locaux, dans un rayon de 100 km autour de Charlottesville. Ce jour, je suis désigné à 13h pour arbitrer le match entre l'équipe de l'Université de Virginie contre celle de l'Université de Maryland... Sympa, il fait grand beau temps et juste frais comme il faut pour jouer au rugby. Je m'habille à la maison et je pars en footing au stade avec juste mes crampons et mon sifflet dans le sac à dos. Comme mon échauffement sera fait, pas besoin d'arriver deux heures à l'avance, 20 minutes suffisent.

En effet, il n'y a pas de vestiaires sur le bord du terrain et pas de tâches administratives à remplir. Chaque capitaine doit déposer en ligne sa feuille de match le matin-même. Le système repose sur la confiance et il fonctionne bien. Par contre en cas de fraude avérée, les sanctions sont lourdes. Le cadre est très joli. Le stade est situé sur Rugby Road (ça ne s'invente pas), à deux pas de Rotonde, le coeur de l'UVA, et est entouré par les grandes maisons de certaines fraternités étudiantes.

Justement, ce jour-là, les Cavaliers, l'équipe locale de football (pas le soccer, le rugby avec les casques), jouent à domicile. Le rugby et le football ne sont clairement pas dans la même catégorie ici. Pour info, alors que Charlottesville compte 44 000 habitants, le stade de son équipe des Cavaliers dispose de 61 500 sièges.

Nous bénéficierons donc pour notre match d'un peu de public, de vapeurs de houblon, de fumées de barbecue et de concerts de hard rock en stéréo... La pelouse est excellente, pas surprenant quand on connait le taux d'humidité en été. Le terrain est bien bombé : si le talonneur est petit, les gars au fond de touche ne le voient pas (j'exagère à peine). Le match est joué dans un excellent état d'esprit, personne ne conteste les décisions. Pas de problème de catégories, les règles de World Rugby s'appliquent. La technique laisse parfois à désirer, on est clairement en dessous du niveau Reichel, mais l'engagement est féroce. La lutte en mêle est réelle et loyale.

Pour vous faire une idée, une seule mêlée accouchera d'une pénalité. Le match se joue sur un très bon rythme, ce sont clairement des athlètes. Pas de cartons, et pour la petite histoire, les locaux l'emportent 27-26, 5 essais à 4, avec un essai de 80m à la 79e minute... Rien à dire. Les deux équipes sont contentes. L'affaire se termine par un hip-hip-hourra pour les adversaires, un autre pour le 1e "ref" et une poignée de mains. Les joueurs quittent le terrain pour le laisser à leurs camarades qui vont disputer un match de réservistes. On me demande d'arbitrer à nouveau, je renonce, c'est plus de mon âge de doubler... Toujours pas de procédures administratives après le match, je déposerai mon rapport de match à la maison sur internet. C'est un bon moment de rugby, rafraichissant...

Merci à Alain Michaud et Cyril Lafon d'avoir accepté que l'on reprenne son texte.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Content pour lui et pour les equipes qu'il a arbitre. Pour vivre aux USA et y avoir joue (un peu) au Rugby, certains arbitres ont... comment dire... une certaine vision des regles 🙂 mais en general c'est vrai que c'est bon enfant!

Intéressant d'avoir des news de cet arbitre qui etaiy rattaché au comité du lyonnais. Que du jeu, pas d'emmerdes, C'est sûr....
C'est que de l'amour !

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans

On a l'impression d'être entre potes un samedi ou dimanche aprem' pour cavaler sur le terrain en se mettant des tampons...
Ah ! c'est bien cette fraîcheur dans ce monde de brute
Vive le sport

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 3 ans

Un peu de légèreté dans un monde parfois un peu trop "dans l'excès" brutal.
J'espère que cet arbitre nous donnera encore d'autres articles de même style. Histoire d'avoir un petit suivi. Éventuellement, avec un peu plus de détail sur la rencontre, le championnat.
Par contre, si je comprends bien, il a arbitré un match, qui concerne sa ville. Du moins, l'Université de sa ville. Pourquoi pas.
Merci en tout cas pour ce petit moment.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News